Opodo




The Smallers

Voyager avec ses enfants : Philippines - archipel des Visayas : Cebu - Negros - Bohol

Léane (5 ans ½), Kylian (8 ans) et leurs parents

aux Philippines, dans l’archipel des Visayas

Se déplacer en bateau d’île en île, profiter des plages sauvages, plonger entouré de poissons multicolores, se baigner dans des cascades et découvrir la forêt tropicale… une destination « nature » formidable en famille!

Deux semaines, vacances d’hiver 2012

Circuit dans l’archipel des Visayas avec les enfants : de Paris à l’île de Cebu (Samboan) - île de Negros (Zamboanguita) - île de Bohol (Panglao)


Ce qu’on a adoré aux Philippines :

Naviguer en “banca“, le bateau traditionnel conduit par un pêcheur local, dans le Détroit de Tanon depuis l’île de Bohol. Nous avons regretté de ne pas voir de dauphins car la mer était trop agitée, mais en revanche nous avons vu de belles étoiles de mer, rondes et bleu ! La balade en banca commence tôt le matin (vers 6h) et dure environ 3 à 4h. Elle a été organisée via notre lieu d’hébergement à Samboan. Une personne de la famille où nous logions nous a d’ailleurs accompagnés et servi de guide.

Faire du snorkeling et nager au milieu des poissons tropicaux, toujours depuis l’île de Bohol pendant la balade en banca.  Les enfants ont adoré cette baignade à l’île de Balicasag, entourés de centaines de poissons tropicaux colorés : c’est un de nos meilleurs souvenirs. Nous avons aussi plongé avec masque et tuba au-dessus des fameux jardins coralliens sur l’île de Sumilon, une réserve marine protégée.

Observer les tarsiers, plus petits primates du monde, sur l’île de Bohol (Panglao) : le site est un lieu de préservation des tarsiers. L’animal ne s’approche pas : il est peu actif ou dort, car il est nocturne. On peut quand même observer ces minuscules singes de très près –et il vaut mieux car ils ne mesurent qu’une quinzaine de centimètres !

Découvrir la forêt tropicale en remontant la rivière à Kawasan, sur l’île de Cebu : un petit goût d’aventure dans la jungle ! La remontée de la rivière Kawasan se fait à pied, en empruntant un chemin de rando, très faisable avec des enfants. En arrivant aux cascades, on peut pour quelques pesos prendre un radeau en bambou pour aller sous la cascade : les enfants ont vraiment aimé se baigner dans des piscines naturelles et aller sous les chutes d’eau. Nous avions emporté un pique nique mais il y a de quoi se restaurer sur place.

Nager avec les requins baleines, sur l’île de Cebu, à Samboan : certes, c’est organisé pour les touristes asiatiques, donc un peu “surfait”. Des pêcheurs donnent à manger des crevettes aux requins baleines tous les matins donc… ils reviennent tous les matins ! Les bateaux tournent autour des animaux une partie de la matinée, avec une nage prévue d’environ 30 minutes. Ceci dit, les enfants ont vraiment pu nager avec les requins baleine tout à côté (avec possibilité de remonter dans la barque au cas où l’animal s’approcherait trop ) : une expérience mémorable, malgré le côté touristique !

Nos endroits préférés aux Philippines :

Sur l’île de Bohol (Panglao), les collines de chocolat (Chocolate Hills) : cela s’appelle ainsi car pendant la saison sèche, les collines couvertes d’herbe se dessèchent et deviennent brun chocolat. Le lieu est accessible en taxi, la vue sur les collines de chocolat se fait en grimpant une série de marches. Un bel endroit !

Balicasag Island, vraiment top pour nager avec les poissons tropicaux multicolores !

L’île d’Apo, pour observer les tortues marines. C’est une île sauvage, quasiment déserte, où l’on peut observer la faune, dont les grosses tortues marines. A savoir, le courant est assez fort et il n’est pas aisé d’y faire du snorkeling avec les enfants.

Où dormir en famille?

Sur l’île de Negros, à Zamboanguita, le Thalatta Resort. Le cadre est très sympa, et nous avions la piscine pratiquement pour nous lors des moments de repos. Le restaurant est vraiment top, ainsi que les petits déjeuners copieux sous forme de buffet: le petit plus, des crêpes maisons à la demande à la la banane, à la mangue)… miam!

Sur l’île de Bohol, nous avons passé un agréable séjour à l’Alumbung Tropical Living. La villa 4 personnes est parfaite pour une famille : chambre avec deux lits doubles et moustiquaires/climatisation et coin terrasse sympathique avec hamac. Cet hébergement est légèrement excentré d’Alona Beach, de son bruit et de sa surpopulation. Mais on peut très facilement s’y rendre en tricycles locaux pour profiter des restaurants. Très bons petits déjeuners avec fruits locaux ou pancakes à la mangue ! Accueil sympathique de Sylvie, qui est française –ce qui est bien pratique pour les voyageurs avec un « bad english » comme le notre !

Sur l’île de Cebu : Fantasy Place à Samboan, pour la gentillesse de toute la famille, les petits-plats “maison”, la vue magnifique sur la mer, sa piscine (pratique en fin d’après-midi) et les balades en compagnie de Keyran ! C’est un membre de la famille qui gère le Fantasy Place et qui a été notre guide à Cebu. Il nous a même accompagné lors du transfert vers Negros avec le bac local !

retour haut de page

Où manger en famille?

Se nourrir aux Philippines avec des enfants n’est vraiment pas compliqué. La cuisine des Philippines a subi trois influences majeures : malaise, chinoise et espagnole. A base de riz, les plats locaux conviennent très bien aux enfants. Bien sûr, il faut goûter un poulet ou un porc «adobo», le plat national des Philippines !

Nous avons beaucoup aimé le restaurant du Thalatta Resort à Zamboanguita. Le chef (français à l’époque!) propose de délicieux gambas grillées, du  poissons frais, des curry … vraiment formidables!

Tout à fait dans un autre genre, les fast-food locaux dans les centres commerciaux à Cebu City!

Ce qu’on a moins aimé

Le déjeuner sur la rivière Loboc (île de Bohol), dans un restaurant flottant : le paysage est sympa, mais on sert vraiment une « nourriture à touristes » vraiment pas top, accompagnée d’une chanteuse à bord vraiment trop kitsch pour nous !

Bon à savoir

Quand partir? Les vacances d’hiver sont le moment idéal pour découvrir les Philippines avec des enfants. Le climat tropical est chaud, avec quelques pluies. Eviter l’été qui est la saison des pluies, avec un fort risque de typhons entre juin et octobre. Un séjour de deux semaines dans l’archipel des Visayas permet d’en profiter.

Le voyage pour aller aux Philippines est vraiment long (15h à l’aller, 17h au retour). Nous avons volé sur Cathay Pacific depuis Paris, via Hong Kong. Pendant le vol pour Hong Kong (10h30), les enfants ont pu regarder des films et jouer à des jeux grâce aux écrans individuels de la compagnie  Ils avaient aussi leur console et des livres. Le voyage a été coupé par les repas, qui occupent bien les enfants ! Puis 1h30 d’escale à Hong Kong : il faut vraiment privilégier des correspondances courtes avec les loulous ! Ils ont dormi lors de la deuxième partie de voyage (3 h pour Cebu City).

Le décalage horaire est donc important. En arrivant vers midi en heure locale, il est quand même 5h du matin en France ! Nous avions réservé un hôtel à Cebu City (qui est proche de l’aéroport), avec piscine pour les enfants -et les grands !-,  pour décompresser du voyage. Les enfants étaient très contents et cela les a reboostés pour l’après-midi. Surtout ne pas dormir en arrivant à l’hôtel : c’est le meilleur moyen pour être complètement décalé après ! Mais bien sûr, nous nous sommes couchés tôt ce premier soir…

Côté santé, l’archipel des Visayas est idéal avec des enfants car aucun traitement anti-paludéen n’est demandé (contrairement à d’autres zones aux Philippines). Pas de « bestioles » ni au bord ni dans l’eau non plus (mer ou rivière). Quelques insectes le soir, mais rien de méchant et les chambres sont équipées de moustiquaires.

Un petit mot sur les trajets : sur place, se déplacer en tricycle Philippin, moyen de locomotion local et bien pratique ! Pour notre circuit : Cebu City à Samboan en taxi. Les routes sont bonnes, le trajet est d’environ 3h30. De l’île de Cebu à l’île de Negros : bac local, en à peine 1 h. Ile de Negros à l’île de Bohol par le jetfoil, en moins de 2h. Ile de Bohol à l’île de Cebu/Cebu City par le jetfoil, 1h30 environ. Les trajets en ferry sont très simples à organiser : soit via les sites internet des compagnies de ferry avant de partir , soit par l’intermédiaire de l’hôtel, ou directement sur place (ce que nous avons fait !) Nous parlons peu l’anglais et avons réussi sans problème à prendre les bons tickets pour la bonne destination !

A mettre dans sa valise

- Un guide complet : le Lonely Planet Philippines

- Tout l’équipement de plage! Brassards, crème solaire haute protection, lunettes de soleil, casquettes, masques et tubas…

-un sweat, si la clim est un peu froide (dans l’avion par exemple)

-une trousse à pharmacie complète, du répulsif anti-moustiques tropicaux

- Console de jeux, pratique pour l’attente des ferry

retour haut de page

Et bon voyage aux Philippines dans l’archipel des Visayas avec les enfants !

Nos autres destinations Asie :  Bali avec les enfants- Thaïlande avec les enfants - L’inde du Sud avec les enfants – le Cambodge avec les enfants – la Chine avec les enfants – le Vietnam avec les enfants - Tokyo avec les enfants



->19 requêtes. 0, 227 secondes.