skip to Main Content

Vous préparez un voyage en famille en Colombie ? Voici des informations plus détaillées sur notre itinéraire et nos étapes pendant ces 3 semaines en Colombie, au mois de juillet. Et puis, tout ce qu’il faut savoir pour conduire en Colombie et les vols intérieurs !

Pour commencer, une vue d’ensemble de notre circuit :

Et en détail : colombie itinéraire

  • Arrivée et départ de Bogota   colombie itinéraire

Vol direct sur Air France (durée 10h30) : le plus confortable et le moins fatigant avec des enfants. Vous pouvez comparer les prix et les offres sur Skyscanner.

Location de voiture (12 jours) à partir de Bogota. Véhicule réservé depuis la France : loueur Localiza (budget pour berline 4 places 12 jours kms illimité environ 1000€). Les comparateurs de prix comme Rentalcars permettent de trouver les meilleures offres disponibles.

  • 12 jours dans le Centre et le Sud de la Colombie :

Circuit en voiture : Villavieja et le désert de Tatacoa – San Agustin – Popayan – Salento – Jerico – Guatapé – Medellin

 

Nous laissons la voiture à l’aéroport de Medellin.

=> Vol Medellin – Carthagène des Indes

Compagnie Avianca pour Carthagène des Indes (1h de vol, budget environ 50€ par personne)

  • 5 jours sur la côte Caraïbe : 

Nous louons un 2ème véhicule (toujours par Localiza) pour 5 jours (environ 250 euros Renault Dacia).

Circuit en voiture : Carthagène – Parc Tayrona – Palomino – Santa Marta 

 

 

 

Dépôt de la voiture à l’aéroport Santa Marta.

=> Vol Santa Marta – Bogota colombie itinéraire

Compagnie Avianca, 1h10 de vol,  billet environ 70€ par personne

 

Prendre l’avion en Colombie :

Les colombiens utilisent facilement l’avion, car les distances sont importantes dans le pays et c’est un gain de temps assuré ! Le réseau aérien est sûr et développé. On a privilégié la compagnie nationale Avianca réputée plus fiable (horaires, sécurité etc.) : rien à redire ! Il y a de nombreuses low cost moins chères. J’ai pris mes billets tardivement (directement sur le site web d’Avianca) mais en s’y prenant plus tôt on peut trouver des tarifs plus attractifs.

Louer une voiture en Colombie :

La location est aisée mais encore assez peu développée : il y a peu d’agence dans le pays, si ce n’est dans les grands aéroports (Bogota, Medellin, Cali, Carthagène, Santa Marta principalement) ou au centre des mêmes grandes villes. On ne peut donc pas facilement louer et laisser un véhicule n’importe où dans le pays…

On trouve les grands loueurs classiques, comme Avis ou Hertz. Nous avons choisi un loueur Sud Américain (moins cher et présent dans les mêmes aéroports/villes) Localiza. Parfait ! Prise du véhicule rapide et retour encore plus simple !

Présenter son permis français, sa CB et son passeport. L’essence n’est pas chère : 1 plein = 30 euros environ.

Conduire en Colombie :

On avait un peu peur, vu tout ce que j’avais pu glaner sur le net… Au final, certes les colombiens ont leur propre appréciation du code de la route (lignes blanches purement décoratives, priorité au plus gros véhicule, klaxons dans tous les sens, les camions qui doublent en montagne…) mais ils sont assez disciplinés dans leur désordre ! Je m’explique : on finit très rapidement par s’adapter à leur façon de conduire, en restant très vigilants dans les villes (carrefours, motos, priorités). Finalement, les colombiens ne prennent pas des risques inconsidérés et ne roulent pas si vite que cela.

Nous n’avons jamais eu peur. Les routes sont très correctes (exception faite de celle entre San Agustin et Popayan qui est en terre battue et un vrai champs de nids de poule : trajet d’une durée de 4h30 pour 120 kms ! Et la route entre Salento et Jerico actuellement en travaux (sur des dizaines de kms avec circulation alternée).

Toutefois il faut éviter de rouler de nuit (routes non éclairées, trous invisibles sur la route, chiens, vélos, piétons, poules et autres surprises peuvent surgir), et penser à rajouter aisément 20 % de temps de trajet par rapport à celui annoncé par le GPS.

Leurs autoroutes correspondent à nos nationales : 1 ou 2 voies, double sens avec ou sans terre plein central.

Nombreux péages sur les autoroutes (compter 10,000 pesos soit 3€ en moyenne à chaque fois et surtout avoir du liquide sur soi : pas de CB aux péages). Le contrôles de police après les péages sont nombreux, mais ils laissent passer les touristes : nous n’avons jamais été stoppés.

Retour à l’article complet sur la Colombie

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top