skip to Main Content

Mathilde (10 ans), Timothée (13 ans) et leurs parents

en Colombie

La Colombie en famille : des villes coloniales aux plages des Caraïbes, des montagnes de la cordillère des Andes au désert du Tatacoa Sur fond de cumbia, de café et de couleurs éclatantes, mille choses à voir et à faire avec les enfants : la Colombie nous a conquis ! 

Colombie en famille : 3 semaines, vacances d’été (juillet). 

Notre circuit : Arrivée et départ de Bogota  => Retrouvez litinéraire détaillé de notre parcours ici

  • Centre et Sud (12 jours) : Villavieja et le désert de Tatacoa – San Agustin – Popayan – Salento – Jerico – Guatapé – vol Medellin-Carthagène des Indes
  • Côte Caraïbe (5 jours) : Carthagène – Parc Tayrona – Palomino – Santa Marta – vol pour Bogota 

Ce qu’on a adoré en Colombie en famille

Partir à cheval visiter des sites pré-colombiens en pleine nature : nous avons commencé la journée le site archéologique principal, San Agustin, puis dans  l’après midi nous sommes partis à cheval à travers la campagne, vers les sites plus éloignés d’El Chakira et El Purutal, perdus en pleine nature. C’est une promenade très facile, sur des routes plates en terre battue (pas de véhicules). La personne qui nous accompagnait était un fermier, sans doute propriétaire des chevaux, d’ailleurs magnifiques et en très bonne santé. Son fils et son chien étaient là aussi, et sur le chemin du retour il nous a emmené prendre un verre dans une ferme… Une journée formidable, loin des circuits touristiques ! 

colombie-en-famille-cheval-san-agustin

Nous sommes passés par l’agence locale Magdalena Rafting (qui contrairement à ce que son nom indique propose plein d’autres choses que du rafting !) qui organise ces excursions à cheval avec des locaux. Le responsable/contact est francophone. Colombie en famille

colombie-en-famille-san-agustin-site-precolombien

Se baigner dans l’eau turquoise des Caraïbes, dans le Parc Tayrona : c’est un Parc naturel protégé de montagnes luxuriantes où vivent des populations autochtones, avec des plages en contrebas. On passe d’une plage à l’autre par l’intérieur du parc au milieu d’une belle végétation de cocotiers, en suivant des sentiers de sable ou des chemins de planches qui parfois longent la mer. Une baignade qui se mérite ! ( les plages sont éloignées les unes des autres, pour en profiter vraiment prévoir 3 jours et 2 nuits sur place). Colombie en famille

colombie-en-famille-tayrona-parc-national

Les enfants ont joué dans les vagues (attention, les courants sont vraiment forts au Parc Tayrona et les plages sans surveillance, prudence très recommandée). On peut en revanche se baigner sur la plage beaucoup plus calme de la Piscineta, à 200m juste après la Piscina en continuant vers le sud (ne pas confondre avec la Piscina !), donc juste avant Cabo San Juan. Il y a des pancartes sur les plages indiquant le nom de la plage. Les plans qu’ils fournissent et qu’on trouve sur le net sont erronés au niveau des noms…. Nous avons déjeuné dans une cahute sur la plage, puis sommes rentrés à cheval… (mais souvenir plus mitigé qu’à San Agustin : on sent les chevaux exploités et pas en très grande forme. Praticable pour des débutants mais la promenade est un peu plus compliquée, le chemin est parfois escarpé et rocheux). 

colombie-en-famille-tayrona-plage

Pédaler en famille dans des paysages époustouflants, dans la vallée del Cocora. Cette excursion d’une journée se fait au départ de Salento. Les paysages de la vallée sont très divers, des prairies champêtres à la jungle luxuriante de la forêt tropicale, sans oublier les immenses et spectaculaires palmiers au milieu de la vallée verdoyante. Nous avons fait une grande descente en VTT de la vallée, et une marche d’environ cinq heures. Avec quelques ponts suspendus à traverser, un vrai goût d’aventure ! Une de nos plus belles balades avec les enfants en Colombie !

Nous avions réservé avant de partir  l’excursion en VTT dans la vallée del Cocora à l’agence Salento Cycling.

colombie-en-famille-cocora-valle-excursion

Descendre le Rio en bouée, à Palomino : très facile et très amusant ! Notre hôtel nous a mis en contact avec les « guides » (enfin, plutôt des gars qui ont des bouées dans leur cabane et qui les sortent à la demande), qui sont venus nous chercher avec 2 motos. On a roulé sans casque (allez ensuite dire aux enfants qu’ils ont l’interdiction absolue de le faire !) pendant une dizaine de kilomètres sur de la terre battue, puis reste encore 15-20 minutes de marche, en évitant les serpents, pour arriver à la rivière .

C’est une descente vraiment très calme, adaptée à tous les âges. On a vu des touts petits (3 ans environ) la faire. Si les enfants ne savent pas nager, on garde les bouées attachées entre elles. Sinon, on les détache les unes des autres et vogue les bouées, sachant qu’on a tout le temps pied, qu’on râcle souvent le fond et qu’il faut se mettre debout pour retourner vers l’endroit où il y a davantage d’eau…

colombie-en-famille-palomino-rio

Visiter le village indigène des Kogi (ou Kogui), à Palomino. Cette tribu, qui vit dans le parc de Tayrona, a très peu de contacts avec les « blancs » (et ne souhaite pas en avoir), afin de préserver leur culture héritée des indiens Tayronas, l’une des plus grandes sociétés précolombiennes du continent sud-américain. Actuellement au nombre de 12.000, ils vivent repliés dans les hautes vallées de la Sierra Nevada de Santa Marta. Ceux qui ont vu « Un indien dans la ville » reconnaîtront l’inspiration !

colombie-en-famille-palomino-koguis-kogis

Dormir dans une magnifique finca traditionnelle, à Salento : un séjour enchanteur à lEcohotel La Cabaña ! Un très beau bâtiment de ferme centenaire, une décoration avec des meubles locaux anciens, l’ensemble simple mais avec un charme fou… et tout autour, une nature luxuriante !

De façon générale en Colombie, les hébergements ont aussi contribué au plaisir du voyage, par leur charme et la variété proposée : une maison rustique à ciel ouvert et lit sous moustiquaire à Tayrona, une maison coloniales à Bogota, un hôtel contemporain les pieds dans l’eau à Palomino… Sans parler l’accueil exceptionnel dans tous ces lieux d’hébergement, où le jour de notre départ nos hôtes nous embrassaient et nous quittaient comme si nous étions chez eux depuis des mois et non 2 nuits !

colombie-en-famille-salento-hotel-cabana-valle-del-cocora

Visiter une plantation de café et participer à la cueillette du célèbre café colombien : une « visite participative » ludique et instructive pour les grands et petits, dans une très belle ferme. On nous fait récolter du café, puis on visite les lieux avec explication des différentes étapes, avant de terminer bien sûr par une dégustation !

Il y en a plusieurs dans la région de Salento, celle-ci, « l’Oscaro Café Tour » nous a été recommandée par notre hôte à la finca de Salento, Ecohotel La Cabaña. Visite en espagnol ou anglais, durée 1h30 environ. Colombie en famille

colombie-en-famille-cafe-plantation-salento

Flâner dans les ruelles de Jerico, une petite ville où le temps semble s’être arrêté… C’est le genre d’endroit parfait pour ressentir une atmosphère colombienne très authentique : d’ailleurs, il n’y a pas un touriste ! Les colombiens portent tous LE chapeau typique, et sur la place centrale, les anciens discutent sur les bancs, à côtés d’échoppes de fruits, légumes et de marchands de bonbons au détail. Les rues alentours sont parfois pavées, pentues ; on y croise des charrettes tirées par des chevaux ou des tuks-tuks (presque pas de voitures). Les maisons colorées avec des volets, balcons et devantures en bois sont magnifiques. Une petite ville de province paisible, où il fait bon se poser sur la place, juste pour le plaisir d’observer…

colombie-en-famille-jerico

Nos endroits préférés en Colombie avec les enfants

Ce qui a enchanté les enfants durant ce séjour en Colombie, c’est la variété des paysages, des activités, la diversité des visites et des hébergements. En 3 semaines, nous sommes passés de la montagne, au pied de la cordillère, aux plages du Nord, d’une marche dans le désert de Tatacoa à la randonnée dans la verdoyante vallée del Cocora, des villes coloniales colorées au parc naturel de Tayrona, des balades à cheval à la descente de fleuve en bouée, des musées de Bogota aux vestiges pré-colombiens de San Agustin… pas le temps de se lasser et des surprises en permanence !

colombie-en-famille-salento

A Bogota : on peut aller visiter en famille le Musée Botero (gratuit), le Museo del Oro (attention, beaucoup de monde), monter en funiculaire au Cerro de Monserrate (surtout apprécié par les enfants, nous adultes avons moins aimé), goûter aux fourmis rouges grillées (crise de rire garantie), flâner dans le quartier de la Candelaria avec ses maisons colorées…

colombie-en-famille-bogota

A Bogota, on a bien aimé se perdre dans le centre historique à la recherche de street art, et regarder le spectacle de la rue sur la Plaza de Bolivar et alentours…

A Tatacoa : la visite des déserts (le gris et le rouge)  en tuk-tuk, et entre les deux déserts, se piquer une tête dans la piscine de l’hôtel ! Il fait vraiment très chaud à Villavieja en plein été…

colombie-en-famille-desert-tatacoa

San Agustin: le site précolombien (avec guide, sinon on passe à côté de tout). Bien conserver le “passeport” qu’ils vous remettent à l’entrée car cela permet de visiter les autres sites plus éloignés, comme ceux que l’on a fait l’après midi à cheval.

Salento : haut lieu du café (y visiter une exploitation pour les amateurs), beau village coloré et départ de l’excursion dans la vallée del Cocora.

Popayan: magnifique ville blanche, avec de belles églises richement décorées.

colombie-en-famille-popayan

Où dormir en Colombie en famille

Toutes les réservations d’hôtels en Colombie ont été faites avant de partir, sans difficulté à trouver des chambres familiales (et souvent avec des chambres séparées + 1 coin kitchenette), dans une catégorie d’hôtels “moyen +”.

A savoir : l’eau chaude n’est pas systématique. Dans les descriptifs d’hôtel, si rien n’est précisé, ce sera sans doute avec de l’eau froide uniquement. Mais dans les villes fraîches (Bogota, San Agustin…) on a toujours eu de l’eau chaude.

  • A Bogota :

Casa Candelaria B&B, dans le quartier de la Candelaria. Sublime maison coloniale devenue un B&B : seulement 4 chambres, toutes avec une déco atypique et leurs propres sanitaires. Accueil très sympa. Pour qui est sensible à la décoration intérieure et l’atmosphère d’un intérieur, ce lieu est magique ! Petit-déjeuner fait maison gargantuesque…

Masaya Hostel Bogota : une auberge de jeunesse avec des chambres doubles et familiales, également en plein centre de la Candelaria. Gros intérêt lorsque vous arrivez tardivement à l’aéroport : la réception est ouverte 24h/24h. Excellent petit déjeuner dans un patio intérieur très agréable.

hotel-bogota-casa-candeleria-colombie
  • A Salento :

EcoHotel La Cabaña : le coup de foudre de toute la famille ! Une finca (ferme traditionnelle), depuis plusieurs générations dans la famille et transformée depuis 2 ans en B&B. Un accueil exceptionnel, à l’image de la jeune proprio qui parle anglais et français, un cadre idyllique (rivière, montagne), des animaux (cheval, vache, chatons, chiens etc.), une table d’hôte succulente… On y a pris tous nos dîners et petit-déjeuners. Un soir par semaine, un BBQ typique est organisé pour les hôtes avec guitare autour du feu de bois !

Attention, un peu excentré ( à 5-10 minutes en voiture de Salento), donc mieux vaut être véhiculé. Pensez à réserver en avance cet établissement !

hotel-salento-colobie-ecohotel-la-cabana
  • A Villavieja (désert de Tatacoa) :

La Casa Del Angel Hotel : sur la place centrale, un ancien monastère jésuite transformé en bel hôtel, avec beaucoup de charme. Le bonus : une super piscine ! Si les repas et petits-déjeuners ne sont pas inoubliables, l’accueil est très sympathique et serviable…. Ils nous ont trouvé le guide pour le désert, et m’ont bien aidé lorsque j’ai oublié mon portable et m’en suis rendu compte 2h après notre départ….

Villavieja est un petit village calme et typique, aux portes du desert de Tatacoa. Un bon choix pour éviter de s’arrêter à Neiva, la grande ville sale et bruyante qu’on traverse pour s’y rendre.

colombie-Villavieja-desert-Tatacoa- Casa-Del-Angel-Hotel
  • A Guatapé :

Oak Tree House : Beau petit hôtel avec grandes chambres familiales (certaines avec  jacuzzi ou balnéo !). Les proprios sont adorables et la déco originale et soignée. Un beau souvenir et un endroit à recommander !

colombie-guatape-hotel-oak-tree-house-voyage-en-famille
  • A Carthagène :

Hotel Casa Gloria Boutique : bien situé, dans la vieille ville mais à l’abri du bruit. Une grande maison coloniale, avec une petite piscine à l’intérieur et un jacuzzi sur le toit : très appréciable après une journée à se balader en ville… Les chambres familiales sont de vrais appartements (3 chambres, 2 SDB, salon, cuisine…) Un excellent rapport qualité/prix !

hotel-casa-gloria-carthagene-colombie
  • A Palomino (côte Caraïbe)

L’ Hôtel Makao : un hôtel récent et contemporain, situé sur la plage, face à la mer ! Belle déco et ambiance agréable. Un peu plus cher que les précédents. Les 9 chambres sont spacieuses et de style épuré (chambres doubles uniquement). Le restau est excellent et le staff dynamique et très accueillant. Nous sommes passés par eux pour organiser notre visite d’un village Koguis et la descente en bouée du Rio. Top !

colombie-palomino-hotel-makao-blog-voyage
  • Dans le Parc Tayrona :

L’Hôtel Jasayma Parque Tayrona est le seul hébergement dans le Parc. Assez rustique mais en pleine forêt tropicale, ce qui est plutôt exceptionnel ! La « suite » pour 5 est comme un grand balcon sur la nature : on dort quasiment à la belle étoile, sous la moustiquaire, avec les bruits de la jungle en fond sonore… Sinon, en version encore plus roots, on peut simplement aussi accrocher son hamac sur la plage !

colombie-parc-tayrona-posada-jasayma-hebergement

manger en Colombie en famille

La nourriture est variée. Un des plats les plus communs est la parrillada, la grillade de viande au BBQ, complétée avec une galette de maïs, du riz, des haricots rouges, une banane plantain… Mais on trouve aussi dans tous les menus des pâtes, voire des pizzas et des hamburgers, et des menus enfants. Les portions sont généreuses, même pour les enfants ; ils ont souvent partagé leur plat !

On s’est aussi régalés avec de délicieux jus de fruits à l’eau ou au lait (attention à l’eau, même si régulièrement on les a vu préparer les jus et autres smoothies avec de l’eau minérale. Ceci étant, on n’a pas été particulièrement prudents et RAS) ou jus d’orange frais pressés devant nous, dans les cahutes au bord des plages.

Attention, les colombiens dînent tôt, vers 19h, et les restaurants ne servent plus au delà de 20:30 / 21h ! Bien sûr, nous nous sommes faits « piéger » les premiers jours…

colombie-en-famille-plat-colombien-repas-typique
  • Nos restaurants préférés :

A Carthagène : QUERO AREPA Dans une ville plutôt touristique (nombreux restaurants à touristes chers !) un snack où la cuisine est variée, bonne et pas chère du tout. A deux pas du centre. Cl. 37 #9130, Cartagena, Bolívar, Colombie.

A Santa Marta : La Muzzeria, un restau bien situé avec un cadre très sympas, et surtout d’excellentes pizzas ! Cra. 3 #16-02, Santa Marta, Magdalena, Colombie

A Popayan : La Cosecha Parradilla Centro, en plein centre de Popayan, à deux pas de l’Eglise San Fransisco. Un grand restau type brasserie. Les portions sont énormes, c’est pas cher et comme souvent Doggy bags proposés. Cl. 4 #7-79, Popayán, Cauca, Colombie

Ce qu’on a moins aimé en Colombie en famille

A l’unanimité : les moustiques d’une voracité sans égal ! Nous avions pourtant investi dans de bons répulsifs, nous nous sommes couverts mais nous avons été dévorés en particulier sur la côte Caraïbe…

Les trajets en voiture étaient un peu longs. Nous avons beaucoup bougé dans le pays, les distances d’une ville à l’autre sont assez importantes.

Les embouteillages monstrueux en journée à Bogota. On a loué en centre ville notre véhicule et mis plus de 3 heures (erreurs d’orientation incluses !) pour sortir de la ville… Si c’était à refaire, on prendrait un taxi pour retourner à l’aéroport (8€) et on louerait de là-bas notre véhicule, afin d’éviter de nous retrouver bloqués en centre ville.

colombie-en-famille-carthagene-blog-voyage.jpg

La pollution : autant les villes ne sont pas plus sales que les nôtres, autant nous avons traversé des villages et des plaines où la quantité de plastique et de déchets nous a épouvanté. Des tonnes de déchets dans la nature et parfois des villages envahis de sacs plastiques… Pourtant, le tri sélectif est proposé partout, y compris dans la rue.

Enfin, si c’était à refaire, nous passerions un jour de plus dans le parc Tayrona. Nous sommes restés 2 jours et 1 nuit, 3 jours et 2 nuits auraient été idéal. Les belles plages, accessibles uniquement à pied/à cheval, sont assez éloignées du point d’entrée principal et le parc ferme à 17h. C’est trop juste pour faire 2 ou 3 plages dans la même journée, vu qu’il faut prévoir le temps de retour. Nous avons dormi à l’intérieur du parc (Hôtel Jasayma Parque Tayrona), ce qui nous a fait gagner du temps en rapprochant au maximum la voiture, qu’on gare au parking des Eco Habs, mais malgré tout il nous a manqué 1 jour.

Bon à savoir pour découvrir la Colombie en famille

La meilleure saison  pour découvrir la Colombie en famille, ce serait l’hiver (saison sèche). Mais comme nous voulions avoir davantage de temps pour explorer le pays, nous sommes partis en juillet.  La chaleur humide est assez intense sur la côte Caraïbe (Tayrona, Carthagène, Santa Marta), quelques belles pluies, mais rien qui n’empêche de bien profiter du séjour malgré tout ! 

Les différences de températures sont très importantes d’une région à l’autre, suivant l’altitude, et on peut presque parler de chocs thermiques ! Mieux vaut être prévoyant et prendre des vêtements pour toutes les saisons ! On peut même avoir de grosses différences de température dans la même région, dans la même journée…

Un séjour sur place de 3 semaines à un mois est idéal.

Nous avons voyagé vers la Colombie sur Air France, vol direct de 10 heures, donc une formule très confortable et moins fatigante avec les enfants. Pour comparer les prix et trouver les meilleures offres, vous pouvez consulter Skyscanner. Sur place, nous nous sommes déplacée en voiture de location, avec également deux vols intérieurs. Retrouvez tous les détails sur notre itinéraire, les étapes (et la conduite en Colombie !) sur cette page.

colombie-en-famille-carthagene
C’est un pays très facile à visiter, beaucoup plus développé que ce à quoi je m’attendais : infrastructures, belles routes, confort dans les hébergements, restaus de toute catégorie, compagnies aériennes fiables, commerces nombreux et très bien achalandés… Le tourisme international en est à ses balbutiements, la plus grande partie des touristes sont eux-mêmes des colombiens qui visitent leur pays. La difficulté consiste essentiellement au niveau des conditions climatiques (altitude, chaleur tropicale en été), et la barrière de la langue : quasiment personne ne parle anglais. Certaines régions, comme l’Amazonie, ou la côte pacifique, sont plus compliquées, voire déconseillées avec des enfants, pour des raisons sécurité et/ou sanitaire)…
Si cela vous paraît un peu compliqué de tout organiser vous-mêmes, vous pouvez aussi faire appel à un voyagiste comme Evaneos, qui concocte des circuits sur mesure en Colombie.
XXX
Concernant la langue : nous n’avons rencontré que 2 personnes parlant anglais en 3 semaines… donc révisez bien votre espagnol ! Nous nous sommes débrouillés avec un petit niveau, et on peut aussi télécharger sur son téléphone, avant de partir, une application Google trad de traduction (gratuite) avec l’option « hors-connexion ». Très sympa aussi, le petit Guide de conversation en espagnol pour les enfants !
colombie-en-famille-guatape

On ne peut pas ne pas évoquer la sécurité en Colombie. Les colombiens sont réellement très accessibles, accueillants, bienveillants. Nous ne nous sommes jamais sentis en danger ni même en insécurité. Dans les lieux touristiques (à Bogota en particulier) il y a une forte présence policière armée, clairement là pour les touristes. Devant les banques et musées aussi. Nous avons toujours suivis les conseils de précaution élémentaires : ne pas trainer la nuit y compris dans les quartiers touristiques, pas de signes extérieurs de richesse, on prendre l’argent en journée et aux distributeurs dans les banques, ne rien laisser rien dans le véhicule, etc. Nous avons été surpris par la gentillesse et l’honnêteté des colombiens (le nombre de fois où je me suis trompée entre les billets de 20.000 et 200.000, et 10.000 ou 100.000 ! On m’a souvent dit « non ça fait trop, vous avez fait erreur »…)

Mais il faut savoir que nombre de citoyens sont armés et mieux vaut ne pas trop regarder les chaines d’infos en continue (difficile ils ont des TV allumées partout !) sinon au regard du nombre de braquages, meurtres et règlements de compte qui défilent, on risque juste de vouloir sauter dans le prochain avion pour l’Europe…. 

colombie-en-famille-jerico-charrette
  • Côté santé : 

Les précautions de base sont de mise : eau minérale en bouteille uniquement, pas de glaçon, pas de glace, éviter les crudités…

On n’est pas tous égaux face au mal d’altitude, qui n’est pas à prendre à la légère. On arrive en général à Bogota, et la ville est à plus de 2700 m d’altitude, voire quasiment 3000 au Monserrate.  Ma fille en a un peu souffert et a eu mal à la tête à Bogota. A surveiller attentivement…

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire (le certificat peut être demandé à l’entrée du Parc Tayrona). On peut le faire au Centre Pasteur ou au  centre de vaccination Air France (75010). S’y prendre assez tôt.

Enfin, le traitement anti paludisme est recommandé en plaine, sur la côte Caraïbe (comparez les prix, car la Malarone et son générique ne sont pas remboursés et les prix varient du simple au quadruple suivant les pharmacies !)

A mettre dans la valise pour la Colombie

Guide-du-routard-colombie
Voyage-colombie-guide-conversation-espagnol-lonely-planet
Espagnol-le-guide-de-conversation-des-enfants
  • répulsif anti-moustique tropical (vraiment fort, vérifier le taux de DEET)
  • crème solaire à haut indice de protection
  • des chaussures de marche fermées
  • des vêtements chauds (aussi)
  • une pharmacie de base 

Et bon voyage en Colombie en famille !

colombie-en-famille
Cet article comporte 2 commentaires
  1. Bonjour,

    Merci pour ce super article. Selon vous, si nous ne sommes pas vaccinés contre la fievre jaune quelles sont les zones à éviter?

    cordialement,

    Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top