Opodo





The Smallers

Voyager avec ses enfants :  Pérou ( Cuzco - Machu Picchu - Titicaca )

XXX

Nathan (5 ans), Nina (8 ans) et leurs parents

au Pérou

XXX

Le Machu Picchu, le lac Titicaca… des noms rigolos que les enfants ne se lassent pas de prononcer, mais surtout des endroits sublimes! Au pays des Incas, un voyage en famille inoubliable…

XXX

XXX

Ce qu’on a adoré au Pérou avec les enfants

Se balader à cheval sur l’île Amantani, sur les bords du lac Titicaca. Pour s’y rendre, on prend un petit bateau au départ de Puno. Sur place, nous avons passé une nuit chez l’habitant. L’hébergement est très simple, sans eau ni électricité, mais quel souvenir extraordinaire…  Les paysages sont magnifiques, avec des ruines sur les hauteurs de l île. Nous avons aussi pas mal marché avec Nina, tandis que Nathan est monté sur un cheval, tout fier de trotter devant nous !

Assister à un spectacle de danses traditionnelles, à Cuzco. Avec le boleto turistico de Cusco, vous avez droit aux musées… et à ce fameux spectacle, très vivant sur fond de musique andine. Après avoir arpenté les rues toutes la journée, cette pause est tombée à point nommé : les enfants ne voulaient plus repartir et on a gardé la musique en tête un petit moment…

Essayer de faire cracher les lamas en leur faisant des grimaces, mais les lamas sont restés polis, eux !

XXX

Nos endroits préférés au Pérou avec les enfants

Notre coup de cœur : Cuzco, une ville charmante, gaie, colorée ! C est le coeur de l’empire inca et, à notre avis, la plus belle ville que nous ayons vue au Pérou. Nous dormions dans le quartier San Blas (quartier populaire qui semble devenir branché), un point de chute relaxant avec accès à pied aux musées de la ville et à sa cathédrale héritée des conquistadors.

Les marchés de Piscac et de Chinchero (près de Cuzco, on y est allé en taxi), notamment pour l’artisanat péruvien : étoles, sacs, pierres et que sais- je encore… Plein de petits souvenirs à rapporter !

Sans surprise : le Machu Picchu, avec cette impression d’être hors du temps et encore à l’abri du monde moderne. Ce n’est pas étonnant qu’on l’appelle « la cité perdue ». C’est vraiment incroyable d’avoir construit une cité tout là-haut, tellement bien cachée que les archéologues ne l’ont découverte qu’en 1911 ! Avec les enfants, nous nous sentions comme Indiana Jones, des explorateurs fascinés…

Les îles du lac Titicaca : les îles flottantes Uros, tressées par les hommes à partir de roseaux, mais aussi un peu plus loin sur le lac les îles Amantani et Taquile, quasiment restées au siècle dernier (pas de route, pas d’électricité). À plus de 3800 mètres d’altitude, la lumière est vraiment magnifique. Depuis Puno, la ville au bord du lac, plusieurs agences de voyage proposent un circuit comprenant le trajet en bateau, un guide français et une nuit sur une île. Il n’y a pas d’hôtel, on dort donc chez l’habitant.  Il est d’usage d’apporter des pâtes, du riz et des crayons. Nous sommes passés par Inka Tours, et avons été très contents. Le prix est tout à fait abordable, et c’est une expérience vraiment unique.

Ce qu’on a moins aimé

Lima : une ville grise, sale, où ne s’est pas senti à l’aise…

Le stress des billets pour aller au Machu Picchu : il faut s y prendre tôt et réserver de France via Peru Rail, car on ne peut y accéder qu’en train avec les enfants et il est vite plein.

A Arequipa, le Museo Santury avec les momies incas prises dans la glace et un peu trop “réelles” pour les enfants, plus effrayés qu’autre chose à la sortie du musée !

Nos bonnes adresses pour manger

À Arequipa : Las Quenas : nourriture simple, mais si vous avez envie d’un petit concert folklorique, c’est parfait. Mon fils dansait la tectonique en même temps, ce qui a bien fait rire les musiciens !

Dans le monastère Santa Catalina se trouve un petit bar des plus agréables et le jus de fraise frais est délicieux.

À Pisac : Ulrike’s Café, aussi bien pour un rafraîchissement qu’un déjeuner avec mention spéciale pour les cookies.

retour haut de page

Nos bonnes adresses pour dormir en famille

A Arequipa : chambre quadruple spacieuse avec patio fleuri dans la Casa de Melgar, une belle bâtisse coloniale située dans le quartier historique. Vraiment très sympathique !

A Pisac : Hôtel Royal Inka. Un hôtel standard, assez près des ruines, dont on a apprécié le jacuzzi !

XXX

Bon à savoir !

Pas de vols directs depuis la France pour Lima, la capitale. Nous sommes arrivés après environ 16 h de voyage, puis départ illico le lendemain matin pour Arequipa, car Lima est polluée et réputée dangereuse, donc on ne s’y est pas attardé. Fini la ville, on veut de grands espaces !

Recommandation : partez avec les DS chargées, car le vol est un peu longuet pour les enfants. Sur place, on n’avait pas d’adaptateur, donc vive les jeux de cartes, les pendus et autres jeux “simples” pour occuper les enfants ! Retour aux sources garanti…

Déplacements : les distances ne sont pas si grandes que ça, mais l’état des routes incite à prendre l’avion pour gagner du temps, par exemple entre Lima et Arequipa (900km), et entre Cuzco et Lima (1100 km).  La compagnie LAN est très bien.

Nous n’avons pas loué de voiture, mais fait appel à  des taxis (peu chers) pour de courtes distances. À savoir : il faut négocier avant de partir un prix pour une durée donnée, qui comptera le transport, plus éventuellement l’attente du taxi, ce qui se révèle bien pratique quand on visite les marchés…

Nous avons pris une fois le bus entre Puno et Cusco (400 km) et le voyage a duré…9 heures ! Même en First class, c’est long !

Des précautions à prendre pour rester en pleine forme :

L’altitude est très élevée : ne pas boire d’alcool ni trop manger les premiers jours, et faire attention aux éventuels maux de tête. Si ça ne va pas, il faut redescendre immédiatement ! Le mieux est de faire « un palier »: nous nous sommes arrêtés 2 jours à Arequipa pour nous habituer progressivement.
Et ne pas boire l’eau du robinet, éviter les glaçons au restaurant, ne pas chanter sous sa douche !

À mettre dans sa valise

  • l’altitude provoque des conditions climatiques extrêmes : on peut être en tee-shirt la journée et polaire + anorak le soir ! (à Arequipa, en novembre: 28° le jour et 6° la nuit…)
  • de bonnes chaussures de marche
  • un KWAY pour visiter le Machu Picchu où il pleut souvent  (on peut aussi acheter des ponchos imperméables sur place)
  • un petit sac à dos, pratique pour glisser sa bouteille d’eau
  • une trousse de médicaments complète (voir la trousse à pharmacie) et un antidiarrhéique
  • prévoir de l’arnica montana ou coca, vendu en pharmacie sous forme homéopathique et efficace sur nous contre les effets de l’altitude
  • un adaptateur électrique
  • apprenez 2-3 mots d’espagnol, car peu de monde parle anglais et ça aide à créer un contact
  • des petits cadeaux pour les enfants du pays : crayons, papier… car ils sont très démunis.
  • et sur place, ne faites pas comme moi qui regrette mon étole en alpaga, croyant toujours pouvoir l’acheter plus tard…

Les livres pour enfants (à partir de 8 ans) que nous avons aimé pour découvrir la culture inca :

-Les Voyages d’Alix : les Incas, J.Martin & J.Torton. On apprend plein de choses sur la civilisation inca grâce aux très belles planches colorées, bien plus captivantes que les textes…

-Le Pérou, M. Noblet (Casterman), un livre  documentaire dans lequel Tintin sert de guide à travers le pays.

-et bien sûr, les aventures de Tintin dans les Andes: Les sept boules de cristal et Le temple du Soleil! Un must!

retour haut de page

Et bon voyage au Pérou avec les enfants !

Autres destinations Amérique du Sud en famille : ArgentineBrésil - Costa-RicaMexique/Basse-CalifornieMexique/YucatanEquateur



->18 requêtes. 1, 851 secondes.