skip to Main Content

Rozenn (8 ans) et sa maman
en Islande

L’Islande en famille : aurores boréales, paysages spectaculaires, glaciers, geysers, volcans, piscines chaudes naturelles, marsouins et baleines… une destination formidable à découvrir avec des enfants ! Et cette fois, ce n’est pas une, mais deux familles que nous suivrons en Islande : Rozenn et Solenne (8 ans aussi), qui ont fait le voyage à deux saisons différentes.

Vacances de la Toussaint, 5 jours, et vacances d’hiver, 5 jours, à partir de Reykjavik

VVV

vvv

Ce qu’on a adoré en Islande en famille

Assister au spectacle magique d’une aurore boréale ! Pour voir ces voiles de lumière verte dans le ciel étoilé de la nuit polaire, il faut du froid, un ciel dégagé et un peu de chance. Les aurores boréales se voient donc quasi exclusivement l’hiver. Nous avons organisé notre excursion avec super jeep. Le guide est venu nous chercher à l’hôtel avec un énorme 4×4 (aussi haut qu’un bus, Rozenn a adoré!) pour filer à 45 mn de la capitale, dans les collines. Le retour a été magique, au milieu des montagnes, sur des « pistes » avant de rejoindre la civilisation ! L’excursion dure environ 3 à 4 heures, avec distribution de chocolat chaud.

vvv

Pour photographier les aurores boréales, il faut un bridge ou un reflex, en tout cas un appareil photo se réglant en 100% manuel. Un conseil : régler et faire des tests avant son départ car de nuit, dans le froid, avec la lampe électrique, cela n’est pas évident du tout… Apporter également un pied, indispensable, et prendre les photos au retardateur. Pour se prendre avec l’aurore boréale , il suffit de s’éclairer avec la lampe torche… effet garanti !

vvv

Se baigner dans eaux à 40° au milieu des champs de lave ! Dans les sources d’un bleu laiteux du Blue Lagoon, on passe de -2 a 38° en 15 secondes… On se baigne dans la vapeur et on n’y voit pas à 2 mètres! Tout est extrêmement bien organisé et surveillé, jusqu’au passage à la douche : tout nu et on frotte bien partout ! Les islandais ne sont pas pudiques mais il y a des douches individuelles pour les touristes. Un bar au milieu des bains sert des smoothies et autres, possibilité de massages. Des bus sillonnent vers le Blue Lagoon toutes les heures et comme celui est proche de l’aéroport, c’est pratique d’y aller sur le chemin du retour (service bagage qui garde les valises, location de serviettes/maillots). Solenne a testé à son arrivée, dépaysement assuré quelques minutes après la descente de l’avion !

Partir en bateau pour observer les baleines : le “Safari Baleine” est une belle balade de 3 h en bateau pour aller voir les dauphins, marsouins et baleines. Selon la saison on peut y voir aussi des macareux, mais ça n’a pas été notre cas. Nous y avons vu des marsouins et des baleines de Mink (octobre). Pour ceux qui n’ont pas la chance de croiser les baleines, cette balade est sympa malgré tout et très bien organisée : vêtement grands froids à disposition pour adulte et enfants. Le bateau assez grand, confortable, avec bar et petit snack.

Monter à cheval au milieu des champs de lave. Aucun niveau en équitation n’est requis. Nous avons été accompagnées par 3 monitrices pendant cette balade de 2h, dont l’une particulièrement attentive aux enfants. Ceux-ci sont équipés d’une protection pour le dos en cas de chute. Evidemment, comme pour toutes les activités, des équipements grand froid sont fournis, bottes et bombes. Prévoir une cagoule en dessous.

retour haut-de-page

Nos endroits préférés en Islande avec les enfants

L’excursion dans la péninsule de Snaefellnes : des paysages à couper le souffle, des volcans, des glaciers et des plages volcaniques et même des phoques ! L’Islande est un pays immense (son plus grand glacier est grand comme la Corse) et cette excursion, assez longue néanmoins, nous a permis de voir les principaux paysages islandais.

Le cercle d’or : excursion d’une journée à la découverte de splendides paysages islandais et de phénomènes naturels comme les geysers, les chutes d’eau de Gullfoss, et l’Althing (la plaine où les vikings ont créé le premier parlement démocratique).

Le parc animalier de Reykjavik : un peu sommaire mais permet de voir quelques animaux commes les phoques, des rennes, et surtout quelques renards polaires. L’été, quelques jeux de plein air pour les plus jeunes.

La visite de Reykjavik : on peut monter au sommet de la cathédrale, en forme de geyser, pour une belle vue d’ensemble de la ville; faire une balade sur le port et autour du lac Tjörnin.

Le Saga Museum, un musée mettant en scène des mannequins et retraçant l’histoire des vikings en Islande (déconseillé aux moins de 5 ans à cause des bruitages). Une visite que Solenne a beaucoup apprécié !

Le Perlan: terrasse panoramique du bâtiment situé sur le point culminant de Reykjavik, avec vue de la ville et des montatgnes qui l’entourent. On peut y voir deux geysers artificiels (1 à l’intérieur et 1 à l’extérieur) et surtout le Saga Museum.

Le musée national de Reykjavik, où l’on retrace l’histoire de l’Islande de 800 à nos jours. Idéal également pour découvrir la culture islandaise.

Où dormir avec des enfants à Reykjavik

Un choix assez large d’appartements pour les familles, bien pratique et plus économique avec des enfants (repas à la maison, lave-linge,etc.) :

Reykjavik4You Apartments : très bien situé, central, un appartement spacieux (85m2) et moderne, avec deux chambres, qui peut héberger jusqu’à 5 personnes. Cuisine équipée.

Rey Apartment : au coeur de la ville également, plusieurs appartements de taille différentes, avec une ou deux chambres, pouvant loger jusqu’à six personnes. Plutôt joliment décoré, très agréable pour un séjour en famille.

Opal Apartments propose aussi plusieurs appartements, jusqu’à six personnes. Un peu plus cher mais assez joli, dont celui du dernier étage avec une petite terrasse !

Côté hôtels, le Kvosin Downtown Hotel propose des chambres familiales spacieuses (quasiment une suite) pour 4 personnes. Bien situé avec vue sur le lac, décoration raffinée, hôtel de charme.

Le Fron Hotel, très bien situé au centre de Reykjavik, propose un petit studio avec kitchenette. Nous avons donc pris nos repas le soir dans le studio (supérette à 100m et quelques resto dans la rue peuvent faire des plats à emporter). Chambre pour 3 personnes maximum.

Où manger à Reykjavic avec des enfants

A Reykjavik, le Seabaron Saegreifinn : un petit resto près du port, parfaitement situé avant la balade en bateau, qui ne paie pas de mine mais qui sert des brochettes de poisson fantastiques ! La spécialité est la bisque de homard, succulente, et ils servent aussi de la baleine, mais nous n’y avons pas goûté. Les tables sont découpées dans des troncs d’arbre et de vieux madrier servent de bancs. On commande à la caisse puis on vous appelle quand c’est prêt.

Cafe Loki : vue sur la Hallgrimskirkja, l’église emblématique de Reykjavik. Un petit resto simple qui sert des spécialités islandaises : agneau fumé, poisson séché et requin fermenté ! On a goûté à tout !

Eld’s Smidjan, une petite pizzeria sympathique (pour changer un peu du poisson !).

A Perlan, restaurant panoramique tournant où l’on peut manger du renne. Nourriture pas mal.

On trouve de nombreux restaurants où l’on mange de la cuisine locale (macareux, agneau, poisson) mais nous sommes restés assez traditionnels : c’est plus facile de faire manger aux enfants du saumon que du macareux, si mignon! Choix assez large de restaurants, mais les bons sont souvent chers.

Ce qui nous a moins plu

La durée de l’excursion en bus dans la péninsule de Snaefellnes : douze heures ! Même si les paysages sont superbes, le nombre d’heure passées dans le bus sont peut être à éviter avec de jeunes enfants…

Ne pas avoir réservé bien à l’avance une balade en chien de traîneau : sur place, tout était complet.

Nous aurions dû passer 1 ou 2 jours de plus : le temps étant extrêmement changeant, une de nos excursions a été annulée pour cause de mauvais temps (la bonne nouvelle, c’est qu’ils ne prennent aucun risque ). Cela aurait également permis d’aller voir la côte Sud et le fameux Volcan Eyjafjallajökull…

vv

Bon à savoir

Nous sommes parties de Genève sur Easy Jet, vol direct jusqu’à Reykjavik. (3h30 de vol). En s’y prenant bien à l’avance, nous avons payé nos billets moins de 100€ par personne pour partir en février ! Voir également les vols sur le site icelandair.fr, offres promotionnelles intéressantes. On peut aussi y réserver des excursions.

La plupart des visites et activités citées se font en toutes saisons, mais pour vivre le grand moment d’un séjour en Islande en famille, c’est à dire l’observation des aurores boréales, préférer l’hiver. Pour l’observation des baleines et des macareux, plutôt entre juin et septembre.

Un séjour d’une semaine est agréable. Une heure seulement de décalage horaire.

Pour se déplacer en hiver en Islande en famille, inutile de se risquer à louer une voiture. Les routes sont gelées et les bus sont très bien équipés. La société Iceland Extrême propose des excursions de tous types et ils parlent français. La capital, Reykjavik, est toute petite et tout se fait très bien à pied. Il y a aussi un réseau de bus dans la ville.

Proche du cercle polaire, l’Islande n’a pas un climat extrême en partie grace au Gulf-Stream qui passe à proximité de l’île, mais prévoir des vêtements chauds et de pluies (même en été, car la température tourne autour des 12/14°).


A mettre dans la valise

  • Un guide pour découvrir Reykjavik et ses environs : Lonely Planet Reykjavik, Edition 2015 –  A la fois concis et complet, donc très utile !
  • en hiver, un équipement type combinaison de ski et après-ski
  • une cagoule, des gants et une écharpe
  • un k-way en été
  • un masque de nuit pour les séjours d’été car le soleil ne se couche pas!
  • des chaussures de marche pour les excursions
  • à rapporter : des produits de beauté “naturels” islandais et des vêtements pour nos hiver (pulls, chaussettes, gants etc…)

 

Et des livres sur pour les enfants, à lire sur place ou avant de partir :

Pour les petits (3/6 ans), un livre sur l’Islande avec de très jolies illustrations illustré : Retour d’Islande, de Charline Picard, et des contes islandais: Les elfes d’Islande : contes populaires pour enfants

Parce qu’on les aime beaucoup aussi, même s’ils sont très laids, un livre illustré plein d’humour sur les trolls islandais: Trolls, de Brian Pilkington (5/10 ans). Indispensable pour tout savoir de leurs coutumes, leur habitat, leur histoire : à savourer en famille !

Et bon voyage en Islande avec les enfants !

 

Back To Top