skip to Main Content

Lancelot (14 ans) et ses parents à Tel Aviv

Une pincée de Californie, un zeste d’Orient, un soupçon de Brooklyn, une goutte d’Athènes, des souks et des immeubles Bauhaus… Voilà Tel Aviv en famille, un cocktail unique, ensoleillé, effervescent, moderne et méditerranéen ! 

tel-aviv-en-famille-guide-pratique-blog-voyage

Tel Aviv en famille : une semaine, vacances de la Toussaint

Séjour à Tel Aviv + Excursion d’une journée à la Mer Morte + une journée à Jérusalem 

Ce qu’on a adoré à Tel Aviv en famille

Se balader sur le front de mer et aller à la plage : c’est le côté californien de Tel Aviv ! La ville s’étend au bord de la mer, avec des kilomètres de plages, de restaus, de palmiers alignés, d’équipements de fitness en plein air, de terrains de beach volley… Très agréable de se balader sur la promenade aménagée qui longe la plage (pourquoi pas en louant des vélos ou des trottinettes), ou simplement marcher pieds nus dans le sable… Une vraie pause vacances ! tel aviv en famille

tel-aviv-en-famille-visite-activite-conseils

On peut aussi bien sûr en profiter pour se baigner (ce qu’on n’a pas fait à la Toussaint, mais c’est encore tout à fait possible). Les plages sont propres, surveillées, et fréquentées par les habitants de la ville aussi. Se tremper les pieds, faire des châteaux sur la plage, prendre une leçon de surf (vagues modestes), de quoi passer un vrai moment de détente en famille… tel aviv en famille

Si vous préférez des plages moins aménagées et un peu plus sauvages, optez pour Givat Aliya Beach, vers le sud de Jaffa.

tel-aviv-en-famille-blog-voyage

Se régaler les yeux et les papilles au marché Ha Carmel : dans ce grand marché en plein air, ou shouk comme on dit en hébreu, des montagnes d’épices (c’est là qu’on peut faire des provisions de zaatar et sumac), de pistaches, de fruits secs, de dattes et d’olives irrésistibles, des petits cafés où se poser, et puis aussi plein d’autres babioles souvenirs à rapporter… Une atmosphère de souk très dépaysante, et l’endroit idéal pour faire le plein de petits achats avec les enfants.

Tel-aviv-avec-enfants-olives-marche
Tel-aviv-en-famille-marche-ha-carmel

Flâner, tout simplement, à la découverte des quartiers : l’une des choses étonnantes et intéressantes à Tel Aviv, c’est que l’on passe, d’une rue à l’autre, dans des quartiers aux styles et atmosphères très différentes (voir ci-dessous mes préférés). Les distances ne sont pas énormes, donc c’est facile de découvrir la ville à pied. Il y a bien sûr des visites à faire, mais je dois avouer que nous n’avons vu ni monuments ni musées : nous avons préféré les balades et le « spectacle de la rue » !

Tel-aviv-quartier-florentine
Tel-aviv-avec-enfants-jaffa-immeuble
Tel-aviv-en-famille-bauhaus-poli-hotel
Tel-aviv-yalla-balagan-blog-voyage

Découvrir la fascinante Jérusalem, à 1h30 seulement en voiture (ou éventuellement bus) de Tel Aviv. Israël est un petit pays, et ce serait dommage de ne pas prévoir une journée pour aller visiter la toute proche Ville Sainte. Une visite « intense », pour les jambes comme pour l’esprit, qui mérite à elle seule un article, encore en préparation !

israel-en-famille-jerusalem-avec-enfants

Se baigner dans la Mer Morte : l’autre excursion incontournable, à 2 heures seulement de Tel Aviv ! Une expérience unique que cette baignade dans la mer la plus salée du monde, au point le plus bas du globe (-420 mètres), entouré par des paysages magnifiques… Comme il y a pas mal à raconter, j’ai consacré un article complet à cette journée à la Mer Morte en famille, avec tous les détails pratiques (où se baigner, comment y aller, quoi voir dans les environs…).

israel-mer-morte-en-famille-baignade

Nos endroits préférés à Tel Aviv avec les enfants

Jaffa (Yafo) : autrefois ville arabe et l’un des plus grands ports sur la Méditerranée, Jaffa est la partie ancienne de Tel Aviv. Si les ruelles historiques de la vieille ville sont à mon goût un peu trop « musée en plein air », la balade vaut quand même le détour en particulier pour les jardins en hauteur (Abrasha Park) qui offrent un beau panorama sur la ville moderne –et un contraste frappant. Tel aviv en famille

tel-aviv-en-famille-visite-jaffa

Toute la vieille ville de Jaffa est piétonne, c’est agréable et facile de s’y promener avec des enfants.

Jaffa-old-city-tel-aviv-en-famille
Visite-tel-aviv-jaffa-avec-enfants

Le reste de Jaffa est bien plus vivant et animé, avec une grande zone de marché aux puces/brocanteurs, une belle mosquée ancienne, une super petite place pour boire un verre ou manger un malabi, ce dessert à l’eau de rose qui ressemble à une pana cotta… Et plein de terrasses le soir !

jaffa-marche-aux-puces-brocanteurs-blog-voyage-tel-aviv

C’est le quartier où nous avons dormi, sans regret, car c’est plein de charme et l’atmosphère est très agréable.

Jaffa-mosquee-blog-voyage-tel-aviv-en-famille
Tel-aviv-visite-jaffa

Kerem Hateimanim (le quartier yéménite) : à deux pas du souk Ha Carmel, un des plus anciens quartiers de la ville. Petites rues quasi piétonnes, des maisons basses et fleuries, plein de petits cafés et restaurants… On est très loin des gratte-ciels et de l’agitation de la ville moderne ! Une atmosphère très paisible, comme si le temps s’était arrêté, qui donne une idée de ce à quoi pouvait ressembler la ville autrefois. tel aviv en famille

tel-aviv-en-famille-quartier-kerem-hateimanim

Bialik Square et les immeubles Bauhaus : Tel Aviv possède un riche patrimoine de ce style architectural moderniste, né en Allemagne dans les années 30. Les architectes quittant l’Europe antisémite ont exporté le mouvement Bauhaus dans la ville alors en plein développement. Les plus beaux exemples se trouvent dans les quartiers Dizengoff, Rothschild et Bialik, qui constituent ce qu’on appelle la « Ville blanche ».

visite-tel-aviv-immeuble-bauhaus

Si vous ne voulez pas vous lancer dans un grand archi-tour avec les enfants, direction Bialik Square, en plein coeur de la ville : un véritable condensé auteur de la belle ancienne mairie (oui, c’est bien une girafe et un chameau sur le balcon, ne me demandez pas pourquoi !). Une place piétonne, une fontaine au centre, un endroit à la fois beau et agréable avec les enfants !

tel-aviv-en-famille-bialik-square-bauhaus

Le quartier de Florentine : un quartier à l’ambiance bohème très sympathique, juste à côté de Jaffa. Des immeubles un peu délabrés, des cafés tendance, des ateliers d’artistes et d’artisans, du street art, c’est un peu le Brooklyn de Tel Aviv ! Longtemps laissé à l’abandon, le quartier a repris vie depuis une vingtaine d’année, en partie parce que les loyers sont moins exorbitants qu’ailleurs. Sympa aussi de se balader du côté de Levinsky Market, avec ses produits typiques à profusion : épices, fruits secs, amandes…

tel-aviv-en-famille-quartier-florentine-cafe

Où dormir à Tel Aviv en famille

Coup de coeur pour cet appartement plein de charme : Inspiring Jaffa Artist Heaven. Lumineux, beaux volumes, deux vraies chambres et 2 salles de bain, parfait pour 4/5 personnes, et bien situé dans le quartier de Jaffa (notre coup de coeur aussi !). Plage toute proche à pied également.

tel-aviv-jaffa-appartement-inspiring-artist-heaven

Ben U Apartment : bel appartement lumineux, bien décoré, pouvant accueillir jusqu’à 5 personnes (75m2, grand salon et 2 chambres séparées). Bien entendu tout équipé, avec un grand balcon, et très bien situé en plein coeur de la ville : la plage est à 5 minutes à pied, et le charmant quartier de Kerem Hateimanim guère plus.

Tel-aviv-location-appartement-ben-u-apartment
Tel-aviv-en-famille-ben-u-apartment

The Clock House propose plusieurs grands appartements (2,3 ou même 4 chambres) dans un bel immeuble, en plein coeur de Jaffa. Tous ont une grande terrasse aménagée (celle du penthouse est particulièrement chouette !). Confortable, moderne, très bien équipé, et situé dans l’un des quartiers les plus agréables à vivre.

tel-aviv-the-clock-house-jaffa-appartement-a louer

Côté hôtel, j’ai repéré le Florentin House : un hôtel neuf et moderne qui propose une chambre familiale (1 lit double et 2 lits simples). Déco et accueils sympa, un bon rapport qualité/prix pour Tel Aviv. Comme son nom l’indique, il trouve dans le quartier de Florentin, le quartier jeune et branché « qui monte », avec plein de cafés et de restaus. A mi-chemin entre Kerem Hateimanim et Jaffa, autant dire parfaitement situé !

tel-aviv-hotel-florentin-house-chambre-familiale

Plus économique, Allenby 106 : deux suites pouvant accueillir 3 à 4 personnes (1 lit double + 1 canapé lit), dont une jolie « de luxe » avec deux pièces séparées. Les chambres sont vraiment décorées avec goût : mobilier vintage, beau carrelage… Du charme, des prix doux, et une situation idéale, sur Allenby Street : on ne peut pas être plus au centre pour explorer Tel Aviv avec les enfants !

Tel-aviv-allenby-106-suite-pour-familles
Tel-aviv-allenby-106-suite-familiale

Egalement dans la catégorie économique (pour Tel Aviv !), cet appartement en plein coeur de Jaffa pour 4 personnes, avec une chambre et un canapé lit. Refait neuf, très propre, avec une petite cuisine et une terrasse, dans un quartier vraiment chouette.

manger à Tel Aviv en famille

Un vrai régal de manger en Israël : restaurants, street food, étals de marché, tout fait envie et vous ne risquez pas de rester le ventre vide… Impossible de résister au hoummous, le simple et délicieux plat national accompagné de pain pita, et évidemment aux falafels. Sans oublier la halva côté sucré, et la découverte du malabi, une sorte de panna cotta arrosée à l’eau de rose, parsemée de pistaches concassées… Quand on aime, on ne compte pas (les calories) !

tel-aviv-meilleur-hoummous

Abuelafia : une boulangerie et une institution à Jaffa ! Ouverte 24/24, c’est l’endroit où acheter toutes sortes de pain pitas délicieux, ultra frais, des boreks (chaussons fourrés), et mille autre sucreries… Yefet Street 7, Jaffa tel aviv en famille

Pour déjeuner : Hummus Shlomo and Doron, dans le charmant quartier yéménite aux maisons basses, quelques tables en terrasse dans une rue piétonne, vraiment sympa pour déjeuner. Houmous délicieux, salades fraîches, dans une « institution » familiale qui existe depuis 1937 ! Environ 120 shekels/30€ pour déjeuner à 3 : c’est très copieux, une grande assiette de houmous suffit pour 3.  Tous les jours 12:00 à 15:00, fermé samedi. Adresse : Quartier Kerem Hateimanim, Yishkon 29

dejeuner-tel-aviv-avec-les-enfants

Pour déjeuner encore : Ali Karawan, Abo Hasan. Une autre institution du houmous, frais, délicieux, copieux, servi avec plein de pitas… un régal ! On peut y goûter aussi le masabacha, la spécialité : une variante du houmous avec les pois chiches presque entiers, servi tiède. Très simple, fréquenté par les locaux (environ 5€ une grande assiette de houmous). Deux adresses à Jaffa, nous avons testé celle au dessus du vieux port : Ha-Dolphin 1, l’autre est : Shivtei Israel 14

tel-aviv-hoummous-dejeuner-jaffa

Pour dîner : plein de terrasses très sympa du côté du marché aux puces de Jaffa. Nous avons très bien mangé chez Puaa. Il y a pas mal de monde, n’hésitez pas à appeler ou passer réserver. 8 Rabbi Yohanan Street, Jaffa

Pour déjeuner ou dîner sur le pouce : coup de coeur pour le sandwich Sabih (ou Sabich, comme écrit sur la devanture). Un petit fast food qui ne paye pas de mine, mais des sandwich divins : pita remplie d’aubergines grillées, d’un peu de chou rouge, d’oeuf durs et de je ne sais quoi encore… Vraiment délicieux, pas cher du tout et rapide. Mon conseil : s’installer autour de la fontaine sur la belle place Bialik Square, à 3 minutes de là, pour le déguster tranquillement.  Adresse : Tchernikhovski St 2

manger-a-tel-aviv-sabich-sandwich-bonnes-adresses

Pour dîner ou prendre un verre : Port Said, juste devant la grande synagogue de Tel Aviv. Terrasse sympa, très animé et assez branché, agréable pour boire un verre et il semble qu’on y mange bien aussi (ce que je n’ai pas eu l’occasion de faire). L’inconvénient c’est qu’il y a du monde, et donc en général de l’attente. Adresse : 5, Har Sinai

Ce qu’on a moins aimé à Tel Aviv en famille

Le prix excessif des petites consommations : granité, café, bières ou verre de vin… Plein de terrasses plus tentantes les unes que les autres, mais on se voit obligé de modérer ses envies !

Un regret : avoir manqué de temps pour visiter Haifa et Saint Jean d’Acre, au nord du pays. Il aurait fallu un ou deux jours de plus sur place.

Bon à savoir pour découvrir Tel Aviv en famille

L’automne et le printemps sont les meilleures saisons pour découvrir Tel Aviv en famille : soleil, température agréable, belle lumière, et baignade possible. Nous y étions à la Toussaint, il faisait autour de 25°, parfait pour se balader dans une ambiance encore estivale. Un petit pull le soir peut être utile. Il ne fait jamais très froid l’hiver (mais ça reste l’hiver), et l’été en revanche les températures peuvent devenir un peu suffocantes. 

La durée idéale du séjour : on peut découvrir agréablement Tel Aviv en 3 ou 4 jours, pour un grand week-end. Si on dispose d’une semaine, c’est encore mieux : cela permet d’inclure une journée à Jérusalem et une autre à la Mer Morte.

tel-aviv-avec-enfants-plages

Plusieurs compagnies desservent l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv, l’unique aéroport international, par des vols directs. Pour trouver les meilleurs offres, vous pouvez utiliser le comparateur de prix Skyscanner.

A l’arrivée comme au départ, vous ferez l’objet d’un petit contrôle personnalisé avec quelques questions anodines (semble-t-il). Dans notre cas ça a été très rapide, mais il peut arriver que ça « bouchonne », donc prévoir plus large que d’habitude avant de prendre l’avion.

De l’aéroport, le train n’est pas très commode : les arrêts sont en fait encore loin du centre, quasiment à mi-parcours. Donc il faut faire la seconde moitié en bus ou taxi… Le plus simple pour rejoindre le centre ville avec des enfants reste donc le taxi (environ 150 shekels/40€).

On se déplace très facilement dans Tel Aviv à pied (et poussette si besoin), car la ville n’est pas si étendue. Il existe aussi des bus et des sherout (petits bus collectifs), mais je n’ai pas testé. En cas de jambes fatiguées, reste le taxi… Pour se rendre à la Mer Morte en revanche, le plus simple est de louer une voiture

Tenir compte dans votre organisation du shabbat, qui commence le vendredi en fin d’après-midi jusqu’au samedi fin d’après-midi. A Tel Aviv, ville peu religieuse, les terrasses sont bondées le vendredi soir. Samedi est le jour de repos hebdomadaire, qui se double d’un certain nombre de prescriptions religieuses. La vie est au ralenti, les transports publics ne fonctionnent pas, certains endroits sont fermés, etc. Il vaut mieux éviter de se déplacer ou de voyager ce jour-là. Et le dimanche tout reprend, comme un lundi matin !

jaffa-plage-clock-tower-israel-en-famille

Le coût de la vie est globalement plus cher qu’en France (hébergements, repas et boissons). Il faut compter environ 20 shekels/5€ pour une assiette de houmous avec pitas (très copieux, à partager à 2), 15 shekels/4€ pour un jus de fruits frais, 40 shekels/10€ un verre de vin blanc, 25 shekels/6,5€ une bière en terrasse (attention aux boissons, c’est ça qui augmente beaucoup l’addition !)

Ajoutez à cela le pourboire qui n’est pas inclus dans les prix. Il est recommandé de laisser environ 10% de la note au restaurant (et très attendu car beaucoup de serveurs n’ont pas même de salaire fixe).

Côté sécurité : difficile, voire impossible de prévoir à l’avance quelle sera la situation dans le pays. On n’a absolument pas ressenti de tension à Tel Aviv (comme cela peut être la cas à Jérusalem), mais quand il y a des échanges avec Gaza, c’est sous forme de roquettes. Tenez-vous au courant de l’actualité et de la situation sur le site du gouvernement français.

A mettre dans la valise pour Tel Aviv

  • Un guide complet et pratique pour découvrir Tel Aviv (et Jérusalem) : le Lonely Planet Tel Aviv et Jerusalem en quelques jours
  • Le tout récent guide Cartoville Tel Aviv (parution mars 2020). Un petit guide qui fonctionne en cartes des quartier avec l’essentiel à voir, à faire et des bonnes adresses.
  • Pour les enfants (à partir de 6 ans), un livre illustré sur les grandes religions expliquées aux enfants : Judaïsme, Christianisme, Islam, c’est quoi ? On y parle de la façon de prier, des fêtes et rites, des symboles, de la Bible, des églises, mosquées et synagogues… De quoi comprendre des éléments culturels importants  d’Israël, en particulier pour visiter Jérusalem.
Guide-lonely-planet-tel-aviv-jerusalem
Cartoville -tel-aviv
Les-grandes-religions-expliquees-aux-enfants-judaisme-christianisme-islam-livre
  • à toutes les saisons (sauf hiver peut-être) : maillots, brassards, crème
  • casquettes et lunettes de soleil
  • des chaussures confortables
  • sa gourde pour éviter d’acheter des bouteilles d’eau
  • un petit pull pour le soir aux demi-saisons
  • une petite trousse à pharmacie basique pour les enfants
  • des feutres et un carnet, toujours utile pour s’occuper pendant les temps calmes (voir la valise des enfants)

Et bon voyage à Tel Aviv avec les enfants !

tel aviv en famille blog voyage en famille guide pratique
A conserver sur Pinterest !

Plus d’articles sur Israël en famille :

Mer-morte-israel-voyage-en-famille

La Mer Morte avec les enfants (Israël en famille)

La Mer Morte avec les enfants fait partie des incontournables quand on visite Israël en famille : entre les paysages magnifiques et la…

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top