Opodo




The Smallers

Voyager avec ses enfants: Brésil (Nordeste)

Iris (1 an), Chloé (17 ans) et leurs parents au Brésil

Un voyage en famille extraordinaire dans la région du Nordeste : les plages les plus belles et les plus sauvages du Brésil, de paisibles villages de pêcheurs écrasés de soleil, des habitants chaleureux et accueillants qui adorent les enfants… Tudo bem !

A travers le Nordeste avec les enfants, en passant par : Fortaleza, Flexeiras, Jericoacoara, Parnaiba, Barreirinhas et Sao Luis…Un voyage recommandé à partir de 10 ans, pour en profiter vraiment…

Ce qu’on a adoré
Ce qu’on a moins aimé
Nos bonnes adresses de restaurants
Nos bonnes adresses pour dormir en famille
Bon à savoir !
A mettre dans la valise

Ce qu’on a adoré :

Pêcher des piranhas dans le delta du Parnaiba, voir des boas dans les arbres, des vols d’ibis rouges… et être éblouis par la richesse de la flore et de la faune tropicale pendant cette journée en barque!

Se baigner sur des plages superbes, désertes et sauvages, bordées de cocotiers, et s’installer dans un petit restau pour savourer une langouste les pieds dans l’eau…

Marcher dans le désert du Lençois : en juillet-août, des petits lacs d’eau de pluie émergent du sable, non seulement c’est splendide mais c’est aussi très agréable de s’y baigner après une longue marche dans le sable !

Traverser des rivières avec le 4×4 sur un bac, au mieux…ou un radeau, au pire !

Faire du buggy et de la luge des sables dans les dunes, entre Fortaleza et Flexeiras, et du kite-surf à Jericoacoara…

Vivre pieds nus à Jericoacoara, ex-haut lieu hippie, qui est resté très cool… pas de rues, pas de voitures, seulement des allées en sable. Le soir, on grimpe sur la dune pour admirer le coucher de soleil sur l’océan, fabuleux !

Plein d’activités à faire avec des grands enfants : quad, équitation, cours de capoeira, et plage avec les petits. L’endroit idéal pour se poser quelques jours !

Admirer la splendide architecture coloniale de Sao Luis, une ville brésilienne loin de tout, où certains parlent encore traditionnellement français. Cela ressemble à Salvador de Bahia, sans les problèmes d’insécurité (contrairement à Salvador ou Rio !)


Et pour Iris, 1 an : jouer avec des enfants brésiliens, barboter dans une mer chaude, faire du bateau, voir des animaux -ânes, chèvres, cochons sauvages, poissons- et découvrir de nouvelles saveurs et de nouveaux sons… Certaines excursions ne sont pas faisables avec un bébé : journée en barque dans le delta du Parnaiba, marche dans le désert…Iris nous a attendus à l’hôtel, gardée par de très gentilles baby-sitters.

Ce qu’on a moins aimé

Le voyage avec la TAP, seule compagnie à proposer des vols directs de l’Europe vers Fortaleza (via Lisbonne). Hélas l’équipage ne voyait pas d’un bon œil la présence d’un bébé dans l’avion et s’est montré fort désagréable…en plus, tous nos bagages ont été retardés à l’aller comme au retour ! Mon conseil : choisir Air France, vers Rio ou Sao Paulo, puis rejoindre Fortaleza avec la TAM.

L’île d’Alcantara (au large de Sao Luis) : l’architecture est belle mais l’ambiance « ville fantôme » est assez triste…

A Sao Luis : la Pousada Portas da Amazonia est adorable, mais beaucoup d’escaliers -nous avons « émigré » dans un 5* impersonnel, mais plus pratique et doté d’une piscine.

retour haut de page

Nos bonnes adresses de restaurants avec des enfants

Les « churrascarias », typiquement brésiliennes, où l’on mange de la viande à volonté : un petit papier en forme de feu vert ou feu rouge, que l’on met dans le sens souhaité à côté de son assiette, permet d’indiquer si l’on souhaite être encore servi ou non. Les enfants adorent ! Il y en a dans toutes les grandes villes. A Fortaleza, la churrascaria Gheller est top.


Les multiples guinguettes au bord de l’eau où l’on dévore langouste grillée, frites de manioc et grosses crevettes… alanguis dans des hamacs au bord de l’eau, ou carrément dans l’eau !

A Parnaiba, les petits restaurants du port où l’on mange du crabe.

A Sao Luis, la pizzeria Papagaïo.

A Jericoacoara, tous les bars (une cabane en bois posée sur le sable !) proposent des en-cas délicieux : pizzas, sandwiches, sorbets… Le restaurant « Sabor da Terra » est renommé (attention, service un peu long avec des enfants)

Et dans tous les restaurants, le cuisinier accepte de mixer des légumes ou des fruits pour bébé !

Nos bonnes adresses pour dormir en famille :

Les enfants sont les bienvenus au Brésil. Les lits bébés, en bois et avec un bon matelas, sont prêtés avec moustiquaires !

Vous pouvez voir les descriptifs des hôtels, les photos et réserver directement en ligne par A&A Tur, qui propose une sélection de très jolis endroits.

Quelques mots sur nos hôtels préférés dans le Nordeste :

A Flexeiras : Orixas Art Hotel. Au milieu de nulle part et directement sur la plage, suite avec piscine privée sur la terrasse… Un paradis!  Nourriture excellente.

A Jericoacoara : Villa Kalango. Sans doute le plus bel hôtel de Jeri, directement sur la plage :  bungalows sur pilotis (plus adaptés aux amoureux qu’aux jeunes enfants !) ou chambres très sympas… Magnifique piscine, petits-déjeuners extraordinaires : le restaurant de l’hôtel est en hauteur et la vue y est inoubliable ! 

A Barreirinhas : le Porto Preguiças Resort et sa piscine dont le fond est en sable…

retour haut de page

Bon à savoir !

Pour organiser votre voyage: Ce périple le long des plages du Nordeste brésilien est proposé par de très nombreux voyagistes, à des tarifs prohibitifs, dans de moins jolis hôtels que ceux où nous sommes allés! Nous avons organisé notre voyage avec une excellente agence, spécialiste des voyages nomades par les plages. Ils parlent français, sont très disponibles et efficaces (baby-sitters, chauffeurs…):  A&A Tur , à Fortaleza.

Pour vous déplacer: économique: le bus, rapide pour les longues distances: l’avion, et pratique et confortable: la location d’un 4×4. Nous avions un 4×4 avec chauffeur : difficile de s’en passer car il y a de nombreuses rivières à traverser, et dans le désert, aucun panneau indicateur évidemment ! Amusant avec des enfants de plus de 10 ans : se déplacer en buggy.

Pour vous faire une idée des temps de trajet :

  • de Fortaleza à Flexeiras : 5h de route par les plages
  • de Flexeiras à Jericoacoara : 5h de route
  • de Jericoacoara à Parnaiba : 4/5h par les plages puis la route
  • de Parnaiba à Barreirinhas : 5 h de route et de piste dans le désert du Lençois
  • de Barreinrinhas à Sao Luis : 4h de route
  • de Sao Luis à Fortaleza :  1h30 en vol intérieur.

Pour rester en pleine forme : boire beaucoup d’eau minérale (en bouteille), faire attention au soleil, et s’enduire de crème anti-moustiques à la tombée de la nuit. Pas de risque de paludisme dans cette région.

A mettre dans la valise

- vêtements légers, tongs (chaussures « nationales » au Brésil, une paire d’Havainas vaut 2€€ sur place), maillot, un pantalon long léger et un tee-shirt à manches longues pour les journées dans la jungle ou dans la mangrove (moustiques) ou si l’on craint les coups de soleil, des baskets pour les randonnées

- une trousse d’urgence: les classiques (voir la trousse à pharmacie)+ Steritrip, solution de réhydratation (en cas de diarrhée de BB), Biafine, collyre (vent + soleil + sable = danger pour les yeux), une dose de Monuril anti cystites – à 400 km du premier hôpital et par 35°, ce genre d’infection peut gâcher les vacances !

- téléphone portable avec le numéro d’une personne parlant français au Brésil et pouvant aider en cas d’accident, photocopies des passeports et billets d’avion.

- répulsifs anti-moustiques (en stick ou en lotion) pour adultes et pour enfants

- lunettes de soleil (si possible avoir une paire de rechange), écran total, chapeaux de soleil, tee-shirts anti-UV pour les enfants…

- Et puis tout ce qu’il ne faut jamais oublier quand on voyage avec bébé : biberon, pastilles de désinfection pour l’eau, lait en poudre maternisé (on en trouve sans problème partout, y compris dans les villages les plus reculés, mais mieux vaut en avoir 1 boîte d’avance – idem, toujours avoir au moins 2 bouteilles d’eau minérale avec soi), le sacro-saint doudou, quelques jouets…

Et un petit plus « spécial mamans » :

-super massages à la Villa Kalango (Jericoacoara) dans un bungalow typique : toit de palme, piliers en bois et voiles de lin écru en guise de murs !

-côté shopping, faites le plein de tongs Havaianas, de maillots de bain (pas chers et très bien coupés) – et offrez-vous un « fil dental », le fameux string brésilien, en souvenir si vous n’osez pas le porter ! Là-bas, même les matrones de 125 kg en portent…et ce n’est pas laid car les Brésiliennes ne connaissent même pas la signification du mot « complexe » !

retour haut de page

Et bon voyage au Brésil avec les enfants!



->20 requêtes. 0,701 secondes.