skip to Main Content

Andie (4 ans), Ninon (7 ans) et leurs parents

au Laos

Le Laos en famille, une très belle découverte entre balades sur l’eau au fil du Mékong, rites et temples bouddhistes, marchés colorés, virées à vélo avec les enfants et petits villages tranquilles… Un autre visage de l’Asie du sud-est, sans tourisme de masse ni capitale trépidante, où le bouddhisme rythme le quotidien et invite à prendre son temps !

laos-en-famille-temple-bouddhiste-luang-prabang

Laos en famille : 3 semaines, en hiver (mi-février/10 mars) 

Notre circuit, du Nord au Sud : arrivée à  Huay Xai (frontière avec la Thailande au nord) – Huay Xai (ville étape) – Pakbeng (ville étape) – Luang Prabang – Vang Viene – Vientiane – Savanakhet – Paksé (ville étape) – Champassak – Don Khone (4000 îles, ou Si Phan Don, dans le sud)

Ce qu’on a adoré au Laos en famille

Se lever tôt et assister au « tak bat », à Luang Prabang, pour voir les moines bouddhistes dans leurs robes couleur safran qui patientent en file indienne, attendant que les habitants leur offrent du riz pour leurs repas du jour. Le bouddhisme imprègne la culture laotienne, est au coeur de la vie quotidienne,  et c’est intéressant d’initier les enfants à la générosité des Laotiens, très fervents de surcroit… Laos en famille

laos-en-famille-takbat-moines-luang-prabang

Traverser la rivière Nam sur les ponts en bambou (à Luang Prabang), comme des aventurières ! Cinq minutes de traversée pour rejoindre l’autre rive et le restaurant qui s’y trouvait : à environ 8 mètres de haut (ça ne fait pas peur mais ça secoue un peu), ce n’est pas une activité en soi mais les enfants ont adoré … c’était chouette et très scénique !

voyage-laos-avec-enfants-pont-bambou-luang-prabang

Flâner, observer et admirer la vie dans les temples bouddhistes : les temples bouddhistes sont nombreux à Luang Prabang, et c’est une source intarissable de curiosité pour les enfants. Les nôtres ont de tout suite accroché avec la philosophie bouddhiste, les offrandes et les prières, les bouddhas et autres objets religieux dorés…

laos-en-famille-temple-bouddhiste

Se baigner dans les cascades : à 1 heure de tuktuk, les Kuang Si Falls sont de sublimes chutes d’eau où l’on peut se baigner et pique-niquer sur place. Pour les plus « courageux », la vue est magnifique en prenant de la hauteur… Et la balade en tuktuk est en soi une aventure, un poil chaotique !

Se balader en vélo sur les rives du Mekong, à Champassak : un gros village endormi où il fait bon se balader, une image du Laos d’antan, vraiment plein de charme… (La guesthouse où nous séjournions nous a fourni des vélos).

Nous avons beaucoup aimé également partir à la découverte des îles de Khone et Det en vélo. Laos en famille

laos-en-famille-4000- îles- Done-Khone.jpg

Toujours à Champassak, assister au théâtre d’ombres : sur les berges du Mekong, sous les étoiles, un petit théâtre de province avec des marionnettes anciennes et une quinzaines de musiciens qui jouent en live l’histoire du Ramayana en Lao… ce qui n’a pas empêché les enfants de rentrer dans l’histoire et de la comprendre mieux que nous ! Un très beau moment pour les enfants !

laos-en-famille-luang-prabang

Partir à la découverte des dauphins roses d’Irrawady (4000 îles) : pour être sincère, on voit seulement leur silhouette de loin… mais la balade en bateau est très chouette ! Ces dauphins sont une espèce protégée car en voie d’extinction. Ils vivent en eau douce, leur habitat naturel est le fleuve Mékong. Nous avons fait cette promenade avec un local, pendant environ 1h à 1h30, sur son petit bateau qui pouvait accueillir 5 personnes maximum (3 adultes et 2 enfants). Pour se rendre au point d’embarquement,  il faut traverser l’île de Khone (1h de vélo ou 15 mn de tuktuk). Le Cambodge est sur la rive juste en face. 

laos-en-famille-bateau-mekong

Nos endroits préférés au Laos avec les enfants

Luang Prabang est une ville classée à l’Unesco : dormir dans le centre est une priorité pour visiter la ville, ce qu’on peut faire à pied ou en vélo. Mais les hôtels ne disposent pas de piscine, et par 35 degrés, la baignade est une quasi obligation pour les pitchounes ! A 30 minutes de Luang Prabang , « La Pistoche » est une piscine indépendante tenue par des français : on peut y passer la journée, sur place il y a de quoi se restaurer, une piscine pour les grands et une autre pour les plus petits, avec quelques toboggans. On est loin de l’aquapark mais elle a le mérite d’exister ! Parfait pour une pause détente en famille.

laos-en-famille-temple-luang-prabang

Toujours à Luang Prabang, naviguer durant une heure jusqu’aux grottes de Pak Ou, site d’ampleur majeure pour les bouddhistes : une grotte aux 1000 bouddhas réunis et une vue imprenable sur le Mekong !

laos-en-famille-ile-done-khone-dauphins

N’hésitez pas à aller vous balader au marché de nuit à Luang Prabang (tous les soirs), pour découvrir le superbe artisanat laotien.

 Kyto en famille

laos-en-famille-luang-prabang-ombrelles

A Vang Viengdescendre la rivière en kayak ou en bouée pour les plus grands. Et pour les plus téméraires, le survol de cette région karstique en montgolfière !

laos-en-famille-4000- îles- Done-Khone

VIENTIANE : à la sortie de la ville, le Buddha park est un parc extérieur très original où sont exposées de nombreuses statues géantes de bouddha et autres dieux hindouistes. Pour y aller privilégier un véhicule fermé plutôt qu’un tuktuk car les routes son défoncées et non bitumées (attention à la poussière et aux camions très fréquents sur cette route). Agréable aussi d’aller flaner le long du Mekong le soir. La circulation est coupée et les berges se font piétonnes, on y fait son footing ou sa zumba. Il existe aussi un parc pour enfants avec toboggans, balançoires …

A Champassak, le site archéologique de Vat Phou, un mini Angkor, sans les hordes de touristes : un très bel endroit ! Attentions aux marches, irrégulières et très hautes. La vue est magnifique mais se mérite …

Où dormir au Laos en famille

A Luang Prabang : dans une jolie maison traditionnelle en bois, l’hôtel My Lao Home propose des chambres familiales spacieuses, avec deux espaces bien distincts pour préserver la tranquillité des enfants comme des parents. L’hôtel est central, tout proche du marché de nuit.

laos-en-famille-hotel-luang-prabang-my-lao-home

Aux 4000 îles, sur l’île de Done Khone, l’hôtel Sengahloune Villa dispose d’un accès piscine ; très appréciable avec des enfants puisque l’on est sur une île au milieu du Mekong, qui n’est pas très propice à la baignade… L’hôtel est situé au bord du fleuve, avec une agréable terrasse pour admirer le coucher du soleil.

laos-en-famille-hotel-senghaloune-villa

manger au Laos en famille

A Luang Prabang,  le restaurant Dyen Sabai pour déguster un BBQ Lao (dit aussi « fondue laotienne ») : nos filles ont beaucoup aimé ! Le principe : une table avec un trou au milieu où le serveur place un seau avec la braise et le BBQ. Bien sur c’est chaud, il ne faut pas toucher mais la nourriture est fraîche et saine : des poissons, viande et légumes que l’on fait cuire dans un bouillon. Pour accéder au restaurant, passer le pont en bambou (déjà une aventure en soi !) et grimper les marches jusqu’au restaurant Dyen Sabai. Pour la vue sur la rivière Nam Ou, venir tôt !)

laos-en-famille-fondue-laotienne

Le fried rice asiatique se retrouve aussi à la mode laotienne et a toujours un franc succès auprès des plus petits, tout comme les noodle soups. Demander « not spicy »,  bien entendu !

Pour les enfants plus réfractaires à la cuisine asiatique, on trouve d’excellents restaurants français à Luang Prabang, héritage colonial oblige ! Après deux mois en Asie, on s’est fait une ventrée de tartes au citrons … le desserts n’existant pas en Asie.

Ce qu’on a moins aimé au Laos en famille

Vang Vieng est limité en terme d’activités pour les enfants en bas âge : les grottes ne sont pas aménagées et dangereuses, les activités sur la rivière limitées pour les plus petits (descente en bouée plutôt pour les ados plutôt)

laos-en-famille-laos-avec-enfants

Le trajet entre Luang Prabang et Vang Vieng est long et sinueux : bus très couleur locale, beaucoup de virages et 7 heures de route de montagne. Si vous y tenez, privilégiez les places de devant et bardez vous de sucreries pour éviter le mal au coeur…

L’autre très longue étape est celle de Vientiane à Savanakhet puis Paksé pour rejoindre le sud : privilégiez un vol de Vientiane à Paksé de préférence.

Nous regrettons de ne pas être allés plus au nord de Luang Prabang, dans les montagnes, vers Nong Khiaw. La route est longue et c’est ce qui nous a freiné mais au final, carrément faisable.

Bon à savoir pour découvrir le Laos en famille

La meilleure saison : en saison sèche, pendant les vacances de février par exemple. Il y fait chaud, plus de 30 degré, mais pas de pluie. Attention au nouvel an chinois vers la mi février, où tout est très complet des mois à l’avance, surtout sur Luang Prabang.

Quinze jours à 3 semaines sont idéal pur découvrir le Laos en famille, en faisant des étapes de 3 – 4 nuits.

Le pays est tout en longueur. Si vous arrivez du Nord de la Thailande, privilégier le bateau slow boat : 2 jours de navigation jusqu’à Luang Prabang.
Entre le nord et le sud, la distance est importante et un vol en avion peut être une bonne solution.

Sur place, on peut se déplacer en Tuktuk pour rayonner, et à vélo ou marche dans Luang Prabang.

laos-en-famille-4000- îles- Done-Khone.2jpg

Côté santé : un traitement à la Malarone contre le paludisme est recommandé, puisque le Laos suit le fleuve Mekong qui est une zone potentiellement à risque. En saison sèche nous n’avons cependant quasiment pas été piqués. Toujours bien se protéger des moustiques cependant.

Ne pas boire l’eau du robinet bien évidemment. Les toilettes sont à la turque, prévoyez toujours des mouchoirs en papier sur vous ; les toilettes sont payantes un peu partout (une somme modique). Prévoir des médicaments pour la « tourista », ils font des jus de fruit frais un peu partout mais attention aux glaçons …

Le Laos, c’est le quart monde, pour qui connait sa voisine la Thailande, nettement plus civilisée : les gens sont plus authentiques mais très pauvres. Les enfants ne sont pas toujours scolarisés ; le pays a beau être communiste, l’école reste payante et onéreuse pour les revenus moyens (environ 30 euros / mois / enfant). Vos enfants seront donc facilement au contact d’autres enfants. Ne pas hésiter à aller visiter les villages de minorités, certes très pauvres mais une vraie leçon de vie pour nos bambins.

voyage-laos-avec-enfants

Pas de littoral au Laos, on peut coupler avec un séjour balnéaire en Thaïlande ou aller se reposer dans la région de Champassak ou aux 4000 iles (au bord du Mekong), mais pas de baignade hormis en piscine.

Pour les amateurs d’animaux, il existe des « éléphants camps » : nous n’y avons pas séjourné car nous avions fait l’expérience en Thaïlande le mois d’avant, mais ça existe …

A mettre dans la valise pour le Laos

  • un guide complet sur le Laos, comme le Lonely Planet Laos
  • Pour les enfants à partir de 5/6 ans, Bouddha, un joli livre illustré pour découvrir le bouddhisme et la vie de Bouddha. A la fois ludique, avec des jeux, et instructif !
  • de bonnes chaussures
  • une bonne crème solaire
  • les écarts de températures sont importants entre le jour et la nuit dans le nord, prévoir une petite laine pour la nuit
  • une trousse à pharmacie complète au cas où
  • un produit anti-moustique tropical

Et bon voyage au Laos en famille !

laos-en-famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top