skip to Main Content

Lazare (6 ans), Augustin (11 ans), Astrid (13 ans)

et leurs parents en Arménie

Trois semaines en Arménie en famille, à la découverte des paysages du Caucase et du riche patrimoine historique. Beaucoup de superbes balades en montagne, des monastères magnifiques, un accueil très chaleureux : l’Arménie nous a conquis ! Et dans ce pays où les enfants sont rois, voyager avec eux ouvre beaucoup de portes… 

blog-voyage-famille-armenie- monastere

Un grand tour d’Arménie en famille, en 3 semaines, juillet/août  : Erevan (ou Yérevan) – GarniNoratusVardenisGorisTatevNovarankKhor VirapLac Kari

Ce qu’on a adoré en Arménie en famille

Marcher en montagne : nous avons fait de longues balades dans de superbes paysages, observant les rapaces, s’arrêtant pique-niquer dans l’herbe… et savourant le bonheur des grands espaces ! Quelques astuces pour entretenir la motivation des jeunes marcheurs : se fixer des buts sympathiques, comme l’accès à un lac, glisser une surprise dans le pique-nique, et surtout essayer d’aller à leur rythme…

Il n’existe pas de chemins balisés, les longues randonnées en montagne ne sont donc pas évidentes à organiser seuls.  Mais l’absence d’arbres (excepté dans le nord) donne une grande visibilité, ce qui permet de se repérer. Les seuls chemins relativement entretenus sont ceux conduisant à des monastères reculés. Un petit goût d’aventure qui plaît bien aux enfants !

armenie-en-famille-Arasak-trek

Se baigner dans le lac Sevan, un immense lac situé à 1900 mètres d’altitude. Le paysage est très beau, avec les montagnes au loin et beaucoup de vacanciers arméniens viennent s’y baigner. L’Arménie n’ayant pas d’accès à la mer, c’est une sorte de mer intérieure… On peut ensuite faire une agréable balade sur la rive Sud, peu fréquentée, vers Vardenis.

Se laver sous les cascades,  à proximité du village d’Arpi, dans la région d’Alaverdi. Un des moments préférés des enfants pendant ce voyage en Arménie ! arménie en famille

armenie-en-famille-Lac-Sevan

Se promener dans les cimetières pour déchiffrer les bas-reliefs des tombes et admirer les Kachkars. Ces stèles de pierre taillée et sculptée sont très anciennes, et les plus belles datent du Moyen Age. Ce sont de vrais bijoux, avec des décors ciselés autour de la croix arménienne. Nous en avons vu des centaines, et chacune d’elles est unique…

armenie-en-famille-Kashkars

Etre invité à l’improviste et partager la table d’une famille arménienne. L‘hospitalité est très forte en Arménie, les gens vous invitent facilement chez eux pour partager un thé, des gâteaux ou des spécialités locales. Les échanges se font parfois en anglais, un peu en russe et beaucoup avec les mains ! (et google traduction quand il y a du réseau !). Les enfants apprennent l’anglais à l’école dès 8 ans, ce sont souvent eux qui pourront le mieux vous comprendre !

armenie-en-famille-Makenis-Vardenis

Assister à la fabrication du pain lavash, le pain plat traditionnel d’Arménie. Dans l’arrière salle de la boulangerie, nous avons vu faire la pâte, la découper, l’enfourner… Le résultat ressemble à une galette souple, un peu comme une pita. C’est très bon, et encore plus quand il est tout frais !

Nous avons fait cette visite à la boulangerie grâce à Artem, le propriétaire du B&B où nous logions à Vardenis, qui parle français.

Nos endroits préférés en Arménie avec les enfants

Les célèbres monastères de Novarank, Geghard, Khor Virap (lieu de pèlerinage situé près du mont Ararat ),Tatev (et son plus long téléphérique du monde) et les routes qui y mènent. D’autres, moins connus, comme Vorotnavank, Spitakavor, Makenis, méritent également la visite. Il y en a des milliers perchés dans les montagnes ou construits à même la roche, et c’est vraiment impressionnant !

L’Arménie, berceau du christianisme, est devenu le premier état chrétien du monde au 4e siècle après JC. Les arméniens ont leur propre église orthodoxe, l’église apostolique arménienne, dont le chef est le Katholicos.

armenie-en-famille-monastere- Vorotnavank

Le beau temple grec de Garni, seul vestige païen subsistant en Arménie. Outre le site, nous avons beaucoup apprécié les soirées tranquilles dans la montagne, à Garni (45 min de Yerevan). Comme beaucoup de sites à visiter sont proches de la capitale, la plupart des touristes y dorment pour rayonner aux alentours. C’est dommage, car les environs sont bien plus agréables !

armenie-en-famille-Garni

Le champ de Kachkars de Noratus (ou Noradouz)  : une colline où se dressent plus de 800 pierres tombales… absolument magnifique !

Les sites troglodytes du côté de Goris, avec ses formations joliment nommées « cheminées de fées » et ses maisons autrefois habitées. Le paysage ressemble un peu aux Cappadoce turques, c’est très beau.

armenie-en-famille-bas-reliefs-tombes

La randonnée à partir du lac Kari, éventuellement jusqu’au cratère de l’Arasak. Le lac Kari (déjà à 3100 mètres d’altitude !) est au coeur de très beaux paysages, sur les hauts plateaux montagneux. Du lac Kari jusqu’au cratère du volcan, il y a environ 600 m de dénivelé : il faut environ 4 heures pour y monter et 2h30 pour descendre. Nous n’avons pas été jusqu’au bout car cela faisait une trop longue marche pour Lazare… mais cela reste une magnifique randonnée !

voyage-en-famille-armenie-Lac-Kari -Arasak

Où dormir en Arménie en famille

Nous avons exclusivement logé dans des Bed&Breakfast, donc chez l’habitant. Le confort est parfois spartiate, mais rien d’insurmontable, et largement compensé par l’accueil toujours très chaleureux ! (L’hébergement est en général proposé pour 4 mais il n’y a jamais de souci pour ajouter un matelas supplémentaire pour un enfant). Nous avions fait toutes nos réservations depuis la France, avant de partir.

  • A Chiva (région Vayots Dzor) :

Nous conseillons vivement le B&B chez Ashot et Gohar, deux personnes formidables ! Grande chambre familiale (ou éventuellement prendre 2 chambres car cela reste petit budget). Simple mais très agréable, avec délicieux repas servis en terrasse et petite piscine dans le jardin !

  • A Vardenis :

S’arrêter à la Guesthouse chez Artem et Naira. Artem, qui parle français, se fera un plaisir de vous promener dans des endroits incongrus. C’est grâce à lui que nous avons visité la boulangerie !

  • A Garni :

Très bon accueil au Guest House GarniResthos, (propriétaire parlant anglais), un endroit très simple avec un jardin agréable. Grande chambre à 6 lits, ou chambres pour 2 personnes.

Nous avons parfois cherché un bon moment certains des B&B que nous avions réservé… Mais pas de panique, on finit toujours par trouver !

armenie-en-famille-herbergement-ashot-gohar
  • A Erevan (Yerevan), si vous devez passer une nuit à l’arrivée ou au départ :

Le Bass Boutique Hotel propose des chambres familiales. L’hôtel est central et confortable, et les chambres propres et spacieuses.

Dans une autre catégorie, plus joli et plus luxueux, le Republica Hotel Yerevan propose également des grandes chambres familiales. Très bien situé, équipements modernes, service et décoration soignés, excellent petit déjeuner… et des prix plus élevés.

manger en Arménie en famille

La nourriture locale, simple et délicieuse, est parfaitement adaptée avec des enfants : beaucoup de crudités, des fruits, de la viande en ragout ou brochettes.. L’influence est plutôt orientale (turque, grecque, libanais, ouzbek). Tous les plats sont disposés sur la table en même temps, chacun peut donc composer le repas de son choix. En Arménie on ne termine jamais les plats, ce serait une offense pour nos hôtes qui penseraient qu’il n’y avait pas assez à manger. Mais pas d’inquiétude, l’abondance nous empêche de tout terminer !

Le plus souvent, nous avons mangé chez l’habitant : tous les B&B ne le proposent pas sur leur site, mais tous sont ravis que vous restiez dîner chez eux, cuisine familiale et abondante garantie !

On trouve plein de restaurants en ville, où l’on mange pour quelques euros. On trouve également de quoi se ravitailler partout pour préparer des pique-niques, y compris dans les hameaux, mais il faudra se contenter d’un petit étalage. Dans les grandes villes, de grandes surfaces.

Ce qu’on a moins aimé en Arménie en famille

Les villes, en particulier Erevan (Yerevan), qui après le calme des montagnes nous plonge dans le bruit, la chaleur et la pollution… Pas beaucoup de charme ni de véritable centre historique. Pour les amateurs, on y retrouve de l’architecture soviétique.

Attention aux chiens qui gardent les fermes ou les alpages. Si les maîtres ne sont pas à proximité, ils défendent leur territoire et il n’y a pas de clôture…

Attention aussi aux verres de vodka proposés à toute heure !

Un regret : ne pas avoir visité le Mémorial et le Musée du Génocide arménien, à Erevan, faute d’avoir séjourné dans la capitale.

Bon à savoir pour découvrir l’Arménie en famille

L’Arménie est un pays de montagnes (90% du territoire est à plus de 1000 mètres d’altitude). Les hivers sont donc extrêmement rigoureux, et il vaut mieux préférer l’été pour découvrir l’Arménie en famille. En fonction de la région et de l’altitude, le climat est changeant : il peut faire très chaud à Erevan, et bien moins dès que l’on s’élève.

Trois semaines sur place permettent de prendre son temps et de découvrir beaucoup de lieux.

armenie-en-famille-Col-Vorotan

 Air France propose plusieurs vols directs par semaine vers ErevanAustrian Airlines propose également des vols pour Erevan avec escale à Vienne. Les horaires sont difficiles (arrivée en milieu de nuit et départ en milieu de nuit), mais les tarifs bien plus avantageux.

Nous avons choisi de louer une voiture pour plus de liberté. Le réseau routier est parfois en mauvais état, la conduite est surprenante mais relativement sûre (les gens ne roulent pas vite). La conduite en ville est sportive. Nous conseillons de louer un 4×4 pour accéder à certains sites via des pistes ou tout simplement… passer sur certaines routes !

Se procurer sur place une carte détaillée, très complémentaire du GPS et indiquant de nombreux sites non répertoriés dans les guides.

armenie-en-famille-Hermitage- Spitakavor

Côté santé, pas de vaccin particulier. Emporter une trousse de pharmacie classique, par précaution. Nous n’avons pas utilisé nos pastilles pour purifier l’eau, elle est potable partout.

Sécurité : les abords des zones frontalières sont formellement déconseillées, les frontières avec la Turquie et l’Azerbaïdjan sont d’ailleurs fermées. A part cette mise en garde, rien à signaler : nous nous nous sommes toujours sentis en sécurité en Arménie.

A mettre dans la valise pour l’Arménie

  • Il n’existe qu’un seul guide en français : le Petit Futé Arménie. L’avantage c’est qu’on ne perd pas trop de temps à choisir son guide, l’inconvénient c’est qu’il n’est pas très récent. Une autre possibilité est le guide Arménie Peuples du Monde, avec ses 2 parties histoire/culture et guide pratique.
  • Bien pratique pour se débrouiller sur place, le Guide de conversation Arménien de poche (de la célèbre maison Assimil). Des mots du quotidien et des petites phrases simples, vraiment très utile !
  • Et pour les enfants, un joli recueil de contes : 15 contes d’Arménie, à partir de 6 ans.
  • quelques douceurs de France et spécialités de votre région pour partager avec vos hôtes
  • le « béaba classique » pour la montagne : de bonnes chaussures, chaussettes, lunettes de soleil, chapeau, crème solaire
  • une trousse à pharmacie, au cas où

Et bon voyage en Arménie en famille !

Voyage-en-famille-armenie
Cet article comporte 4 commentaires
  1. L’Arménie est vraiment un pays qui me tente, probablement pour les monastères absolument magnifiques, mais je ne sais pas trop pourquoi ce pays plus qu’un autre.
    Merci pour ce partage et ces belles photos.

    1. Merci à toi ! Oui c’est très tentant, peut-être aussi parce que c’est une destination mal connue donc qui appelle la découverte, qu’il y a cet entre-deux à la limite de l’Europe et de l’Asie, puis rien qu’au mot « Caucase » on se met à rêver 😉

  2. Magnifique reportage avec de très belles photos!! Voyage qui donne vraiment envie ! Il est vrai que l’Arménie n’est pas une destination bien connue ! Merci à toi de nous faire partager votre voyage qui nous fait rêver!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top