skip to Main Content

Lina (7 ans), Lucie-Lou (9 ans) et leurs parents

au Cap-Vert 

Villages de pêcheurs, phare du bout du monde, balades sur les volcans : comme le chante si bien Cesaria Evora, « Petit pays, je t’aime beaucoup » ! Voici nos coups de coeur au Cap-Vert en famille, une destination idéale pour les amoureux de nature préservée et d’endroits  authentiques.

cap-vert-en-famille-sao-vicente-mindelo

Cap-Vert en famille : deux semaines, vacances d’hiver (février/mars)

Circuit : arrivée à Mindelo (île de Sao Vicente), 6 jours sur l’île de Sao Vicente à Mindelo dont une journée sur l’île de Santo Antao, 6 jours sur l’île de Santiago (3 jours à Tarrafal et 3 jours à Cidade Velha), départ de Praia (île de Santiago)

Ce qu’on a adoré au Cap-Vert en famille

Faire de magnifiques randonnées avec les enfants sur les volcans ! Nos coups de coeur : sur l’île de Sao Vicente, la randonnée entre les deux volcans de Calhau (une marche d’une heure environ) sur de la lave récente. C’est un paysage très minéral, avec quasiment pas de végétation. On a eu un peu l’impression de marcher sur la lune !

cap-vert-en-famille-santo-antao-trek

Et sur l’île de Santao Antao, également plein de randonnées à faire sur les volcans, dans des paysages très différents : ceux-là sont couverts de végétations en terrasse. Par exemple, le tour du cratère Cova de Paul, rempli de plantations de toutes sortes. Une très belle balade !

cap-vert-en-famille-santao-antao-cova-de-paul

Admirer les très beaux points de vue du phare de Sao Pedro (île de Sao Vicente). Une balade avec de magnifiques panoramas sur la mer, la poésie du phare et le sentiment de « bout du monde »… mais à déconseiller pour les personnes ayant le vertige !

cap-vert-en-famille-sao-vicente-phare

Profiter des joies de la plage, en plein hiver ! Sur l’île de Santiago, nous avons beaucoup aimé la plage de Tarrafal le week-end, pour profiter de l’ambiance typiquement cap-verdienne : beaucoup de familles du coin, qui viennent passer la journée avec le pique-nique, les adultes jouant au foot ou au volley pendant que les enfants se baignent. On a même croisé quelqu’un qui promenait un petit singe en laisse ! Il y a aussi plein de pêcheurs avec leurs barques en bois colorées et des jolies cabanes de pêcheurs décorées de coquillages…

cap-vert-en-famille-tarrafal-plage-santiago

Ou au contraire, être presque seuls au monde sur la plage Baia das gatas, à Sao Vicente !

cap-vert-en-famille-sao-vicente-plage-baia-das-gatas

Nos endroits préférés au Cap-Vert avec les enfants

Il a y a peu de sites culturels à visiter au Cap-Vert. On y vient plutôt pour les paysages et la culture « dans la rue »…

A Cidade Velha, il est intéressant de voir les quelques monuments qui restent de la période de la traite négrière pour parler de l’esclavagisme aux enfants.

Nous avons parcouru les marchés municipaux, toujours pleins de vie et de couleurs. Le marché aux poissons de Mindelo est intéressant.

cap-vert-en-famille-sao-vicente-marche-assomada

A Santo Antao, ne pas hésiter à prendre un taxi à la journée pour faire un tour dans l’île. Des guides attendent à l’arrivée du bateau et nous emmènent voir les points de l’île les plus typiques : les villages de pêcheurs, les points de vue sur la vallée, les plantations de canne à sucre, de bananes…

cap-vert-en-famille-ile-santiago-plantation
cap-vert-en-famille-santo-antao

Où dormir au Cap-Vert en famille

  • Sur l’île de Sao Vicente :

Près de Mindelo, la Villa Morabeza guest house. Hélène et Eric, les propriétaires sont français. De belles et grandes chambres qui donnent directement sur l’extérieur, et une très belle piscine. On y mange aussi très bien ! (bien pratique de pouvoir y dîner avec les enfants)

cap-vert-villa-morabeza-gust-house-mindelo-sao-vicente
  • Sur l’île de Santiago :

A Cidade Velha, coup de coeur pour la Villa Halcyon, une très belle villa pouvant accueillir jusqu’à 8 personnes. Toutes les chambres sont équipées d’une belle salle de bains. L’extérieur est magnifique, avec une piscine à débordement qui donne sur une falaise, et la vue sur la mer…

cap-vert-en-famille-villa-halcyon-santiago-cidade-velha

A Tarrafal : l’hôtel Vista Mar. Les chambres sont agréables et l’hôtel est idéalement situé près de la plage.

manger au Cap-Vert en famille

De manière générale, les plats locaux sont simples, à base de poisson ou poulet, servi avec du riz, des légumes et n’est pas épicée. On  peut aussi facilement commander des frites pour les enfants !

Un autre grand plaisir : tous les fruits tropicaux que l’on trouve sur les marchés ! Bananes, papayes, et « pinon », comme les locaux appellent ce fruit de couleur verte, qui peut se manger tel quel ou sous forme de jus de fruit…

Sur l’île de Sao Vicente, à Mindelo : le restaurant « Pica Pau » ( cité dans le Petit Futé), petit resto typique avec le patron de 80 ans en cuisine. Plats à base de poisson, fruits de mer ou poulet servi avec un assortiment de légumes locaux.

Sur l’île de Santiago, à Tarrafal : le restaurant « Buzio » (cité aussi dans le Petit Futé) pizzas ou plats à base de poisson.

A Cidade Velha : le restaurant Terraru di Kultura, pour des pizzas ou des plats à base de poisson

cap-vert-en-famille-sao-vicente-mindelo-port

Ce qu’on a moins aimé au Cap-Vert en famille

Le Cap-Vert est une pays pauvre et cela a un peu déstabilisé nos enfants les premiers jours.

L’île de Sao Vicente est très aride, le paysage est presque exclusivement volcanique et par conséquent, il y a moins de choses à voir que sur d’autres îles. Si c’était à refaire, nous resterions moins longtemps sur cette île, et séjournerions plus longtemps sur Santo Antao qui est beaucoup plus verte.

cap-vert-en-famille-santo-antao.2

Il y a beaucoup de chiens errants au Cap Vert. Ils ne sont jamais agressifs mais nous suivaient partout en quête d’un peu de nourriture ou seulement d’une marque d’affection. Un peu déprimant…

La pollution causée par les déchets et divers plastiques sur les bords des routes.

Bon à savoir pour découvrir le Cap-Vert en famille

Le Cap-Vert est une destination que je recommanderai aux familles qui recherchent une « destination soleil » peu touristique, pas trop éloignée (6 h de vol), avec peu de décalage horaire (2h en hiver et 3h en été). Beaucoup de personnes y parlent français, ce qui rend les choses plus simples.

Au Cap-Vert, qui se situe au large du Sénégal, il fait beau toute l’année ! C’est une destination idéale à découvrir l’hiver, pour retrouver le soleil : il a fait très beau pendant tout le séjour (février/mars), avec des températures entre 25 et 28 degrés. Parfois un peu de vent, ce sont les alizés, mais ce n’était pas désagréable (du coup, se méfier du soleil car on ne sent pas forcément la chaleur). Il est tout à fait possible de se baigner : c’est l’océan Atlantique, donc pas une eau très chaude, mais assez agréable pour en profiter. De façon générale, attention aux vagues et au courant (je répète, c’est l’Atlantique !).

Le climat est moins propice pendant la saison des pluies en été, qui s’étend d’août à octobre.

cap-vert-en-famille-santiago-plage-sable-noir

Nous avons rencontré beaucoup de familles qui ne partaient qu’une semaine. Ca me semble un peu court pour visiter plusieurs îles car il faut compter le transfert en bateau ou en avion pour passer d’une île à l’autre. L’idéal est de partir entre 10 et 15 jours.

Pour aller d’une île à l’autre : de Sao Vicente à Sao Antao, nous avons pris un bateau. La traversée dure 1 heure et est très agréable. Nous avions acheté les billets sur place sans problème. De mémoire, il y a 2 départs le matin (vers 7-8h) et deux retours le soir (vers 16h-17h)
Pour aller de Sao Vicente à Santiago, nous avons pris l’avion. Le vol dure à peu près 1h. J’avais acheté les billets depuis la France sur internet plusieurs mois à l’avance. Ce sont des petits avions (environ 30 places) donc je pense qu’il faut réserver à l’avance.

Ensuite, pour se déplacer sur place, sur l’île de Sao Vicente et de Santo Antao, il est très facile de prendre le taxi ou des bus collectifs (les aluguers).

Sur l’île de Santiago, nous avons loué une voiture. Les routes sont facilement praticables. Il vaut mieux réserver la voiture en avance depuis la France, car il y en a très peu de disponible sur place !

Côté santé, ne pas boire l’eau du robinet et consommer seulement l’eau en bouteilles.

Se protéger des moustiques (attention, le virus Zika sévit au Cap-Vert, c’est donc une destination déconseillée pour les femmes enceintes). Le traitement anti paludéen n’est pas nécessaire (sauf sur l’île de Santiago au moment de la saison des pluies, septembre/octobre)

Il est nécessaire d’avoir un visa touristique pour visiter le Cap-Vert. On peut soit l’obtenir avant de partir auprès de l’Ambassade du Cap-Vert, soit l’acheter sur place à l’aéroport (ce que nous avons fait).  Il faut par contre faire un peu la queue, car quasi tout le monde l’achète là ! (compter environ 100€ pour la famille).

Il y a peu d’activités sportives à pratiquer sur les trois îles que nous avons visitées (hormis la randonnée). Pour des activités sportives liées à la mer, il vaut mieux aller sur l’île de Sal ou de Boa Vista qui sont exclusivement balnéaires, avec de grands complexes hôteliers en formule tout inclus pour ceux qui aiment. Evidemment, c’est un séjour et une ambiance très différents !

A mettre dans la valise pour le Cap-Vert

  • Un guide complet sur les îles du Cap-Vert : le Petit Futé Cap-Vert (pas encore de Routard ni de Lonely Planet, c’est donc bien encore une destination peu touristique !)
  • De la crème solaire. Même si la chaleur est supportable, le vent fait oublier que le soleil tape fort (difficile d’en trouver sur place en pharmacie, ou alors à des prix très élevés)
  • De bonnes chaussures de marche pour les randonnées sur les volcans.
  • Des produits anti-moustiques
  • Une petite trousse à pharmacie au cas où

Et bon voyage au Cap-Vert en famille !

cap-vert-en-famille
Cet article comporte 2 commentaires
  1. Merci pour toutes vos conseils. Ca donne envie mais je me demande si mes enfants (4 ans et 7 ans) sont assez grands pour apprécier les randonnées…

    1. Bonjour Constance, merci à vous ! C’est vrai qu’à 4 ans on a encore des petites jambes et pas l’endurance des grands 😉 Mais on peut plutôt en ce cas penser « petites balades » avec pause pique-nique ou jeux que vraie rando…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top