skip to Main Content

 Prendre l’avion avec un enfant (ou plusieurs !) : conseils pratiques de maman voyageuse

Vous allez partir en voyage en famille, et vous vous posez des questions sur le trajet en avion avec les enfants. Comment faire pour que tout se passe bien ? Comment les occuper et survivre à un vol long courrier ?  Pour vous aider, quelques conseils testés et approuvés pour passer un bon moment en vol !

 

voyage-avion-enfants-conseils-pratiques

 

Quand est-ce qu’on arrive ?

Prendre l’avion avec un enfant peut être une petite source de stress. Si votre budget vous le permet, préférez un vol direct pour les longs courriers. Si ce n’est pas le cas, rassurez-vous : nous avons mis 17h avec plusieurs escales pour aller au Mexique, et tout le monde a gardé un souvenir merveilleux de ce voyage ! Si vous avez également le choix, le vol de nuit est une option idéale.

Pour les destinations plus proches, comme Londres ou Amsterdam (ou pour se déplacer en famille dans le pays, comme au Sri Lanka), considérez aussi l’option du train. Car même si le voyage en train est plus long, il est de centre ville à centre ville. En avion, il ne faut pas oublier d’ajouter :

  •  le temps du trajet pour se rendre à l’aéroport,
  • 2 heures minimum nécessaires pour s’enregistrer
  •  une bonne demi-heure pour récupérer ses bagages à l’arrivée

… ce qui, en gros, vous prendra 4 ou 5 heures de plus !

J’ai aussi testé le train de nuit avec les enfants : un grand succès ! Ce n’est peut-être pas le plus reposant ni le plus confortable, mais ça donne une petite impression d’aventure que tout le monde a adoré ! En particulier en Italie, le train de nuit de Rome à Palerme : pour traverser le détroit de Messine, tout le train monte dans un bateau dont les soutes sont équipés de rail. Un moment incroyable qui mériterait un prochain article…

voyage-avion-enfants-conseils-pratiques-tarmac

 

 Le voyage en avion                                                                                                              

Au-delà de 3 heures, un voyage en avion semble long à un enfant. Ceci dit, pas question de renoncer aux grands voyages ! Il peut être difficile, voire épuisant, d’occuper un bébé de 18 mois pendant dix heures de vol… mais de grands enfants, c’est différent. Et ils seront sûrement aussi heureux et excités que vous de partir en voyage, donc prêts à en supporter les petits désagréments.

  • Si le trajet dure plus de 4 heures, essayez de vous assurer d’avoir des écrans individuels dans l’avion : le voyage passe vraiment plus vite devant les dessins animés !  Sur les vols « longs courriers », c’est idéal quand tous les sièges sont équipés d’un petit écran individuel, avec films pour les parents, dessins animés et jeux pour les enfants…
  • Pensez à commander un menu « enfant » lorsque vous réservez ou achetez vos billets (à l’enregistrement, c’est souvent trop tard !)
  • Pour les destinations lointaines, le vol aller ou retour s’effectue souvent de nuit : quelques heures de sommeil, c’est toujours ça de gagné.
  • Avant de partir, choisissez ensemble un ou deux magazines (vous pourrez toujours les abandonner quand ils les auront lus…)
  • Pourquoi pas des petites balades pour visiter l’avion ? « Cuisines », espace des hôtesses, toilettes, vue du hublot de la porte de l’appareil… tout est bon pour se distraire ! 
  • Pour les plus jeunes, on emporte doudou et sucette bien sûr ! Pour les plus grands, éventuellement chewing-gum ou bonbon pour le décollage et l’atterrissage pour éviter d’éventuelles douleurs dans les oreilles.
  • Pour vous faciliter la vie, vous avez le droit de garder une poussette pliable et légère jusqu’à la porte de l’avion. Bien pratique quand on fait des escales et qu’il faut cavaler dans l’aéroport entre deux avions !

voyage-avion-enfants-conseils-pratiques-hublot

A l’arrivée :

Si il y a beaucoup de décalage horaire, prévoir de dormir à une courte distance de l’aéroport. Remettez au lendemain, après un peu de repos, le début des pérégrinations.

Si l’hôtel vous le propose, et en particulier si vous arrivez tard sur place, ça peut être une bonne idée qu’on vienne vous chercher à l’aéroport. Quand on est un peu embrumés par la fatigue du voyage et le décalage horaire, c’est bien agréable d’être un peu pris en main ! Au Mexique, nous nous sommes retrouvés dans une voiture de location à une heure du matin (je n’avais pas pris en compte un éventuel retard et les délais pour les formalités pour entrer dans le pays !), et nous n’en menions pas large.

Donc à Cuba, quand on nous a proposé de nous prendre à l’aéroport, j’ai accepté bien volontiers. Et regardez la belle surprise, voilà la voiture qui nous attendait !

Et de votre côté, comment ont été vos expériences de vol avec les enfants ?

N’hésitez pas à nous raconter si vous avez d’autres astuces et recommandations pour prendre l’avion avec un enfant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top