Opodo




The Smallers

Voyager avec ses enfants : Seychelles (Mahé et La Digue)

Elise (7ans), Titouan (5 ans), Anne-Lou (3 ans)

et leurs parents aux Seychelles

Les Seychelles…un archipel de rêve sur l’Océan Indien à découvrir avec les enfants! Baignades dans la mer turquoise, plages sublimes, randonnées dans la végétation exubérante, balades à vélo, poisson grillé et fruits exotiques: on oublie la lune de miel et on part en famille!

8 jours, février 2012 (île de Mahé et île de La Digue)

Ce qu’on a adoré

Faire un tour en char à bœuf, le transport typique à La Digue ! Il n’en reste plus beaucoup, car ils sont de plus en plus remplacés par des taxis classiques… C’est la propriétaire de la guesthouse qui nous a trouvé un char à boeuf. Un jeune homme menait l’attelage. C’est un peu plus cher que le taxi (folklore oblige !), mais les enfants ont vraiment adoré !

Faire du snorkelling (plongée avec masque et tuba) dans la piscine naturelle à Anse marron, et à Anse Source d’Argent, à La Digue. Il est préférable d’emporter ses propres tubas et masques. On voit de jolis poissons multicolores, dont des poissons perroquet. Pendant ce temps, les plus jeunes ont joué avec papa dans les vagues ! Davantage de poissons à observer à Anse Source d’Argent, dont des tortues ou des raies, mais plus loin du bord, donc moins accessible aux petits…

Se balader en vélo sur les routes de La Digue, et laisser ses vélos (sans antivols) où on veut pour faire une balade ou profiter d’une des nombreuses plages désertes ! La plupart des guesthouses proposent des vélos et il existe quelques loueurs également (attention à l’état du vélo). Nous avions des vélos pour les enfants et des vélos adultes avec un siège pour notre petite Anne-Lou. Les routes sont assez tranquilles, il y a très peu de voitures.  Parents sportifs, ça monte (souvent fort) et ça descend, sauf pour aller à Anse source d’argent où c’est plat !

Se laisser ballotter par les vagues sur les dizaines de plages de La Digue ou de Mahé… Et il faut l’avouer, après avoir vu les plages de l’île de La Digue, celles de Mahé paraissent un peu plus fades en comparaison ! Sur la Digue :
-plage d’Anse fourmi très tranquille, avec la jungle en toile de fond et les chauves souris qui volent au-dessus, Anse Marron et Anse Coco, tout aussi tranquilles.
-Anse Source d’Argent est magnifique, mais il y a beaucoup de monde la journée (les touristes des îles voisines venant pour la journée).
-évitez Grande Anse avec les enfants, les vagues sont ravageuses et peuvent être dangereuses.
Sinon, dès qu’il y a une barrière de corail, les enfants ont pied. Et il y a tant de belles plages que vous pouvez y aller au feeling pour trouver la vôtre ! Sur Mahé, la plage de Beauvallon est sympathique, ainsi que celle face au restaurant Batista.

Faire de belles randonnées à La Digue vers Anse Marron (avec un guide), et vers Anse Coco. Pour Anse Marron, notre petite fille a été portée par le guide une partie de la route. Comme le départ d’Anse Source d’Argent dépend des marées, il est recommandé d’avoir un guide… Côté paysages, le départ se fait d’une plage, ensuite passage dans les rochers (là encore le guide est bien utile), puis la jungle avant d’arriver à Anse marron, un coin de paradis !  Nous recommandons chaudement notre guide (Robert, agence Sunny Trail Guide), attentif, prévenant et de très bon conseil avec des jeunes enfants. La randonnée pour Anse Coco est faisable sans guide, en partant de Grande Anse, par un petit sentier qui longe la plage.

Prendre le bateau à fond de verre, qui permet aux plus jeunes de voir des coraux, des oursins et des poissons multicolores sans se mouiller ! La promenade en bateau est prévue pour durer deux heures. Nous sommes partis du port de Mahé, avec un petit bateau où nous ne tenions pas à plus de 7 ou 8. Il y avait pas mal de houle, mais le pilote était hors pair : 30 minutes de navigation avant d’arriver dans le parc marin de Sainte Anne. Le bateau ralentit, le pilote distribue du pain que les enfants jettent dans l’eau, ce qui ne manque pas d’attirer les poissons par dizaine ! Ensuite petite pause sur l’île aux Cerfs (île privée), puis retour avec petit arrêt chez nos amis les poissons avant de rentrer.

Chercher l’oiseau endémique de La Digue : le Paradise Flycathcher, avec sa longue queue noire. Il y en a très peu. Nous avons eu la chance d’en voir un, en fin de journée en reprenant nos vélos après la baignade ! Juste le temps d’une photo, de le regarder  une petite minute et il s’est envolé vers la jungle :  un heureux hasard !

Nos endroits préférés

Les jardins du Roy à Mahé : une belle balade à travers les plantes et arbres des Seychelles, dont le fameux « coco-fesse ». On peut aussi y observer un perroquet, des tortues géantes et une chauve-souris. Les enfants ont beaucoup apprécié !

Le Musée d’Histoire Naturelle à Victoria, avec une exposition de coquillages et de poissons.

Le site de la mission sur Mahé, surtout pour le panorama superbe de la montagne jusqu’à la mer !

Le parc d’Anse source d’Argent à La Digue pour les tortues géantes, la cocoteraie, le vieux cimetière et sa plage mythique avec son eau cristalline, son sable blanc bordé de cocotiers et  ses fameux rochers énormes appelés glacis. Le paysage est sublime au coucher du soleil ! De façon plus générale, nous avons beaucoup apprécié l’île de La Digue, pour ses paysages, ses plages, ses maisons créoles, mais aussi sa tranquillité et son authenticité. Une île vraiment superbe !

Nos bonnes adresses pour manger en famille

La cuisine locale, de style créole, est simple mais délicieuse. À base de riz, elle n’est pas spécialement épicée, et sans risque de troubles intestinaux. Les amateurs de poisson et de fruits … exotiques bien sûr, se régaleront ! Pour déjeuner à midi, nous avons souvent goûté les plats dans les «take-away», bons et économiques.

A Mahé, le restaurant Batista sur l’anse Takamaka, pour le déjeuner du dimanche : un très bon buffet à volonté de plats et de desserts avec des musiciens, tout ça les pieds dans le sable au bord d’une plage superbe ! Les enfants se sont amusés au bord de l’eau, et nous avons même eu la chance de voir des dauphins s’approcher et jouer pendant plusieurs heures !  (Réservation conseillée)

retour haut de page

Nos bonnes adresses pour dormir en famille

Il est vraiment préférable de réserver l’hôtel très à l’avance aux Seychelles, car le risque que l’hébergement soit complet est élevé ! On peut aussi trouver des guesthouses sympathiques (bungalows ou appartements à louer). A La Digue, nous avons séjourné chez Mama Sosso, dans une grande maison très bien tenue, où Mama Sosso et sa fille préparent le repas du matin et du soir. Elles louent des vélos (avec sièges enfants et paniers) et donnent pleins de conseils pour passer un magnifique séjour !

  • Notre sélection à Mahé :

The Marble Villa : davantage une villa qu’un hôtel, avec ses 3 chambres climatisées, propres et confortables. Le plus : chaque chambre a sa terrasse, avec vue sur l’Océan Indien ! Une chambre avec salle de bains privative,   les deux autres partagent une salle de bains. Pratique en famille : barbecue et cuisine commune, avec coin repas et terrasse. Petit-déjeuner disponible sur demande.

Sailfish Beach Villas : au cœur d’un beau jardin tropical, villas donnant sur les eaux cristallines d’Anse à la Mouche. Toutes les villas de la résidence sont dotées de 2 chambres, une terrasse privée avec vue panoramique sur la baie, une cuisine et un barbecue. Le plus : jolie plage accessible à pied !

Villa Vanilla : dispose d’un appartement avec 2 chambres, dans un cadre exceptionnel avec une vue superbe ! Le plus : une piscine extérieure entourée d’un jardin tropical. Petit-déjeuner compris et possibilité de dîner servi sur place.

Deux autres adresses idéales avec des enfants plus grands, dormant dans une chambre séparée:
Beaucoup plus luxueux (et donc plus cher !), le Kempiski Seychelles Resort. Chambres spacieuses, déco raffinée, grande piscine avec vue sur la mer, spa, court de tennis… L’endroit idéal pour le farniente ! Restaurant-buffet sur place avec une belle terrasse.

Bay View Villa: grande villa de 6 chambres (plus maison d’hôtes qu’hôtel), agréable pour ceux qui préfèrent l’intimité à l’ambiance grand « resort ». Dans un beau jardin tropical, piscine face à l’océan Indien. Petit-déjeuner buffet.

  • À La Digue :

La Digue Island Lodge : plusieurs possibilités d’hébergement pour accueillir 4 personnes : une grande chambre familiale avec balcon donnant sur l’océan vers Praslin, ou des jolis bungalows au toit de chaume avec vue mer ou vue jardin. Belle piscine avec vue sur la mer.

  • À Praslin :

Le New Emerald Cove propose des chambres familiales pour 3 personnes (avec possibilité d’un lit d’appoint supplémentaire). L’hôtel possède sa propre plage privée et l’accès à cet hôtel se fait uniquement par bateau !

Ce qu’on a moins aimé

Aucun regret, si ce n’est de ne pas être resté une semaine de plus pour passer plus de temps sur l’île de La Digue, pour son côté sauvage et le plaisir de tout découvrir en vélo ou à pied. Regret aussi de ne pas avoir eu le temps de faire des randonnées sur l’île de Mahé et de découvrir l’île de Praslin…

Bon à savoir

Les Seychelles sont vendues comme une destination de luxe par les tours opérators, mais en se débrouillant seuls (ce qui n’est pas très compliqué grâce à internet) on n’est pas obligé de se ruiner pour faire ce voyage !

On peut découvrir Les Seychelles toute l’année, avec une préférence de mars à juin (vacances d’hiver ou de Pâques) pour des températures légèrement moins chaudes, un océan plus calme, et peu de précipitations. L’idéal est d’y séjourner une dizaine de jours.

Vol avec Qatar Airways, très bonne compagnie, petits écrans individuels et jeux et repas pour les enfants dans des mallettes Bob l’éponge. Même si le vol est long, on récupère vite puisqu’il n’y a que 3 heures de décalage horaire !

Pour nous déplacer à Mahé, nous avons loué une voiture. Quelques minutes sont nécessaires pour s’adapter à la conduite à gauche, mais les routes sont en très bon état, avec une bonne signalisation !

Pour aller d’une île à l’autre, traversée en bateau (La Digue est à 43 km de Mahé, soit 1h10 de bateau direct). Bateau très confortable, mais attention au mal de mer en cas d’océan agité… Renseignements, horaires et réservation via Cat Coco.

Côté santé : pas de vaccins recommandés, pas de palu, pas de tourista. Pas d’animaux dangereux non plus (serpents ou insectes venimeux), malgré une végétation dense. Seule précaution à prendre : remettre très souvent de la crème solaire, et prévoir beaucoup d’eau pour les randonnées. De façon générale, préférer acheter des bouteilles d’eau, l’eau du robinet étant fort chlorée, même les Seychellois ne la boivent pas.

À mettre dans la valise

guide-seychelles-lonely-planet

- Un guide de voyage pour se débrouiller tout seul :  le Lonely Planet Seychelles ou, un peu plus complet, le Guide Vert Michelin
-beaucoup de crème solaire 50 +: les Seychelles sont situées juste sous l’équateur, ça tape fort !
- des chaussures type méduses pour marcher dans la mer et se protéger des rochers coupants, d’oursins ou poissons-pierre
- de bonnes chaussures de marche pour faire les randonnées
- masque et tuba pour observer les poissons
- une bonne trousse de secours en cas de petits bobos, avec de la Biafine pour les coups de soleil
- de la crème anti-moustique (peu servi)
- lunettes de soleil et chapeau indispensables !
- T-shirt de mer anti-UV, pratique pour éviter les gros coups de soleils en jouant dans l’eau.

retour haut de page

Bon voyage aux Seychelles avec les enfants !

Voyage avec enfants dans l’Océan Indien: l’île Maurice



->18 requêtes. 0, 171 secondes.