skip to Main Content

Mathurin (5 ans), Marguerite (10 ans), Anatole (11 ans)

et leurs parents à Moscou

Moscou en famille : à la découverte d’une ville traversée par 1000 ans d’histoire, des tsars à l’époque soviétique ! Plein de choses à voir et faire avec les enfants, avec à chaque saison ses plaisirs  : patin à glace sur la Place Rouge, luge dans les parcs enneigés, ou vélo dans les parcs ensoleillés et balades dans de jolis quartiers, sans oublier le cirque et les ballets russes…  Voici nos coups de coeur et conseils pratiques pour visiter Moscou avec les enfants !

moscou-en-famille-place-rouge-saint-basile

Article rédigé à partir de l’expérience d’une famille qui a vécu 7 an à Moscou, et de notre séjour à l’été 2018. 

Ce qu’on a adoré à Moscou en famille

  • En hiver :

Faire du patin à glace sur la Place Rouge ! Tous les hivers, une patinoire est installée sur la Place Rouge. On peut en profiter toute la journée, mais c’est encore plus beau le soir : sur la Place Rouge, merveilleusement bien éclairée, vous aurez l’impression d’être dans un  conte russe ! Prévoir des vrais gants ou moufles épaisses pour protéger les mains des petits. On aime beaucoup aussi la patinoire du Parc Gorki (métro Oktiabrskaya) : prix raisonnables et espace de glisse vraiment énorme. Là aussi, c’est encore plus amusant d’y aller le soir, de nuit. Le parc est ouvert jusqu’à 22h.

moscou-en-famille-place-rouge-patinoire

Faire de la luge au Parc de Kolomenskoe (métro Kolomenskaya), l’ancienne résidence d’été des tsars ! Si vous n’avez pas de luge, vous pouvez  acheter, avant de vous y rendre, une « lidianka » (espèce de grande « assiette » en plastique pour glisser) dans un magasin de jouets, par exemple l’impressionnant et historique Dietski  mir (Place de la Loubianka, métro Loubianka, proche de la Place Rouge), qui vaut le détour ! 

Sinon,  comme beaucoup de familles russes, on peut collecter quelques grands cartons qui feront l’affaire pour une après-midi de glisse ! A l’intérieur du parc, il y a des musées (payants),  des églises orthodoxes… et des pistes de luges incroyables!  Un très bel endroit, dans lequel les moscovites aiment à se promener, été comme hiver.

moscou-en-famille-kolomenskoe-parc

Aller voir le spectacle du  Cirque de Moscou , avec une préférence pour le « vieux » cirque, également appelé le Cirque Nikouline, du nom du plus populaire des clowns russes, ancien directeur de ce cirque (métro Tsvetnoi Boulvar). L’été, le cirque est généralement en tournée. Les artistes du Cirque de Moscou sont prodigieux. Les prix restent raisonnables (environ 20€, bien placé) pour 3 h de spectacle environ, et les enfants de moins de 4 ans peuvent s’asseoir sur  les genoux d’un adulte. Billets en vente en ligne, soit directement aux caisses du Cirque, situées en-dessous. Moscou en famille

moscou-en-famille-cirque-nikouline
  • En été :

Faire du vélo ou circuler en trottinette électrique dans les rues de Moscou ! La ville a mis en place un système façon « Velib », idem pour les trottinettes, très simple et pratique. On s’inscrit grâce à une appli (tout est indiqué en anglais sur les bornes de vélo)… et c’est parti ! Nous en avons bien profité pour sillonner certains quartiers sous le soleil, aller au monastère de Novodievichi, souvent en roulant sur les trottoirs déserts, et presque toujours plats.

moscou-quartier-Zamoskvoretche

Profiter du grand Parc Gorki : là aussi, on peut louer des vélos à l’entrée de ce très grand parc, pour se balader avec les enfants. Ils proposent aussi des vélos d’enfants, ou avec siège-bébé (ElectraBike, 300 Rbl/heure). Il y a une piste cyclable qui longe les quais de la Moskova, avec une vue intéressante sur la ville. A l’intérieur du parc, on peut louer des « valentines (vélo 4 places), qui amusent toujours beaucoup les enfants, ou faire un tour de pédalo sur le petit lac. Le parc est plein de petits kiosques (glaces, boissons, snacks…) et de famille qui viennent y profiter du soleil. Très agréable !

moscou-parc-des-statues-velo

S’éclabousser dans les jeux d’eaux devant la nouvelle Galerie Tretiakov (toujours dans le Parc Gorki, à la pointe) : s’il fait bien chaud, comme c’était le cas en juillet, joignez-vous aux petits moscovites qui viennent s’amuser avec les jets d’eau ! Juste à côté, toujours dans le Parc Gorki, ne ratez pas le « Parc des Statues » (voir ci-dessous). On peut donc prévoir une grande après-midi avec les enfants pour découvrir le Parc Gorki et ses différentes activités…

moscou-en-famille-tetriakov-gorki-park
  • A toutes les saisons :

Découvrir les ballets russes de danse classique, comme le célèbre Casse-Noisette, sur la musique de Tchaïkovsky,  dans lequel la petite Clara se met à rêver au pied du sapin de Noël ! Idéal avec des enfants. On peut voir des spectacles de grande qualité au Théâtre Stanislavski-Nemirovitch Danchanko (métro : Tchekhovskaya), au beau Théâtre Bolchoï bien sûr (métro: Teatralnaya) ou au Kremlin (dans la  grande salle de spectacle du Kremlin, métro: Alexandrski sad, Okhothyi ryad). Les enfants, à partir de 7 ans, sont les bienvenus. Les prix  varient en fonction des spectacles et des places.

moscou-en-famille-ballets-russe-bolshoi

Nos endroits préférés à Moscou avec les enfants

L’incontournable Place Rouge, avec la splendide cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, de jour comme de nuit : ne pas hésiter à y  revenir à différents moments de la journée, et à différentes saisons ! Tout autour, le  GOUM (Grande galerie commerciale), le Kremlin, ses églises, ses cloches… Des Tsars au Mausolée de Lenine, un lieu traversé par l’histoire de la Russie, à faire découvrir aux enfants !

Le Kremlin : une visite incontournable pour admirer les plus anciennes et magnifiques cathédrales russes, où les tsars se faisaient couronner ! Le site est très grand, et nous avons fait le choix de visiter seulement la Place des Cathédrales (on reviendra pour le musée Palais des Armures !), et l’intérieur de deux des cathédrales, l’Annonciation et la Déposition-de-la-robe-de-la-Vierge. Magnifiques ! Compter 1 à 2 heures sur place, et pour éviter les files d’attentes pour acheter les billets, n’hésitez pas à utiliser les machines automatiques (site ouvert de 10h à 17h).

moscou-kremlin-cathedrale-de-l-annonciation

Le quartier de Zamoskvoretchie (face au Kremlin, de l’autre côté de la rive ) : un quartier ancien charmant, avec des maisons basses et colorées néo-classiques du XIXe siècle, plusieurs très belles églises orthodoxes… Vraiment très agréable de s’y balader et de découvrir cet autre visage de Moscou.

Dans ce quartier, si vous aimez les belles églises, ne ratez pas le très bel et original Couvent des Saintes-Marthe-et-Marie (l’intérieur est à voir également). Blanche, et très sobre, elle date des années 1910 et est l’une des rares églises de style Art Nouveau. Elle m’a plutôt évoqué une église médiévale, et c’est peut-être celle que j’ai préférée à Moscou ! Ulitsa Bolshaya Ordynka, 34

moscou-en-famille-couvent-saintes-marthe-et-marie

Muzeon (Le Parc des Statues), situé au nord du Parc Gorki, derrière la Nouvelle Galerie Tretiakov. C’est un musée en plein air, dans lequel se trouvent des statues récentes, mais également plein de statues datant de l’époque communistes, déboulonnées dans les années 90. Un saut dans le passé amusant et intéressant, surtout pour les adultes qui connaissent l’histoire russe… Ceci dit, c’est une zone du Parc Gorki, donc ce n’est pas un détour, et ça vaut vraiment le coup d’oeil !

Depuis le parc, on peut également admirer Pierre le Grand sur son bateau (énorme statue posée sur les rives de la Moskova). En se dirigeant vers le centre, le long des berges, on rejoint la cathédrale Saint-Sauveur, en longeant l’imposante usine Chocolaterie Octobre Rouge, devenue un quartier « hype » de Moscou.

moscou-en-famille-muzeon-parc-des-statues

Le marché d’Ismailovo (métro: Ismailovski) L’hiver, il y fait très froid, car c’est un endroit venteux, situé au nord-est de Moscou. En été, c’est un lieu où aiment se rendre les touristes : on y trouve tous les souvenirs que l’on désire ramener en France ! Matriochkas, artisanat russe, tee-shirts, babioles, costumes russes pour les enfants, jouets en bois… On peut aussi y chiner des choses intéressantes (attention aux démarches  officielles à effectuer pour rapporter en France de vraies antiquités ou tableaux. Les douaniers russes ne rigolent pas avec les lois d’exportation de leur patrimoine !).

moscou-en-famille-marche-ismaelovo

VDNKH, le Parc des  Expositions des ex-républiques soviétiques (métro: VDNKH). Dans ce  grand parc, créé dans les années 1950, à l’origine pour exposer le  système de l’économie soviétique, se trouve le Musée des Cosmonautes, qui est très intéressant pour les enfants et les ados. On revisite la conquête spatiale soviétique.

La Maison-Musée de Tolstoi (rue Léon Tolstoi / Oulitsa Lva Tolstovo, métro : Park Kultury). C’est une vieille maison russe, qui fut la maison de l’écrivain, à Moscou, dans les années 1880 à 1900. Tout est resté intact et on y ressent l’ambiance d’une époque révolue, mais typiquement russe ! Un coin de tranquillité en plein milieu d’une capitale grouillante d’activité : la visite n’est pas trop longue et donne un bon aperçu de l’ambiance d’une famille russe autrefois, c’est donc intéressant même pour les enfants qui ne connaissent pas l’écrivain…

Capture d’écran 2018-09-18 à 14.55.23

Où dormir à Moscou en famille

Moscou est une grande ville, qui se développe autour de trois anneaux (faciles à repérer, en jaune sur un plan Google Maps) : pour ne pas être trop éloigné des points d’intérêt, je vous recommande de choisir un hôtel à l’intérieur du premier (plein centre historique, plus rare et cher), ou du second anneau où il y a beaucoup d’offres. Au-delà, ça commence à faire loin…

Bien adapté pour les familles, le Novotel Moscow Centre propose des chambres familiales spacieuses (30 m²) pour 4 personnes, avec un lit double et un canapé-lit. Hôtel moderne et confortable, propre, bien situé pour visiter la ville, pas loin du centre et près de deux stations de métro. Le petit plus : un baby-foot dans le lobby !

Un joli petit hôtel récent, situé dans le centre (2 km de la Place Rouge), le Tchaïkovsky Hotel, avec des chambres familiales pour 4 ( un grand lit et un canapé lit). Les chambres ne sont pas très grandes, mais claires, propres, et plutôt bien décorées (pour la Russie !). A savoir, pas d’ascenseur et chambres au 2e étage.

Pratique aussi en famille, l’appart-hôtel : Arbat House ApartmentSitués dans le sympathique quartier de l’Arbat, ces appartements ont au choix une ou deux chambres, pouvant accueillir jusqu’à 6 personnes. Il y a également une cuisine équipée, et une très belle vue sur la ville. Très bon rapport qualité/prix.

Capture d’écran 2018-09-18 à 17.46.00

Un peu plus économique, le City Life Hotel propose des grandes chambres pour 4 personnes à prix doux, ainsi que des chambres pour les grandes familles, 5 ou 6 personnes. Basique (ne vous attendez pas à tomber sous le charme !) mais propre et pratique. Pas de petit déjeuner, un café juste à côté. Il est revanche vraiment bien situé, dans un quartier agréable, proche du métro Turgenevskaya et pas loin de celui de Tchistie Prudy, avec ses agréables jardins.

Prix doux et chambres familiales également au petit Hotel Tverskaya 12. Là aussi, simple mais propre, et très bien situé près dans le centre historiques sur la rue Tverskaya. On peut rejoindre la Place Rouge à pieds en environ quinze minutes. A savoir, pas d’ascenseur et toutes les chambres sont au 2e étage.

manger à Moscou en famille

Notre coup de coeur : Odessa Mama. Un endroit vraiment charmant, avec de la bonne cuisine ukrainienne à prix doux, et surtout une charmante terrasse ouverte. Juste devant, une petite aire de jeux sur de la pelouse où les enfants peuvent jouer et courir : idéal pour un dîner en famille à Moscou ! Dans la même impasse, et même propriétaires, au fond un restaurant georgien. Nous n’avons pas eu le temps de l’essayer, mais tout le monde nous a vanté les mérites de la cuisine georgienne ! Krivokolennyy Pereulok, 10 Bldg 5, Moscou

Juste à côté, il y a également un sympathique petit restaurant chinois. Nous y avons mangé un plat de nouilles sautées, pas cher et vraiment bon !

Du côté du Monastère de Novidiévitchi (à l’angle, sur la grande place avant d’y arriver), nous avons très bien déjeuné au Golubka (écrit en russe : голубьka, qui veut dire colombe, comme celle de l’enseigne). Cuisine un peu raffinée, déco sympa et prix raisonnables. Une pause bien agréable ! Rue Bolshoïa Pirigovskaya, 53/55

Si vous aimez les marchés (et il y en a de très beaux en Russie), il y a un marché typiquement russe dans lequel on peut trouver plein de productions locales : le marché Danilovski (Даниловский рынок). L’ambiance très caucasienne du marché plaira aux enfants (métro Toulskaya). On peut aussi y manger sur place, dans des petits stands à l’intérieur du marché couvert.

moscou-en-famille-kiosque-glaces-ete

Dans l’ensemble, ce n’est pas évident de trouver des petits restaus, voire des boulangeries pour déjeuner. Il y a surtout plein de chaînes « industrielles » (voire 10 choses auxquelles je ne m’attendais pas à Moscou !), ou des self-service, pas vraiment sympas… En revanche, l’été, de jolis petits kiosques qui vendent boissons fraîches et glaces !

Ce qu’on a moins aimé à Moscou en famille

Grande déception : le Monastère de Novodievitchi (métro Sportivnaya), où Boris Godounov fut proclamé Tsar, et que je voulais absolument visiter, est fermé pour travaux… jusqu’en 2022 ! Tous les bâtiments sont recouverts d’échafaudages, et on ne peut pas visiter l’intérieur (dommage aussi que notre guide Lonely Planet ne le signalait pas !). Ceci dit, nous nous sommes « rabattus » sur la  visite du cimetière attenant, où se trouvent les tombent de l’élite soviétique (entre autres). Une balade agréable au milieu de tombes sculptées souvent intéressantes…

moscou-en-famille-monastere-novodievichi

Le métro aux heures de  pointe, et avec des enfants en poussette : certes, le métro moscovite est magnifique, mais il n’est pas adapté aux enfants, ni aux personnes handicapées. Il est très profond, sans ascenseur, et souvent très chargé ! Ceci dit, le métro est vraiment très beau, en particulier certaines stations historiques qui méritent le coup d’oeil : Arbatskaya (ligne 3), Kievskaya, Maiakovskaya… (attention, si vous souffrez comme moi de vertige, vous n’allez pas du tout apprécier l’interminable descente très raide en escalator. Vraiment déconseillé !)

moscou-en-famille-metro

En été, la croisière sur la  Moskova : le parcours est plutôt long pour les enfants qui  se retrouvent un peu coincés sur le bateau… Départ près de la gare de Kiev, métro Kievskaya, embarcadère 6, face à l’hôtel Slavianskaya.

Je n’ai pas adoré le quartier piéton de Kitaï-Gorod (rue Nikolskaya, rue Ilinka) : les rues et les bâtiments sont certes jolis, mais vraiment dénaturés par les « pubs » et boutiques sans intérêt… 

Bon à savoir pour découvrir Moscou en famille

La saison idéale pour découvrir Moscou en famille : deux possibilités, l’hiver (de mi-décembre à mi-mars) ou l’été (juillet). Nous aimons beaucoup février, car nous sommes à peu près sûrs qu’il y aura suffisamment de neige  pour goûter aux plaisirs de la glisse, et Moscou sous la neige, c’est vraiment très, très beau. Très agréable aussi l’été pour apprécier la ville ensoleillée ! Eviter les mi-saisons: l’automne, froid mais sans neige et le printemps, en plein dégel, où on patauge dans la gadoue! Pour une première visite, compter au minimum un grand-week-end de trois jours.

moscou-en-famille-vieil-arbat-neige

Très pratique en arrivant à l’aéroport Chemetevo, les taxis (Yandex) prépayés pour le centre ville. On règle au guichet les 1250 Roubles (environ 15 euros), et on arrive sans souci à son hôtel !

A propos des taxis : attention aux arnaques ! Toujours prendre des taxis officiels, jaunes et blancs, avec écrit TAKCH sur la porte. Et fixez bien le prix avant ! Dans l’idéal, le faire appeler, par l’hôtel, le restaurant, ou simplement en demandant à quelqu’un de le faire dans la rue (tout le monde a l’appli). Il n’y a pas de surcharge, et le prix est fixe. Nous avons eu une très mauvais expérience avec un taxi sans compteur, qui nous a assuré qu’il avait une application qui faisait office de compteur… et à l’arrivée il nous a demandé dix fois le prix en usage !

moscou-en-famille-taxi

Essayez de vous procurer l’adresse de votre hôtel ou logement écrit en cyrillique : c’est bien plus simple une fois sur place pour les taxis ou demander son chemin…

Un visa touristique est obligatoire, et les formalités pour l’obtenir sont un peu fastidieuses ! Nous avons décidé de le faire nous-même, et il faut un peu de patience : notre « dossier » a été retoqué 3 fois ! Mais c’est faisable… et nous l’avons ensuite obtenu rapidement.  Sinon, vous pouvez faire appel à une agence spécialisée (à Paris, Visas Express, à Lyon Visas Services)

moscou-en-famille-gum-ours

Côté santé : on ne boit pas l’eau du robinet. On achète de l’eau minérale pour sa consommation et, bien sûr, pour la préparation des biberons et de l’alimentation pour bébé. Il y a des pharmacies partout (apteka), bien  achalandées. Si vous devez consulter un médecin en urgence, il y a une  clinique ouverte 24h/24 dans laquelle travaillent essentiellement des médecins français et anglophones (seul bémol : le prix !). European Medical Center,  urgences : +7 (495) 933-66-45(495) 933-66-45 à Kyoto en famille

Si vous voyagez avec un petit bébé : attention à ne pas les balader, l’hiver, dans un  porte-bébé ventral ou dorsal. Ils ont rapidement froid, car ils ne bougent pas. Aucun problème pour trouver des couches et des petits pots. La plupart des marques occidentales sont présentes sur le marché russe.

A mettre dans la valise pour Moscou

  • un guide complet sur la ville de Moscou : le Moscou Cityguide (Lonely Planet), ou le Guide du Routard Moscou
  • L’hiver : comme si on allait au ski ! Salopette + anorak, plus pratique pour se dévêtir dans les  métros surchauffés, au restaurant, faire pipi, etc.
  • bonnet, écharpe, gants de ski pour les jeux de neige, et gant polaires pour les promenades, chaussettes de ski et après-ski
  • sous-vêtement : caleçons longs et maillots style « Damart »
  • L’été : des chaussures confortables pour marcher
  • des tenues légères, une casquette (en juillet il faisait autour de 28°)

Et des livres pour les enfants, parce qu’on adore les merveilleux contes russes, une mine de trésors !

  • Matriochka, un célèbre conte traditionnel réadapté avec de superbes illustrations. Cinq sœurs contre la terrible sorcière Baba Yaga… plus qu’un album, un petit bijou ! (à partir de 3 ans)
  • Les Contes Russes d’Afanassiev : cinq belles histoires en format de poche, dont « L’Oiseau-de-feu », qui raconte comment les trois fils du tsar partirent à la recherche de l’oiseau qui venait voler les pommes d’or du jardin de leur père… (à partir de 6 ans)
  • Les Contes de Russie, pour découvrir la sorcière Baba-Yaga, les isbas qui se déplacent sur de gigantesques pattes de poules à travers les forêts de bouleaux, Vassilissa-la-très-belle…. merveilleusement illustrés. A lire et relire en famille !
  • Et puis bien sûr, Michel Strogoff de Jules Verne : l’épopée haletante de « l’agent secret » du tsar qui doit rejoindre la Sibérie depuis Moscou en un temps record… Un roman qui donne envie de prendre le Transsibérien ! (édition abrégée, dès 10/11 ans)

Et bon voyage à Moscou en famille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top