skip to Main Content

Joseph (10 ans), Inès (14 ans)

et leurs parents en Inde du Sud (Tamil Nadu)

Le Tamil Nadu est une région idéale pour découvrir l’Inde du Sud en famille : temples superbes, marchés colorés, villes à taille humaine, population accueillante… Sans oublier les vaches sacrées qui traversent la rue, les camions bariolés, les éléphants en pleine ville, les femmes en saris multicolores, les odeurs, les saveurs… une expérience intense et inoubliable pour toute la famille !

blog-voyage-inde-en-famille-pondichery-restaurant

Voyage de 10 jours en Inde du Sud en famille, en février : arrivée à Chennai (Madras), train jusqu’à Thanjavur puis remontée en voiture par Kombakunam, Pondichéry et Mamallapuram. Pour Bombay et Goa, notre article est ici

Ce qu’on a adoré faire en Inde du Sud en famille

Se promener sur la plage de Marina Beach (Chennai) : une immense plage où toute la ville vient se détendre en fin d’après-midi ! Assis au bord de l’eau, on se régale du spectacle : les amoureux qui déambulent, les plus téméraires qui se baignent en sari jusqu’aux genoux, en riant beaucoup, les familles qui achètent des friandises, les enfants qui courent et font du manège… C’est Deauville version indienne, donc avec beaucoup beaucoup de monde ! Inde du Sud en famille

À Pondichéry, même chose le dimanche en fin de journée, le long de la mer. La circulation est coupée sur l’avenue Goubert, toute la ville se promène sur le front de mer tandis que les enfants escaladent la statue de Gandhi… Ambiance animée et bon enfant. Inde du Sud en famille

inde-du-sud-en-famille-plage-chennai

Faire une offrande à l’éléphant du temple de Manakula Vinayagar (Pondichéry) : Lakshmi l’éléphant, ainsi nommé en hommage à la déesse dont il est la réincarnation, reçoit les offrandes des fidèles : pièces, herbe fraîche… L’herbe est engloutie, les pièces habilement attrapées avec sa trompe et données à son cornac. Puis, pour vous remercier et vous bénir, il pose sa trompe sur votre tête ! Comme il doit être devenu gourmand, il n’hésite pas à farfouiller avec sa trompe dans les sacs des dames pour voir s’il n’y aurait pas autre chose à grignoter ! Temple de Manakula Vinayagar, dans la rue du même nom à Pondichéry

Tout autour, des petits marchands : statuettes de Ganesh, autocollants, colliers… plein de cadeaux à rapporter ! Inde du Sud en famille

inde-en-famille-pondichery-temple-elephant

Visiter l’ashram de Sri Aurobindo à Pondichéry : une vaste maison dans laquelle le gourou Sri Aurobindo a vécu, entouré d’une communauté de disciples aspirant à la sagesse. Difficile à concevoir vu de l’Occident, tant la dimension spirituelle a disparu de notre culture…ce qui n’est pas le cas en Inde. En visitant l’ashram, on devine combien la spiritualité et l’expérience mystique trouvent leur place ici. On peut être touché ou agacé par la ferveur des disciples, surpris par la vénération que suscite le gourou, mais c’est en tout cas à voir. Ashram de Sri Aurobindo,  Rue de la Marine, Pondichéry

inde-du-sud-en-famille-pondichery-ashram

Se mêler aux fidèles au temple de Brihadishwara (Thanjavur), un temple magnifique du 11e siècle. Essayez d’y aller très tôt (vers 7h), comme les hindous qui démarrent leur journée avec la puja, le rituel du matin : glissez-vous dans la foule pour être béni par le prêtre, admirez le splendide gopuram dans la lumière dorée, les sadhus en prière, l’éléphant qui déjeune… On est touché par la ferveur impressionnante et le culte de Shiva, parfois spectaculaire : c’est vraiment captivant de passer un moment à regarder le temple « vivre »… Un de nos plus beaux moments en Inde du Sud en famille !

Brihadishwara Temple (impossible de le rater), ouvert de 6h à 12h, puis de 15h30 à 21h.

blog-voyage-inde-en-famille

Se baigner sur une très belle plage : il faut savoir que les indiens ne se baignent pas, et que les plages sont souvent utilisées par les villageois comme… toilettes publiques ! Si vous avez envie de vous baigner en mer avec les enfants, mieux vaut choisir des plages privées : celle de votre hôtel, à Mamallapuram (voir où dormir), ou à Pondichéry celles entretenues par la communauté d’Auroville. Là vous trouverez une belle plage de carte postale, sable blanc et palmiers… Soyez prudents car la mer est dangereuse par endroits, on parle donc de trempette et pas de natation ! (attention aussi au soleil qui tape vraiment très fort : pas d’ombre sur la plage, préférez le début ou la fin de journée)

Nos plages préférées à Pondichéry : Serenity Beach, une plage de pêcheurs et un resto délicieux, Theevu  (fish and chips très appréciés par les enfants, juste à noter un service un peu long.) Et Tanto Beach dite Shrima, plage d’Auroville plus sauvage avec le restaurant Tanto, délicieux plats italiens, pizzas, et poisson grillé du jour. Il y a également une piscine d’eau salée pour les enfants.

A savoir : si vous souhaitez visiter le Matrimundir  d’Auroville ( les enfants de moins de 10 ans ne sont pas admis), il faut réserver au moins la veille au Visitor Center de 10h a 11h ou de 14h à 15h.

inde-en-famille-tamil-nadu-plage-auroville

Prendre un cours de cuisine indienne à Pondichéry : si vous avez un peu de temps, n’hésitez  pas à vous inscrire à un des ateliers ou cours du SITA, le centre culturel créé par une française. Une façon très vivante de découvrir la culture locale ! L’endroit est ouvert à tous, locaux et touristes, et propose des choses pour tous les âges : yoga, danse Bollywood, cours de kolam, de cuisine, de guirlandes de fleurs, massages traditionnels…

SITA, 22 Candappa Moudaliar Street, Pondichéry Inde du Sud en famille

inde-en-famille-pondichery-sita-cuisine

Nos endroits préférés en Inde du Sud avec les enfants

Mamallapuram  (ou Mahabalipuram) : un gros village au bord de la mer, qui fut autrefois un petit village de pêcheur paradisiaque (quand je l’ai connu il y a bien longtemps)… et il y a bien plus longtemps encore un grand centre culturel ! Le tsunami de 2004 et le tourisme y ont fait des dégâts, mais il y a ici peut-être les plus beaux monuments de l’Inde du Sud.

Avec les enfants, allez de bon matin admirer la célèbre descente du Gange (Arjuna’s Penance), arche de Noé en version hindoue, et le beau temple sur la plage (Shore Temple), avec ses vaches sacrées. Les plus courageux peuvent aussi aller voir les Five Rathas, à l’extérieur du village (un peu loin à pied).

inde-du-sud-en-famille-tamil-nadu-mamallapuram

La « ville blanche » de Pondichéry, c’est à dire l’ancien quartier français. De son passé d’ancien comptoir, Pondichéry a conservé des noms des rues étrangement familiers : Dupleix, Suffren, Dumas, La Bourdonnais… Au fil d’une balade dans ces rues ombragées, on savoure la beauté des belles maisons coloniales, le charme du quartier, en passant devant le Lycée français, St Joseph de Cluny, la bibliothèque Romain Rolland… Inde du  Sud en famille

inde-du-sud-en-famille-pondichery-rickshaw

Darasuram Temple (à Kumbakonam) : un grand temple, avec de superbes sculptures. On y pénètre par un «escalier-chariot » de pierre, puis à l’intérieur on découvre plein de bas-reliefs, à lire presque comme une BD : combats, danses, repas… Très narratif et très fin ! C’est bien agréable de flâner dans cet endroit peu visité.

Darasuram Temple, à 5 km de Kumbakonam, sur la route entre Pondichéry et Thanjavur. Etape très agréable pour visiter ce temple + bon déjeuner (voir où manger ?). Temple ouvert de 8 à 12h et de 16 à 20h

blog-voyage-inde-en-famille-parents-voyageurs

Les marchés, tout simplement : des légumes, des fruits, des épices, des fleurs…mais avec des odeurs, des couleurs… Au « Big Market » de Pondichéry, on ne se lasse pas d’admirer l’incroyable dextérité les femmes qui fabriquent les colliers de jasmin…et de les photographier (avec leur autorisation). Plein de petits souvenirs à rapporter : encens, bindis, sacs en tissus imprimé, épices…

Big Market, Jawahharlal Nehru Street et Mahatma Gandhi Road, Pondichéry Inde du Sud en famille

inde-en-famille-pondichery-marche-tamil-nadu

Où dormir au Tamil Nadu en famille

La palette des hébergements en Inde est vaste, des guest-house cracras près de la gare aux hôtels hyper luxueux. Entre les deux, voici une sélection d’hôtels propres et confortables, certains avec un charme fou, d’autres avec une piscine, tous très agréables en famille.

  • A Chennai (ex Madras) :

Citadines OMR Chennai : un hôtel moderne et récent, avec chambres nickel, , spacieuses et confortables : très bon rapport qualité/prix. De grandes suites (80 m2) avec 2 chambres, parfaites pour les familles avec 2 ou 3 enfants. Le plus : une belle piscine sur le toit, avec vue sur la ville !

Beaucoup plus luxueux, ITC Grand Chola A Luxury Collection Hotel. Un très grand hôtel (600 chambres !), avec plusieurs restaurants sur place, plusieurs piscines… Vraiment haut de gamme ! Pour les familles, vaste appartement (110 m2) avec 2 chambres. Prix raisonnable malgré tout au vue des prestations…

  • A Pondichéry :

Coup de cœur pour la Villa Helena. Au cœur de la « ville blanche », l’ancien quartier français de Pondichéry, une belle maison coloniale paisible, pleine de charme, décorée et meublée de façon traditionnelle avec beaucoup de goût. On n’a plus envie d’en repartir ! Qui plus est, un accueil charmant et attentionné. Réservez très à l’avance car c’est vite complet en période de vacances…inde en famille

hotel-villa-helena-pondichery
  • A Kombakunam (entre Pondichéry et Thanjavur)

InDeco Hotels Swamimalai : coup de cœur pour cet hôtel de charme entouré de nature, avec des paons et des daims qui se baladent dans le parc, un endroit très paisible… Beau bâtiment ancien restauré, meubles locaux, et grande suite familiale pour 4 personnes. On y mange très bien aussi. Une étape entre Pondichéry et Thanjavur qu’on a beaucoup aimée ! (beau temple à visiter dans les environs, voir rubrique « Nos endroits préférés »).

  • A Thanjavur :

Ideal River View Resort : à l’écart du centre ville, des petits cottages dans un vaste et beau jardin, et une grande piscine : les enfants apprécieront ! Un endroit calme et vraiment agréable pour se reposer de l’animation de la ville… et s’offrir un massage ayurvédique, au nirvana sous les palmes du ventilateur , pendant que Super Papa surveille les loulous qui se baignent ! Restaurant également sur place.

Pas de chambre familale, réserver 2 chambres ou faire ajouter un lit d’appoint. A savoir : un enfant de moins de 10 ans peut dormir gratuitement dans la chambre en utilisant la literie disponible.

manger en Inde du Sud en famille

Découvrir l’Inde, c’est aussi découvrir plein de saveurs nouvelles, de parfums et d’épices ! Notre coup de cœur : le thali, un repas végétarien servi sur une feuille de bananier. Du riz blanc, des currys de légumes, de lentilles, des chutneys, du yaourt, un met sucré, du pain maison… un vrai festin pour une poignée de roupies !

La cuisine du sud de l’Inde est souvent très relevée. Mais tous les plats sont accompagnés avec du riz blanc. Parmi les plats les moins épicés que les enfants peuvent apprécier : le poulet tandoori (cuit au four), les samosas aux légumes (beignets en triangle), le byriani (préparation de riz, parfois avec de la viande). Et aussi de délicieux pains : parathas, nans, chapatis

Notre sélection de restaurants, très roots ou très chics, pour varier les plaisirs ! Inde du Sud en famille

inde-du-sud-en-famille-cuisine-indienne-repas
  • A Pondichéry :

Surguru : le meilleur pour la cuisine indienne, tout y est délicieux ! Il y en a trois à Pondichéry, mon préféré est celui du 99 Mission Street et le Surguru Spot, dans un cadre légèrement plus chic et moins « cantine », à coté du Vinayagar Temple (le fameux avec l’éléphant !)

Indian Coffee House : à quelques pas du Big Market, pour déjeuner dans une ambiance authentique : grande salle blanche, ventilateurs et clientèle locale. Plat unique à midi : nous avons mangé un bon byriani végétarien et un Sprite pour quelques roupies. 125 Nehru Street, c’est-à-dire entre Mission Street et Gandhi Road.

Pour dîner indien le soir, le Bussy, avec une terrasse agréable. On peut aussi y boire un verre (81 Bussy Sreet).

On peut également recommander pour dîner les restaurants des hôtels chics, La Villa Shanti (14 Suffren Street), La Villa (11 Surcouf Street) et Le Palais de Mahé (4 Bussy Street). Ils sont tous trois dans de belles demeures coloniales, avec restauration de qualité, mélange de cuisine indienne et occidentale.

Enfin, si vous (ou les enfants) avez envie de faire une pause avec la cuisine indienne, c’est le moment à Pondichéry ! Au Café des Arts (10 Suffren Street) en journée, très joli café tenu par une française, bon petit dej, crêpes, croque monsieur, salades et jus… La crêperie Crepe in Touch (29 Needarajapayar St), c’est comme en Bretagne avec les degrés de plus !  L’endroit plait beaucoup aux enfants, avec coin jeux et ateliers organisés, dans un concept store avec une belle librairie Ma Pondy chérie. Le soir à la Villa Helena (13 Bussy st),  très belle maison coloniale rénovée avec jolie cour pour déguster de bons plats occidentaux.

inde-du-sud-en-famille-pondichery-restaurant
  • A Thanjavur (Tanjore) :

Vasanta Bhavan, pour déjeuner dans une ambiance authentique, mais très propre : de la cuisine végétarienne traditionnelle du sud, que l’on choisit un peu au hasard car il n’y a pas de carte en anglais ! Un bon repas très peu cher, avec le meilleur « indian coffee » du Tamil Nadu ! (en venant de la gare par Gandidhji Road, dans la 2e rue perpendiculaire à gauche)

Le restaurant de l’hôtel Ideal River View Resort, pratique si vous séjournez à cet hôtel. Tout à fait correct, mais peut-être pas le plus savoureux que nous ayons goûté… Un régal : les paratha (pains plats) faits à la demande !

  • A Kumbakonam (entre Pondichéry et Thanjavur)

Au Sterling Swamimalai (recommandé dans les hôtels également) : un endroit plein de charme au milieu d’une végétation luxuriante, avec des paons, des petits Bambi dans un enclos… On mange dans une grande salle ou sur une jolie terrasse un thali savoureux et copieux.

Ce qu’on a moins aimé en Inde du Sud en famille

Des regrets : ne pas avoir eu le temps d’aller visiter le magnifique temple de Rameswaram, ni de séjourner à « Elephant Valley« . C’est un eco-resort, un lodge en pleine nature, à environ 6h de route de Pondichéry.  L’hôtel organise des excursions pour observer les oiseaux, et les éléphants en pleine nature… Ceux qui ont fait l’expérience ont beaucoup aimé l’endroit !

Le service est parfois lent lent lent dans certains restaurants… ce n’est pas très grave, mais n’attendez pas que les enfants soient affamés pour passer à table !

Bon à savoir pour découvrir l’Inde du Sud en famille

Je conseillerai ce voyage en Inde du Sud en famille pour des enfants à partir de 7/8 ans, en particulier pour des raisons sanitaires. L’Inde est aussi un pays « fatigant », avec beaucoup de sollicitations, visuelles, sonores, etc. Difficile d’échapper au choc de l’Inde, fascinante, parfois dérangeante, mais tellement enrichissante ! Le Tamil Nadu me semble une région propice pour découvrir l’Inde avec des enfants, moins « dure » que les grandes villes du Nord du pays.  Pour les enfants, n’hésitez pas à prévoir des pauses, des moments de détente, à la piscine ou à l’hôtel.

inde-du-sud-en-famille-blog-voyage

La  meilleure saison pour découvrir l’Inde du Sud en famille, et en particulier le Tamil Nadu : quand il fait gris en France, c’est-à-dire tout le temps. Je plaisante, la meilleure saison c’est entre décembre et mars (vacances de Noël / ou d’hiver). Après, il commence à faire très chaud, et ensuite arrive la mousson, ce qui n’est pas le plus simple pour voyager avec des enfants (moustiques, routes bloquées…)

Itinéraire et transports : nous avons pris un vol direct Paris-Chennai sur Air France. C’est l’option la moins fatigante avec des enfants. Vous pouvez aussi trouver d’autres possibilités sur Opodo. Le décalage horaire (4h30 en plus) n’est pas énorme, donc pas vraiment fatigant.

Après 2 jours à Chennai, le temps de se poser et de s’adapter un peu, nous avons pris un train de nuit vers Thanjavur (Thanjore). N’hésitez pas à prendre le train de nuit si vous avez beaucoup de kilomètres à parcourir (le trajet en voiture parait long aux enfants, car la vitesse sur la route est très réduite), et vu les prix, offrez-vous une première ! Vous serez tranquille dans une cabine de 4, dans des draps frais, avec un bon oreiller… On peut même acheter son billet à l’avance sur le site Indian Railways.

A partir de Thanjavur, nous avons loué une voiture pour « remonter », en passant par Kombakunam, Pondichéry et Mamallapuram. La location de voiture se fait obligatoirement avec chauffeur. Les prix sont raisonnables et, en famille, c’est un moyen de transport qui simplifie la vie. Les avantages : gain de temps,  bagages qui peuvent rester dans le coffre, souplesse d’organisation… Et puis la route est un spectacle très animé : camions décorés, vaches, rickshaws, piétons, récoltes qui sèchent sur le goudron…A savoir : les déplacements en Inde sont toujours longs, on n’avance pas vite sur la route, tenez-en compte en planifiant votre itinéraire ! Nous avons été très satisfaits des services de South View Tours et de leur chauffeur, prudent et attentionné.

Enfin, en ville, on peut aussi se déplacer en « rickshaw », le tuk-tuk indien ! Une expérience à faire au moins une fois…

voyage-en-famille-inde-du-sud-en-famille-infos-pratiques

Côté santé : très peu de moustiques hors des périodes de mousson. Le risque de palu est donc très faible pendant la période sèche, de décembre à mars. En revanche,  comme ils transmettent aussi le chickunguya et la dengue,  il faut de toute façon se protéger efficacement…

Les normes d’hygiène sont quand même assez éloignées du standard occidental. Pour vous, et surtout pour les enfants, ne prenez pas de risques avec la nourriture : mangez tout cuit, et si vous pouvez, végétarien ! Attention au lassi (boisson au yaourt), un peu risqué. Pas de  glaces (désolés les enfants), surtout pas de glaçons dans les boissons, et pas de crudités. Pensez à bien vous laver les mains, éventuellement avec une lotion bactéricide. (voir notre rubrique santé)

Et emportez une bonne trousse à pharmacie avec tout  le nécessaire, au cas où… inde du sud en famille

Formalités administratives : vous avez besoin d’un passeport valide 6 mois après la date retour du voyage et d’un visa touristique (renseignements ici) pour vous rendre en Inde du Sud en famille.

A mettre dans la valise pour le Tamil Nadu inde du sud en famille

Des livres pour les enfants :

  • un livre sur La Mythologie indienne (dès 6-8 ans et pour les parents qui veulent réviser !), pour découvrir les divinités et épopées de cette riche culture (c’est plus intéressant ensuite de visiter les temples en Inde du Sud en famille…)
  • Aujourd’hui en Inde : le journal illustré d’une petite indienne de 12 ans, vivant à Pondichéry. Plein d’informations sur le quotidien, intéressant et documenté (à partir de 8 ans)
  • Récits de l’Inde illustrés : un recueil de contes traditionnels joliment illustrés, dans lequel les exploits et ruses des divinités amènent à d’intéressantes réflexions  (7-12 ans)
  • Ganesh, le dieu à tête d’éléphant : Une histoire à colorier : une jolie façon pour les enfants de découvrir Ganesh, l’une des stars du panthéon hindou ! 
  • Il fait chaud, voire très chaud dans le Sud de l’Inde, le jour et la nuit. Oubliez les gilets (sauf pour l’avion et les endroits climatisés), et pensez léger. Vous pourrez facilement acheter des tuniques sur place, et en faire fabriquer pour vous et vos enfants (partout dans les rues commerçantes, de petites échoppes de couturiers, avec des mains en or ! Dans un délai record et à très bas prix, ils fabriquent le modèle de vos rêves. Si apportez votre vêtement préféré, ils vous le reproduiront sans problème dans le tissu que vous choisirez. Ne vous attendez pas à du haut de gamme, les finitions peuvent laisser à désirer et les tissus déteindre)
  • des pantalons plutôt que des robes ou des shorts, les indiens n’ont pas l’habitude de voir les jambes des femmes (celles des hommes si, car dans le Sud ils portent  des sortes de pagnes).
  • préférez les manches courtes aux débardeurs: montrer ses épaules n’est pas de mise.
  • des chaussures qui s’enlèvent facilement (tongs, sandales…) car on se déchausse souvent : pour visiter les temples, en entrant dans la plupart des magasins, dans les maisons…
  • Un ou deux adaptateurs électriques pour recharger la caméra ou l’appareil photo.
  • de la crème solaire à fort indice Inde du Sud en famille
  • une trousse à pharmacie complète
  • et quelques jeux dans la valise des enfants pour qu’ils s’occupent dans les moments calmes.

Et bon voyage en Inde du Sud en famille !

Inde en famille, guide pratique pour découvrir le Tamil Nadu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top