Opodo




The Smallers

Voyager avec ses enfants: Kenya

Lola (8 ans) et ses parents au Kenya

 

Une destination de rêve pour les enfants à partir de 6/7 ans!

(difficile pour les plus jeunes de supporter de longs trajets en minibus et de rester très calmes et silencieux en s’approchant des animaux)

Nous avons autant adoré ce voyage que notre fille : nous avions tous 8 ans en découvrant pour la première fois une famille d’éléphants traversant la piste ! Un moment vraiment magique !

 

Ce qu’on a adoré…

Ce qu’on a moins aimé…

Quelques mots sur nos réserves préférées

À mettre dans sa valise


 

 

Ce qu’on a adoré…

Voir vraiment BEAUCOUP d’animaux sauvages, dont les fameux « Big Five » ! Dans la tradition des grands safaris africains, ce sont les cinq animaux les plus puissants, dont les chasseurs rêvaient d’avoir le trophée : le lion, le léopard, l’éléphant, le buffle et le rhinocéros. Ils ne sont en fait malheureusement plus que 4, car les rhinocéros ont quasiment disparu…

Les paysages de savane à l’aube… Et oui, départ pour le safari vers 6h30 ! Le réveil est dur et ça traîne un peu des pieds, mais le spectacle sublime cloue le bec à tous les râleurs : la douceur de la lumière, le Kilimandjaro qui se découpe à l’horizon, une ou deux montgolfières dans le ciel, les animaux sauvages…

Dormir dans des lodges, à l’intérieur de la réserve, qui sont en fait des petits bungalows noyés dans la nature. De son lit, Lola voyait plein de petits singes qui couraient partout, des oiseaux incroyables…

Certains lodges sont même aménagés avec des points d’eau où les animaux sauvages viennent boire au coucher du soleil : spectacle garanti en fin de journée !

Les repas-buffets, avec plein de choix : abondance de sucré, salé et fruits exotique pour le petit, pâtes, pizzas (à la mode kenyane, à essayer !) et plein d’autres choses encore… Bien plus amusant que le menu unique ! Il est recommandé de se méfier des crudités et des fruits frais, mais Lola en a consommé sans être malade.

Après le dîner, petit spectacle folklorique : à Masaï-Mara, de magnifiques Masaïs en costume, sautent le plus haut possible en poussant un cri très impressionnant. Plus tard dans la soirée, nous avons bien sûr essayé d’en faire autant…

Se baigner dans la piscine des lodges et passer quelques jours à la plage, à Mombasa, en fin de séjour. En fait, on est un peu fatigués après une semaine de safari, où l’on se lève à l’aube et où on passe des journées entières à rouler sur des pistes !

Le chauffeur du minibus qui parlait français (renseignez-vous après du voyagiste, c’est vraiment plus sympa pour les enfants !), faisait reconnaître les animaux à Lola et lui apprenait quelques mots en swahili…

retour haut de page

Ce qu’on a moins aimé…

Le moins drôle pendant le safari, ce sont les trajets entre les différentes réserves. C’est long, très long (parfois jusqu’à 6h de voyage) sur des routes épouvantables ! Certains enfants, bien secoués pendant trois heures au fond du minibus, finissent par s’endormir, mais d’autres s’embêtent ferme.

Emportez de quoi les occuper pendant ces longs transferts : console DS, lecture (pour ceux qui n’ont pas mal au cœur), musique sur un Ipod, de quoi grignoter (barre de céréales, confiserie) et s’abreuver…

retour haut de page

Nos réserves préférées


Masaï Mara :

Des plaines vallonnées à perte de vue, et une végétation très sèche, jaune, brûlée par le soleil. On y voit vraiment beaucoup d’animaux : lions et lionnes, zèbres, girafes…


La visite du village masaï et la démonstration de danses en costume traditionnel fait partie du circuit touristique classique : ce n’est pas très authentique, même vraiment folklorique, mais les enfants sont en général emballés !

On dort dans des bungalows en bois et toile dans la réserve Masaï Mara, avec une incroyable petite terrasse construite  au sommet d’un arbre où l’on peut boire un verre et admirer la savane…


Amboseli :

Au pied du Kilimandjaro, un paysage extraordinaire : même les enfants sont saisis par la vision du sommet enneigé de la montagne en pleine savane…Des éléphants, par centaines, partent le soir vers la montagne et reviennent le matin. Lola s’est bien amusée en voyant les petits éléphanteaux, très drôles et parfois assez indisciplinés… C’est là aussi que nous avons vu apparaître quinze lionnes face au soleil couchant : inoubliable !

Lake Naivasha :

Tout à fait un autre style : plus vert, plus doux, pas de fauves mais des oiseaux, des gazelles, des hippopotames, que l’on découvre en se promenant à pied sur la petite île de Crescent qu’on rejoint en bateau.

L’hôtel est plus moderne (et donc moins charmant), mais plaît beaucoup aux enfants avec son grand jardin où se baladent cerfs, girafes et gazelles en liberté !

 

Tsavo

Une réserve à la végétation plus dense et aux couleurs contrastées : les feuillages verts, la terre rouge foncée, et les traces noires des coulées de lave…Les animaux sont un peu plus difficiles à repérer, mais on en voit quand même pas mal.

Du Kilaguni Serena Lodge, au coucher du soleil, on peut voir les animaux sauvages venir boire dans les points d’eau aménagés : spectacle garanti en fin de journée !

La plupart des safaris au Kenya se terminent sur la côte à Mombasa. Il y fait plus chaud et beaucoup plus humide qu’à l’intérieur des terres. On y trouve beaucoup de touristes, la mer, le sable blanc et une chaise longue qui vous tend les bras…

retour haut de page

À mettre dans sa valise

  • des vêtements à manches longues et des pantalons, pour les matins froids et les fins de journées envahies par les moustiques
  • une veste polaire, car il fait vraiment froid dans la savane à 6h du matin !
  • une ou deux paires de jumelles, indispensables
  • des chaussures confortables, qui tiennent bien au pied
  • une casquette contre le soleil qui tape à travers le toit ouvrant du minibus
  • un maillot de bain
  • un petit carnet pour noter, dessiner, raconter (voir la valise des enfants)
  • une crème solaire, bien sûr très haute protection
  • des répulsifs anti-moustiques pour la peau et les vêtements
  • un appareil photo avec une grosse  carte mémoire !
  • des adaptateurs pour les prises de courant (appareil photo, DS, Ipod à recharger…)
  • une trousse à pharmacie « classique »

+ prévoir les délais pour faire les vaccins nécessaires (fièvre jaune, etc.)

retour haut de page

Et bon voyage avec les enfants au Kenya!

Safari au Kenya avec OK Voyage



->18 requêtes. 0, 122 secondes.