skip to Main Content

Agathe (6 ans), Alice (9 ans) et leurs parents

au Sénégal

Un voyage en famille au Sénégal sous le signe des rencontres et de la chaleur humaine : partir en pirogue pour pêcher dans le delta, apprendre à faire des colliers, aller au marché et s’initier à la cuisine, partager un repas sous l’ombre d’un grand arbre… De la paisible île de Gorée, haut lieu de mémoire de l’esclavage, à Saint Louis et son patrimoine architectural unique, une immersion dans un pays où on s’est senti merveilleusement bien accueillis. Mon conseil ? Vivre le pays, tout simplement !

senegal-en-famille-sine-saloum

Sénégal en famille : 10 jours, avril, vacances de Pâques 
Ville d’arrivée et de départ : Dakar, étapes : Ile de Gorée, Saint-Louis, langue de Barbarie, Siné Saloum, Saly

Ce qu’on a adoré au Sénégal en famille

Passer une journée inoubliable dans le Delta du Siné Saloum. Nous sommes partis de notre maison d’hôte Keur Niaye, située à Toubacouta, à 5 minutes en voiture du delta. Le guide Doudou et le piroguier Pape travaillent avec la maison d’hôtes. Nous sommes partis  à la découverte des bolongs ( les bras de mer) du delta. Nous avons pu observer des baobabs ( arbre mythique qui se révèle en fait être une herbe géante et pas un arbre !) ainsi que différentes espèces de palétuviers. Nous avons pisté les phacochères et les hyènes (on a vu des traces). Nous avons pêché à la ligne, une grande première pour les filles et moi : un poisson chat et une raie, trop petite donc remise à l’eau !

senegal-en-famille-peche

La journée est rythmée par des temps de navigation en pirogue, la pêche et les balades, notamment sur une île déserte à la découverte de la faune et de la flore locale.

senegal-en-famille-ile-sine-saloum

Nous avons ensuite rejoint l’île de Sipo pour un déjeuner chez Omar et sa femme avec toute la famille sous un grand anacardier (arbre à noix de cajou). Un vrai moment de partage, où l’on mange tous dans le même plat commun, en échangeant sur nos différentes cultures, partageant le thé. Alice s’est lancée dans la fabrication de scoubidous (nous avions apporté un tas de fils, et ça a rencontré un vif succès !), et s’est improvisée professeure de la fille de la famille. Agathe quant à elle s’est emparée d’un petit mortier pour piler des feuilles pour le potager. Une journée hors du temps et bien loin des sentiers touristiques…  Le soir, dîner chez Dialo, le papa de notre guide Doudou. Encore un beau moment de partage à déguster tous ensemble la tiéboudienne, le plat national à base de riz tomate, légumes et poisson. Un vrai régal, les filles ont adoré ! sénégal en famille

senegal-en-famille-delta-sine-saloum-dejeuner

Prendre un cours de danse africaine les pieds dans le sable et un cours de fabrication de colliers, sur l’île de Gorée. Ces activités sont effectuées par l’intermédiaire de la maison ASAO, qui pratique le tourisme solidaire. Une partie des fonds est reversée à Kheur Kadija, une association pour les enfants. Nous sommes repartis avec nos colliers, top !

senegal-en-famille-goree-fabrication-colliers

Aller au marché puis apprendre à cuisiner la fameuse tiéboudienne. A Saint-Louis, nous sommes allés au marché local, haut en couleurs, pour acheter les ingrédients. Ensuite, cours de cuisine avec les filles pour réaliser la tiéboudienne : elle était délicieuse, ce qui nous a fait oublier un temps de cuisson très très long, d’environ deux heures !

Passer une nuit sur l’île de Gorée, en face de Dakar. L’île est magnifique et très bien restaurée (classée au patrimoine mondial de l’UNESCO). Il n’y au aucune voiture, on la visite à pied. C’est un endroit chargé d’histoire, puisque ce fut une plaque tournante du commerce des esclaves, mais il y règne aujourd’hui une atmosphère douce et paisible, en particulier le soir. La plupart des touristes y vont uniquement à la journée, mais cela mérite d’y passer la nuit. C’est là que nous avons pris notre cour de danse et de fabrication de colliers. Nous avons également visité la maison Keur Kadija, association qui s’occupe des enfants après leur temps scolaire. Nous les avions contacté avant le départ pour connaître leurs besoins et leur amener des fournitures.

senegal-en-famille-ile-de-goree

Observer les animaux à la réserve de Bandia. Nous avons fait le choix de ne pas la visiter car nous allons en Afrique du Sud cet été mais pour des familles qui n’ont jamais fait de safari, cela peut faire une bonne première approche. sénégal en famille

Nos endroits préférés au Sénégal avec les enfants

Coup de coeur pour le delta du Siné Saloum, cité plus haut : la balade en bateau au milieu de la mangrove, l’observation des oiseaux le soir au reposoir aux oiseaux (tous les oiseaux viennent dormir sur un arbre, une « cacophonie » très impressionnante au coucher du soleil), la visite de Toubacouta (école, maternité, association de replantation et reforestation Nébéday ….)

senegal-en-famille-plage-delta-saloum

On ne peut se rendre à Gorée sans visiter la maison des esclaves de Gorée, lieu d’histoire et de mémoire de la traite des Noirs.

senegal-en-famille-goree

Saint Louis et son charme désuet, avec ses rues envahies de sable et ses maisons coloniales colorées délabrées. Premier comptoir français établi à l’embouchure du fleuve Sénégal au 17e siècle, Saint-Louis a été la capitale du pays de 1872 à 1957. Un peu « abandonnée » depuis, son patrimoine architectural est classé par l’UNESCO.

senegal-en-famille-saint-louis

A Saint Louis, coup de coeur pour la caverne d’Ali Baba du sculpteur Maissa Fall, l’homme qui recycle les vélos et en fait des sculptures ! Maissa Fall donne vie à de vieux vélos en les transformant en oiseaux, vaches et animaux imaginaires… On a craqué et ramené une de ses sculptures que les filles ont surnommé « Frite ».

senegal-en-famille-saint-louis-maissa-fall

Très belle balade également à Saint-Louis dans le quartier des pêcheurs et sur le port très animé.

senegal-en-famille-saint-louis-pecheurs

A une vingtaine de kilomètres de la ville de Saint-Louis, le parc national de la Langue de Barbarie vaut le détour : on peut y observer les oiseaux migrateurs d’Europe qui viennent y passer l’hiver au chaud, d’octobre à mai, faire un tour en pirogue, et se balader le long d’une belle plage…

senegal-en-famille-langue-de-barbarie

Où dormir au Sénégal en famille

Enorme coup de coeur pour la maison d’hôtes KEUR NIAYE à Toubacouta (delta du Siné Saloum). Les propriétaires, Céline et Gilles, sont français et ont ouvert leur maison d’hôtes dans ce qui était à la base leur maison de vacances. Gilles venait pour pêcher à Toubacouta depuis les années 80 avant d’acheter cette maison. Ils connaissent tout le monde et participent activement à la vie du village. L’hébergement est top, avec notamment une chambre familiale : un lit double + 2 lits superposés. Les enfants peuvent se balader librement dans le jardin en toute sécurité et on s’y sent comme à la maison. De plus ils proposent plein d’excursions super sympas : balade en bateau, vélo, randonnées et pique nique, bivouac sur une île déserte. Céline et Gilles sont adorables !

senegal-en-famille-keur-niaye

A Saint-Louis, coup de coeur pour la maison d’hôtes Au fil du fleuve. Chambres doubles ou triples (mais seulement 3 ou 4 chambres) qui donnent toutes sur la coursive du patio intérieur, donc aucun souci pour prendre 2 chambres. La propriétaire Marie Caroline est aux petits soins. Pour les enfants : sur la terrasse hamac + grande malle pleine de jeux, dînette locale et poupées. Nous avons même eu droit au prêt de la poupée de la maison « Cajou » pour la durée de notre séjour ! Le plus : le super petit déjeuner avec une variété impressionnante de confitures faites maison…

au-fil-du-fleuve-saint-louis-senegal-en-famille

A Saly, le Lamantin Beach Resort: un bel hôtel en bord de mer, très confortable, avec une piscine.

senegal-en-famille-saly-lamantin-beach-resort

manger au Sénégal en famille

Définitivement, manger chez et avec les locaux, une expérience unique et de partage sincère grâce à la terrranga sénégalaise, leur sens de l’accueil ! Apprendre à manger avec les doigts est un grand moment de solitude / franche rigolade, à vous de choisir ! J’avoue, on a fini à la cuillère, beaucoup plus facile pour nous !

La cuisine locale est tout à fait adaptée aux enfants et mixe viande/poisson légumes et riz. La Tiéboudienne est épicée mais les filles en redemandaient ! On a même testé une crêperie à Saint-Louis (la Crêperie Saint Louisienne), sympa !

senegal-en-famille-tieboudienne

Le restaurant de l’hôtel Siki à Saint-Louis. Excellent poulet yassa (recette de poulet aux oignons, hyper tendre), déco super sympa et personnel aux petits soins.

Ce qu’on a moins aimé au Sénégal en famille

Les temps de route assez longs : entre Dakar et Saint-Louis, 5 heures 30 de voiture hors temps de pause, de Saint-Louis au Siné Saloum plus de 7 heures, long aussi entre la Langue de Barbarie et Toubacouta dans le Siné Saloum. Bien prévoir des jeux à faire en voiture…

Finalement, l’étape plage (deux jours en fin de voyage à Saly) est celle qui a le moins plus aux filles. Nous avions réservé un très bel hôtel en bord de mer. Le cadre était magnifique, mais finalement beaucoup trop aseptisé et complètement décalé par rapport au reste du voyage : nous sommes passé de la découverte en immersion au tourisme classique, sans transition…

La saleté en dehors des villes et villages : beaucoup de plastiques à tout va. Nous avons appris qu’il n’y avait pas de centres de tri, ni de ramassage collectif. Dans ces conditions, on comprend mieux le problème. Des initiatives locales se développent mais c’est compliqué.

Bon à savoir pour découvrir le Sénégal en famille

La meilleure saison pour découvrir le Sénégal en famille est le printemps ou l’automne (en gros avant ou après la saison des pluies, qui s’étend de juillet à septembre). Et le soleil est toujours là !
Un séjour d’une dizaine de jours sur place est une durée agréable avec les enfants. Avantages : le décalage horaire est quasiment inexistant (une heure) et il y a seulement 6 heures de vol depuis la France. C’est un voyage qui n’est donc pas fatigant.

Sur place, nous nous sommes déplacés en voiture avec chauffeur. Les transports locaux sont lents et vraiment pas pratiques (beaucoup, beaucoup trop de monde à l’intérieur). La voiture avec chauffeur était proposée par le tour operator en France, mais c’est aussi réservable en amont via une agence locale.

Nous avons fait appel à Comptoir des Voyages, spécialiste des voyages en immersion, pour organiser notre voyage : vol, activités, guides, chauffeur, hébergements…

senegal-en-famille-toubacouta

Côté santé : il est indispensable d’être à jour de tous les vaccins classiques. Il est également recommandé de se faire vacciner contre l’hépatite A et la fièvre jaune. On peut ajouter (à voir avec les centres sépcialisés) la typhoïde, la méningite à méningocoque et éventuellement la rage.

Nous avons suivi le traitement antipaludéen recommandé, ce qui ne dispense pas de se protéger des piqûres de moustiques. Ceci dit, il n’y avait pas beaucoup de moustiques en cette saison et nous avons systématiquement dormi sous moustiquaires (présentes dans tous les hébergements). Ne consommer que de l’eau minérale, en bouteille (attention aux glaçons, fabriqués avec l’eau du robinet !). Et emporter une trousse de médicaments, au cas où.

La plupart des Sénégalais parlent le français sauf dans les villages reculés, cela facilite vraiment l’échange pour les enfants.

A mettre dans la valise pour le Sénégal

Des livres pour les enfants :

15 contes du Sénégal : un petit recueil de contes courts, plein d’humour et de sagesse, à glisser dans la valise (à partir de 8/10 ans) !

Le taxi-brousse de Papa Diop: un voyage tout en couleurs et plein d’humour à bord de ce taxi-brousse qui relie Dakar à Saint-Louis, au fil des petites scènes vie sénégalaises (à partir de 8/9 ans).

A toi, le Sénégal ! Pour découvrir la vie quotidienne des enfants du Sénégal, à travers des illustrations et des textes simples : anecdotes, cartes, recettes… un bel avant-goût avant le voyage. (dès 6 ans)

Contes-du-senegal
Taxi-brousse-de-papa-diop
A-toi-le-senegal
  • Crème solaire à fort indice protecteur (le soleil tape très fort)
  • Chaussures de marche fermées
  • Chaussons de baignade (ou méduses) pour se baigner dans le delta du Siné Saloum
  • de l’antimoustique en spray type 5/5 ou Insect écran tropical

Et bon voyage au Sénégal en famille !

senegal-en-famille
Cet article comporte 2 commentaires
  1. attention, vous précisez qu’il ne faut boire QUE de l’eau du robinet, je pense que c’est le contraire
    il faut consommer UNIQUEMENT de l’eau minérale et attention aux glaçons qui sont fabriqués à
    l’eau du robinet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top