skip to Main Content

Lancelot (10 ans), Ysé (15 ans) et leurs parents

à Palerme

Malgré sa réputation sulfureuse, la capitale de la Sicile a beaucoup à offrir : visiter Palerme en famille, c’est tomber sous le charme d’une ville foisonnante, tour à tour grecque, romaine, arabe et normande ! Marchés animés, palais, églises byzantines, places baroques et ruelles historiques : des trésors à découvrir avec les enfants !

XXX

4 jours à Palerme en famille et une excursion à Agrigente, vacances de la Toussaint

XXX

Ce qu’on a adoré à Palerme avec les enfants

Etre éblouis par les incroyables mosaïques byzantines des églises palermitaines : sur fond d’or, tout le Nouveau Testament représenté en mosaïques ! S’il n’y en avait qu’une à visiter, ce serait la cathédrale de Monreale. C’est un peu excentré, mais cette merveille mérite un petit effort. Essayer d’y aller vers midi pour bénéficier de davantage de lumière à l’intérieur, et pourquoi pas avec des petites jumelles. Une carte en vente à 1€ permet de retrouver plus facilement tous les épisodes racontés. Entrée payante dans le transept nord, avec de magnifiques marbres… Plus au centre ville, la Cappella Palatina (la seconde en terme de dimensions) est également magnifique. De belles mosaïques aussi dans la fameuse église de la Martorana.

Se perdre dans les ruelles du centre historique de Palerme. Au fil de notre balade, nous avons joué avec les enfants à « accumuler des points » en trouvant les petits autels devant lesquels, si l’on récite un “Avé”, on gagne 100 jours d’indulgence par décret de l’archevêque de Palerme ! Bon à savoir : pendant 5 week-end du mois d’octobre,  la ville organise un “Parcours des trésors” (Vie dei tesori, programme) pour découvrir des lieux insolites du patrimoine auxquels on accède exceptionnellement. Nous avons vu la Crypte des Repenties (ex-prostituées devenues nonnes), sous l’Université de Biologie, découverte par hasard en 2005 lors de travaux dans les toilettes !

Déambuler dans les marchés colorés et populaires du coeur de la ville, plein de couleurs et d’odeurs ! Au marché de Ballaro, une profusion de fruits, de légumes, de fromages, de poisson… Se balader entre les étals, c’est une belle plongée dans l’atmosphère sicilienne et une expérience pour tous les sens ! Une petite tradition locale : les piments, d’un rouge éclatant, sont utilisés pour la sauce arrabiata, (« en colère ») mais aussi pour éloigner le mauvais oeil dans l’Italie du Sud.

Et à Agrigente, rester bouche bée devant les temples grecs de la Vallée de Temples illuminés à la nuit tombée : une splendeur ! Compter deux à trois heures pour la visite du site (marche très facile). On peut s’arrêter au niveau du temple de la Concorde si les enfants en ont assez de marcher ! Détail amusant pour les enfants : les jolies petites chèvres aux cornes torsadées, dans la prairie en contrebas (à droite, en allant vers le temple de la Concorde depuis le temple de Junon), qui étaient déjà là aux temps des grecs !

Sans oublier la gentillesse des siciliens: souriants, aimables, pas stressés, prêts à renseigner… super accueil des touristes!

 

Nos endroits préférés à Palerme en famille

Les toits de Palerme vus du haut de la splendide cathédrale : un point de vue spectaculaire sur la ville ! Bien entendu sans danger, mais à éviter si l’on a le vertige, car les passerelles sont étroites. L’extérieur de la Cathédrale, de style arabo-normand, est splendide (bien plus que l’intérieur à mon avis). Le trésor de la Crypte (payant) ne mérite pas vraiment le détour.

Le centre historique, et en particulier le quartier de Ballaro (Palerme), pour ses ruelles typiques et son marché animé.

 

Un petit mot sur la Crypte des Capucins à Palerme. Dans les galeries de la crypte 8000 « momies » (dont des enfants), vêtues de leurs habits d’époque et parfois mises en scène. Une visite saisissante au pays des morts, que je déconseillerai pour les enfants. Je n’ai pas emmené mon fils, mais j’y ai croisé des touristes avec leurs enfants… cauchemars à craindre !

Les marches naturelles de calcaire blanc de « La scala dei Turchi », à Agrigente: une plage rocheuse spectaculaire,  à la luminosité exceptionnelle, et un endroit très photogénique! Ne pas hésiter à gravir les “marches”  pour admirer la très belle découpe sur le ciel bleu. Nous l’avons vu hors-saison (vacances de la Toussaint), malheureusement l’été le site doit être envahi de monde et sans doute beaucoup moins chouette…

 

Où dormir à Palerme en famille

– A Palerme :

Hotel Palazzo Sitano : très bien situé dans le centre historique, un hôtel moderne et confortable dans un ancien palais réhabilité. Bon rapport qualité/prix.

B&B Sant’Agostino : une grande chambre très spacieuse pour 4, avec 2 lits doubles (sur 2 niveaux, escalier un peu raide, éventuellement faire dormir les enfants en bas). Dans le vieux Palerme, tout le charme d’un appartement historique, avec de beaux plafonds.

Le B&B Cannoli propose une chambre pour 4 (en fait deux chambres communicantes, l’une avec un lit double et l’autre 2 lits simples). Style moderne, très propre, bon accueil, à recommander !

– A Agrigente :

B&B Camere a Sud : dans le centre historique, une chambre pour 4 avec 2 lits  doubles, dont l’un en mezzanine (échelle d’accès raide, pour les parents ou de grands enfants, les plus jeunes peuvent dormir en bas). Petite chambre mais très agréable et bien décorée, accueil sympathique, et délicieuse osteria juste à côté pour dîner.

Tout près des Temples à visiter, et avec une piscine, le B&B Villa San Marco propose également des chambres familiales pour 4 personnes. L’ambiance d’une maison de campagne, avec un jardin et 8 chambres seulement !

Où manger à Palerme avec les enfants

– A Palerme :

C’est le royaume du « street food », local bien sûr, ce qui est parfait pour déjeuner avec les enfants ! A savourer sur le pouce : les arancine (la version “burro”, avec du jambon et de la mozzarella, est un régal!), les crochette de patate, la focaccia… Mais on n’a pas tenté le sandwich aux tripes, la spécialité locale !

Antica Focacceria San Francesco : deux formules, self service pour déjeuner ou belle terrasse pour dîner. La petite place avec l’église « San Francesco d’Assisi » est vraiment superbe ! Goûter la “caponata” (spécialité sicilienne, ratatouille à base d’aubergine)… Via Alessandro Paternostro, 58

Attention, rien de très sympathique ni de très bon pour déjeuner du côté de la Capella Palatine. Eviter de s’y trouver à l’heure du déjeuner!

Trattoria Ai Cascinari : un peu excentré par rapport au centre historique, mais un restaurant sympathique pour déguster la cuisine locale ! Via D’Ossuna, 43/45,

– A Agrigente :

Coup de coeur pour l’Osteria Ninin, juste au pied du B&B Camera al Sud. Quelques tables dans une jolie petite cour, accueil très sympathique et excellent diner à prix très doux. Nous nous sommes regalés avec la pasta aux câpres et les spécialités de la petite île proche dont le chef est originaire. De loin notre meilleur diner ! Via Ficani,32 Agrigente

Ce qu’on a moins aimé

Les taxis de Palerme ! Impossible de les héler dans la rue car ils exigent d’être appelés. Résultat : déjà 9€ au compteur et une petite course pour 20€ …

La conduite à la sicilienne : beaucoup de dépassements de ligne blanche, klaxon intempestif, serré en ville, un peu stressant… être très attentif et peut-être éviter de conduire de nuit sur route.

Un peu déçus par la pizza palermitaine (sfincione, sur pâte haute, presque de la brioche). On a préféré la napolitaine, voire la romaine !

Les chiens errants: pas spécialement agressifs, mais nombreux… On préfère de loin les chats errants, et il  y en a aussi !

La ville d’Agrigente : la ville nouvelle n’est vraiment pas jolie, voire laide. Le centre historique n’est pas inoubliable. Mais on s’y rend pour la Vallée des Temples (et un excellent dîner) !

 

Bon à savoir

Les saisons d’automne et de printemps sont idéales en Sicile, ensoleillées, mais sans la chaleur estivale. C’est parfait pour visiter les sites ! Et marcher… Les plus courageux pourront même barboter dans l’eau !

Nous avons loué une voiture uniquement pour nous rendre à Agrigente (environ 2h30 de route depuis Palerme). Au risque de se répéter, la Vallée des Temples mérite vraiment une excursion d’une journée ! (on peut aussi faire Palerme – Agrigente en train, puis bus local jusqu’au site).

 

Pour aller en Sicile, nous avons pris le train de nuit depuis Rome. C’est une expérience unique : pour traverser le détroit de Messine, qui sépare « la botte » de l’île,  le train monte dans un ferry ! Il y a des rails à l’intérieur de la cale du ferry, donc les passagers  peuvent rester dans leur cabine, continuer à dormir comme si de rien n’était, ou sortir jeter un œil pour les curieux comme nous… et c’est vraiment spectaculaire ! (bien sûr, le plus simple reste l’avion : sur Opodo, trouvez le vol le moins cher vers Palerme !)

Plus d’infos sur la Sicile (Catane, Taormine, Cefalu) avec le témoignage de cette famille voyageuse !

XXX

A mettre dans sa valise

– aux demi-saisons, un pull pour le soir (même si la journée est ensoleillée, soirées fraîches)

– des chaussures confortables pour marcher

– un maillot au cas où, pour ne pas regretter !

XXXX

Bon séjour à Palerme avec les enfants !

 

Palerme en famille (+ Agrigente) : quoi voir, quoi faire, où manger, où dormir ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top