Opodo




The Smallers

Voyager avec ses enfants –  Voyage en famille Italie : Iles Eoliennes (Lipari, Stomboli, Vulcano, Salina)

Olivia (3 ans), Carmen (6 ans), Antoine (8 ans)

et leurs parents aux îles Eoliennes

Au large de la Sicile, un archipel d’îles volcaniques authentiques et préservées, à découvrir en famille : plages, randonnées sur les volcans, et spectacle vraiment inoubliable du Stromboli en éruption !

Dix jours, vacances de Toussaint 2013 : départ de Catane (Sicile), pour l’île de Lipari, puis Vulcano (1 journée), Salina (1 journée) et Stromboli (2 jours).


Ce qu’on a adoré

Du haut du cratère, admirer le volcan Stromboli en éruption : un spectacle vraiment exceptionnel ! Le volcan est très actif, avec plusieurs éruptions et jets de lave par heure, encore plus impressionnantes vues de nuit.  Il faut environ 3h de marche pour atteindre le sommet, mais quelle récompense ensuite ! L’ascension démarre pour arriver au sommet du cratère au coucher du soleil, on y reste environ 1h avant de redescendre, de nuit. Un vrai goût d’aventure pour les enfants bons marcheurs, à partir de 8/9 ans ! L’excursion se fait obligatoirement avec un guide : nous avons été satisfaits de l’agence MagmaTrek (réservation obligatoire, longtemps à l’avance). Avec des petits enfants, il est possible de simplement assister aux éruptions en se rendant à l’Observatoire. C’est bien balisé et bien indiqué : un peu en contrebas du cratère, on y voit très bien aussi les éruptions du Stromboli. On peut ensuite descendre dîner à la pizzeria de l’Observatoire.

Prendre un bain de boue sur l’île de Vulcano : c’est une piscine naturelle de boue, chaude en toute saison, au bord de la plage. En maillot de bain, on patauge et on se couvre de boue de la tête aux pieds : inutile de préciser que les enfants ont adoré ! Ensuite, on court se rincer directement dans la mer.

Faire le tour de l’île de Lipari en Méhari : un des meilleurs souvenirs des enfants ! Les cheveux au vent, à l’arrière de la voiture, ils ont beaucoup aimé cette grande balade ! Nous avons loué la voiture sur place pour la journée.

Etre seuls au monde au bout de la « Spiaggia Bianca », à Lipari : en prenant une barque depuis la plage principale, nous sommes arrivés sur cette ravissante petite plage… de sable noir ! Elle était en effet blanche auparavant à cause du travail de la pierre ponce volcanique qui s’effectuait pas loin, mais l’activité a cessé depuis.

Nos endroits préférés avec les enfants

L’île de Vulcano : à 10 mn seulement de bateau rapide de Lipari, une toute petite île très agréable pour passer la journée avec des enfants. La promenade du port jusqu’au sommet du cratère (environ 1h30) est facile pour les petits. Au sommet, des fumerolles s’élèvent du volcan encore en activité… Nous y avons d’ailleurs rencontré une équipe de vulcanologues qui y faisaient des prélèvements pour surveiller l’activité du volcan : des explications passionnantes pour notre fils Antoine ! Ne pas rater le très beau point de vue depuis l’Observatoire : après une petite marche, la vue sur l’île depuis le haut de la falaise est magnifique !

L’île de Salina (environ 30 minutes de bateau depuis Lipari) : une très belle île, qui a servi de décor au film Il postino. Deux volcans inactifs sont sur cette île, dont l’ascension est un peu longue avec des petits. Les plages et le village sont charmants, on peut y passer un ou deux jours en famille très agréables.

L’île de Lipari : la plus grande des îles éoliennes, avec une jolie petite ville. Le petit musée archéologique qui présente tout ce qui a été trouvé sur l’île, en particulier dans les fonds marins (amphores grecques, etc.), est plaisant avec les enfants. On le visite en une petite heure. Le site, surplombant le port, vaut en lui-même la balade.

L’île de Stromboli : incontournable ! Située à 2h de bateau de Lipari, de nombreuses agences à Lipari proposent l’excursion dans la journée : un peu dommage, Stromboli mérite d’y passer au moins 2 nuits. Très agréable de se promener avec des enfants dans les ruelles du petit village sans voitures: ils peuvent courir où ils veulent sans danger ! A découvrir également, le village de Ginostra, de l’autre côté de l’île : sans route, un peu coupé du monde, accessible seulement par bateau… Des excursions en zodiac sont organisées pour s’y rendre, avec un arrêt stationnaire en mer pour observer le volcan. L’été, on peut dîner à Ginostra. Seul petit regret : pas de gilets de sauvetage pour les enfants pendant la balade en mer !

Ce qu’on a moins aimé

Avoir suivi les mauvais conseils lus dans un guide et mal préparé l’ascension du volcan sur l’île de Salina : la balade s’est transformée en six interminables heures de marche, avec 1800 mètres de dénivelé, et à l’arrivée trois enfants affamés et épuisés ! Prévoir en conséquence : de l’eau, des pique-niques, des pauses, et la journée devant soi…

La « Vallée des Monstres » (île de Vulcano) : une grande déception ! C’est en théorie un beau site naturel pour voir des pierres volcaniques, mais c’est tellement mal indiqué que nous avons marché longuement, sans être sûrs d’avoir vraiment trouvé l’endroit !

La visite des anciens thermes de Lipari, aujourd’hui fermés, que l’on entrevoit seulement derrière une grille.

retour haut de page

Où dormir avec les enfants dans les îles éoliennes ?

  • Hôtels sur l’île de Lipari :

Chambres familiales pour 4 à l’Hôtel Villa Meligunis : bien situé, avec une belle vue panoramique sur le port et une piscine.

Un peu plus excentré, le Costa Residence Vacanze propose de jolis petits appartements familiaux. Le plus : la terrasse privative avec une superbe vue sur la baie, idéale pour prendre son repas en famille puisque l’appartement dispose d’une kitchenette !

  • Hôtels sur l’île de Stromboli :

Chambres pour 4 personnes à l’Hôtel Villaggio Stromboli, avec une très belle vue sur la mer, ou à l’Hôtel Ossidiana, à quelques minutes à pied du port.

  • Si vous passez la nuit à Catane :

Très bien situé en plein centre historique, grande chambre pour 4 personnes au B&B al Teatro Massimo. Du charme à prix raisonnable, loin des chaînes hôtelières impersonnelles ! (chambres au 3e étage sans ascenseur)

On trouve également assez facilement sur internet des villas à louer et logements chez l’habitant. Les prix sont très variables suivant la saison.

Où manger avec les enfants ?

A Stromboli, la Pizzeria de l’Observatoire : un emplacement fabuleux pour dîner, avec vue direct sur le volcan en éruption ! Manger une pizza devant le spectacle des gerbes de lave,  avec les grondements du volcan en fond sonore : un must en famille, vraiment génial ! Et les prix sont très raisonnables. On peut même venir se faire chercher au port si les enfants n’ont pas envie de marcher.

Pour les amateurs de câpres, celles des îles éoliennes sont les meilleures de toute l’Italie !

xxx

Bon à savoir

Les bateaux réguliers pour les îles éoliennes partent du port de Milazzo, situé à une heure environ de Catane (Sicile). Un bus direct vous conduit de l’aéroport de Catane à Milazzo en environ 1h30 (horaires). Quelques bateaux, plus rares, également au départ de Naples.

Nous avons choisi de nous baser à Lipari, la plus grande île, puis de faire des excursions vers les autres îles. C’est moins fatigant avec des enfants que d’aller d’île en île, avec des valises à refaire chaque jour ! Et les enfants ont beaucoup apprécié les trajets en bateau ! Nous avons privilégié les îles les plus proches de Lipari (2h de bateau maximum), et avons renoncé à Panarea (l’île chic, désertée hors saison), Alicudi et Filicudi, plus lointaines. Tous les billets de bateaux s’achètent sur place, au port.

Sur les îles, les distances sont très réduites : on se débrouille très bien à pied, ou en prenant un des taxis qui attend sur le port. Inutile de s’encombrer d’une voiture !

Les vacances de Toussaint ou de Pâques sont une période idéale : le climat est doux mais sans la chaleur estivale, fatigante pour de grandes balades. Et puis on évite aussi la foule de l’été, l’invasion des parasols et transats sur les plages, pour savourer un visage plus tranquille et authentique de ces petites îles. Un séjour d’une semaine à dix jours est idéal.

L’eau du robinet n’a pas très bon goût (peut-être à cause du souffre volcanique ?) : préférez l’eau en bouteille.

A mettre dans la valise

- De bonnes chaussures de marche

- Une lampe de poche pour l’ascension du Stromboli

- Une polaire, un K-Way car il fait frais en haut du volcan

- Un petit sac à dos, une gourde pour les randonnées

- Casquette et maillot de bain

- une trousse de médicaments assez complète

- Des petits jeux de voyages

- Et des livres sur les volcans!

Pour les 4/6 ans, l’album documentaire Les volcans, édité par Gallimard Jeunesse. Des explications claires avec plein d’illustrations !

Un petit livre intéressant pour les 8/10 ans : Les Volcans, aux éditions Hachette éducation. Court et pédagogique pour tout savoir sur les volcans !

- Et pour les parents, revoir avant ou après le voyage le film de Nanni Moretti Caro Diario (Journal intime) : un périple plein d’humour dans les îles éoliennes…

retour haut de page

Et bon voyage aux îles éoliennes avec les enfants !

Nos autres destinations Italie en famille : Venise avec les enfants Rome avec les enfants – la Toscane avec les enfants



->19 requêtes. 0, 146 secondes.