skip to Main Content

La Mer Morte avec les enfants (Israël en famille)

La Mer Morte avec les enfants fait partie des incontournables quand on visite Israël en famille : entre les paysages magnifiques et la baignade absolument unique, une expérience à ne pas rater ! 

 

Une journée à la Mer Morte avec les enfants

La Mer Morte est un endroit unique au monde : c’est le point le plus bas du globe, à -422 mètres sous le niveau de la mer, et l’étendue d’eau la plus salée du monde ! C’est pour ça qu’on la dit  « morte » : elle est tellement salée qu’aucune algue, ni poisson, ni autre forme de vie ne peut s’y développer. Et c’est pour ça aussi qu’on y flotte si bien !

En fait, c’est plutôt un lac, long de 67 kilomètres et large de 18 km (la dépression s’est formée il y a 30 millions d’années, quand les plaques terrestres se sont rencontrées) et qui sépare aujourd’hui Israël et la Palestine de la Jordanie. Assez de géologie, place à la baignade comme diraient les enfants !

La route jusqu’à la Mer Morte avec les enfants

Israël est un petit pays : on peut donc facilement, en une journée, découvrir la Mer Morte et ses alentours à partir de Tel Aviv ou de Jerusalem. C’est ce que nous avons fait en quittant Tel Aviv en voiture, en fin de matinée. Il faut environ 2 heures pour rejoindre la Mer Morte. la dernière partie se fait sur une route assez spectaculaire, qui serpente dans le paysage désertique du Néguev.

Nous n’avons pas eu la chance d’en voir, mais les panneaux indiquent : « attention aux chameaux » ! A un certain point, un marquage signale qu’on descend sous le niveau de la mer, puis continue à descendre en larges virages : -100, -200, -300, -400 mètres, tandis que la Mer Morte apparaît au loin…

 

Alors, c’est comment de se baigner dans la Mer Morte ?

Nous voilà arrivés à Hamei Zohar, où se trouve une plage publique gratuite. Première surprise : la couleur de l’eau, turquoise, absolument sublime ! Les fonds étant recouverts de sel blanc, l’eau est translucide et magnifique. Et sur le rivage, les masses blanches qu’on pourrait prendre pour de l’écume, sont en fait bien sûr du sel. Allez, il est temps de se jeter à l’eau ! (si j’ose dire, car ce n’est ni recommandé, ni vraiment possible !).

 

Alors, alors, cette baignade ? C’est une expérience vraiment très particulière : on perçoit une légère résistance en entrant dans l’eau (due à la densité, si vous voulez agacer vos enfants c’est une bonne occasion de réviser la poussée d’Archimède)… puis la presque apesanteur ! Une sensation assez incroyable, que j’ai carrément adoré !

 

Porté par le sel, on flotte tellement qu’on ne peut peut pas vraiment nager. En revanche, on peut s’allonger, s’asseoir longuement, absolument sans aucun effort. J’ai trouvé ça très relaxant, d’autant que le paysage est sublime : un camaïeu de pastels bleus et roses, les montagnes de la Jordanie, sur la rive en face, qui se reflètent dans l’eau, le ciel et l’eau qui se confondent, saisissant de beauté !

Après tous ces efforts, et une bonne douche, c’est le moment du réconfort : humus, pita et concombre, pique-nique face à ce décor magique… Deux à trois heures sur place sont suffisantes : une fois l’expérience baignade faite et répétée, on peut ensuite en profiter pour visiter les beaux endroits proches.

A voir aussi aux alentours de la Mer Morte…

Autant le dire tout de suite, nous avons raté cette partie : bercés par le soleil, la chaleur et le plaisir d’être là, nous avons oublié que fin octobre, la nuit tombait tôt et que les horaires d’hiver s’appliquaient déjà ! En fait, une journée ne suffit pas pour « tout » faire : l’idéal est donc de rester une nuit dans la région (voir la sélection d’hôtels qui suit), pour combiner une baignade à la Mer Morte avec la visite de Massada et de l’oasis d’Ein Gedi…

A quelques kilomètres de la Mer Morte se trouve en effet la forteresse de Massada : un site historique, construit par Hérode le Grand, où près de mille Zélotes ont préféré se suicider plutôt que se soumettre au joug romain. Le site surplombe la Mer Morte, et on peut y accéder par un téléphérique (de 8h à 16h). Amusant pour les enfants ! La vue sur le désert depuis le site est magnifique. Infos pratiques ici

 

L’autre endroit à ne pas louper, c’est Ein Gedi : une oasis protégée en réserve naturelle, où l’on peut marcher et randonner avec les enfants (plusieurs boucles, dont certaines faciles), croiser des animaux et se baigner dans l’eau fraîche des cascades… Infos pratiques ici

 

Mais on n’a pas tout raté, loin de là !

Ein Geidi et Massada, ce sera donc pour une autre fois. Mais comme il nous restait du temps, nous nous sommes engagés en voiture sur une piste balisée de wadi (oued)  dans le désert. Et là, magique : notre ami israélien a sorti de son coffre un grand tapis et tout un petit équipement pour préparer un café.  Le silence, le désert tout autour, la douce lumière de fin d’après-midi, un café partagé… un souvenir inoubliable de notre séjour en Israël !

 

Puis nous avons repris la route qui longe la Mer Morte en direction de Jerusalem au soleil couchant, et les paysages étaient plus beaux que jamais… (malheureusement, avec une voiture de location il est impossible d’emprunter cette route qui passe par la Cisjordanie). 

 

On aurait dit un mirage dans la lumière rosée… Ceci dit, même si ces strates très belles, c’est impressionnant de voir à l’oeil nu combien la Mer Morte s’est asséchée : actuellement, elle baisse de plus d’un mètre par an !  Si elle a perdu un tiers de sa superficie en 50 ans, c’est parce que le fleuve Jourdain, qui alimente la mer, est dévié par la Jordanie et Israël à des fins agricoles et alimentaires depuis des années. Ajoutez à cela les bassins d’évaporations à des fins industrielles, et l’ensemble devient catastrophique…

 


*** Conseils pratiques pour découvrir la Mer Morte avec les enfants ***

=> Comment aller à la Mer Morte en famille ?

La meilleure solution est de louer une voiture : c’est le moyen le plus simple, et qui vous offre le plus de liberté dans votre programme de la journée. Route facile et bien entretenue. Environ 2:30 de route pour se rendre à la Mer Morte depuis Tel Aviv, et 2h de Jerusalem. Faire le plein avant. Sur place, le parking est payant (nous avons eu une contravention !). Attention, il est impossible d’entrer dans les territoires de l’Autorité Palestinienne (Cisjordanie en l’occurrence), avec une voiture de location. Les hôtels proposent aussi des excursions à la journée, mais c’est bien sûr plus contraignant. Il existe aussi des bus, voire la compagnie Egged : le 421 de Tel Aviv et le 444 de Jerusalem.

tel-aviv-mer-morte-en-voiture

=> Où dormir :

Il y a plein de grands hôtels style « resort » directement sur la Mer Morte, surtout à Ein Bokek comme le Isrotel Dead Sea Hotel avec piscine et chambres familiales, mais ça manque un peu de charme. Voici donc une sélection d’hébergements, moins luxueux et plus roots, mais tellement plus couleur locale et amusants… 

Par exemple, à mi-chemin entre Beer Sheva et la Mer morte (sur la route au sud), le Negev Camel Ranch : une vraie ferme de dromadaires, qui propose quelques petits bungalows familiaux (jusqu’à 5 lits), en plein désert. C’est très simple (salle de bain commune), mais vraiment très propre et pas cher du tout. On peut y dîner et prendre son petit déjeuner (sur demande), et bien sûr faire une balade en chameau dans le désert ! Une expérience vraiment sympa avec les enfants.

mer-morte-en-famille-negev-camel-ranch

 

Un autre endroit qui a l’air très chouette, en plein désert sur la route de Massada (à 10km de la forteresse) : Zman Midbar Eco Spirit Lodge for Peace. Chambres pour 4 ou 5 personnes avec salle de bain, bons repas (vegan, à réserver), et très beau point de vue sur le lever et le coucher du soleil… Seul bémol, « eco » ne signifie pas « économique » : prix peut-être un peu excessif au vu de la simplicité de l’hébergement. 

Et pourquoi pas tenter le camping, avec un petit goût d’aventure dans le désert ? Celui de Masada propose des grandes tentes communes à tout petit prix (avec douches, toilettes, installation barbecue…) et des tentes privées pour 5 personnes, à prix moins doux ! Prévoir un pique-nique.

=> Où se baigner avec des enfants ?

Il est essentiel de bien choisir l’endroit où l’on se baigne : toujours un endroit autorisé, mais aussi équipé. D’abord, parce qu’il y a un danger à la baignade sauvage : depuis plusieurs années, des effondrements de terrains se multiplient autour de la Mer Morte (dolines, ou sinkhole en anglais). On voit d’assez impressionnants cratères vers Ein Gedi, la route a d’ailleurs été déviée et la plage complètement fermée.

Ensuite, en particulier avec des enfants, il est indispensable de se rincer assez longuement après la baignade. Sur la plage équipée, la baignade est sûre, il y a un vestiaire pour se changer, des toilettes, des points d’ombre et surtout des douches gratuites en libre accès. Le décor des grands hôtels sur le rivage de n’est pas vraiment beau, mais il suffit de leur tourner le dos et le paysage devient splendide ! Nous nous sommes baignés à Hamei Zohar ( à savoir : non loin de la plage publique, il y a la “Segregated beach“, où les hommes et les femmes sont séparés, pour une question religieuse. Facile à repérer : ils se baignent quasiment habillés).  On peut aussi aller à Ein Bokek.

 

=> Conseils pratiques pour se baigner dans la Mer Morte avec les enfants :

  • Ne pas rester dans l’eau plus de 10 minutes, vu concentration de sel (éventuellement, bien se rincer, et recommencer un peu plus tard).
  • Le sel peut piquer très fort : ne jamais mettre la tête dans l’eau, renoncer à vous baigner si vous ou les enfants avez des petites coupures, égratignures, ou bobos divers. On ne s’épile ni ne se rase le matin même non plus ! Ne pas s’éclabousser, ni essayer de nager : on rentre calmement, on reste avec l’eau au niveau des genoux/cuisses, on s’assoit et hop on se prend pour Thomas Pesquet !
  • Se rincer abondamment à l’eau claire après pour bien enlever le sel.
  • Bien s’hydrater avant et après en buvant assez d’eau.

 

=> Quoi emporter pour une journée à la mer Morte avec des enfants ?

  • Maillot, serviette, lunettes, casquette, crème solaire
  • 1 grande bouteille d’eau minérale par personne : c’est une journée dans le désert !
  • des baskets ou chaussures de marche si vous voulez randonner un peu à Ein Gedi
  • Un pique nique pour grignoter sur place

=> Quelle est la saison idéale ?

Le 1er novembre, il faisait au moins 30° (vs 25° à Tel Aviv), avec une eau à 30° aussi… donc à mon avis, évitez vraiment l’été, qui doit être une fournaise totale ! L’automne et le printemps sont idéals. L’hiver (décembre, janvier), attention aux fortes pluies qui peuvent inonder les routes et la région. Tenez-vous informé sur les conditions météo.

=> Combien de temps rester à la Mer Morte ?

Au minimum 1/2 journée, au mieux 2 jours avec une nuit sur place pour bien en profiter et pouvoir combiner baignade à la Mer Morte + visite de Massada + balade à Ein Gedi

Bonne découverte de la Mer Morte avec les enfants !

 

A conserver sur Pinterest !

 

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez l’article complet :

Tel Aviv avec les enfants ! 

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top