Opodo




The Smallers

Voyager avec ses enfants: Tokyo

A voir en famille à Tokyo!

Entre tradition et science-fiction, mille choses à découvrir ! Tokyo est une ville immense -six fois la taille de Paris-, composée de plusieurs quartiers à l’identité bien marquée, et ces contrastes font bien sûr partie du charme…

Il va falloir être raisonnable : impossible de “tout  voir” en quelques jours, avec des enfants, sans finir complètement épuisés ! Il y a en fait peu de « monuments » à visiter (la ville a été détruite deux fois !), mais plein de belles choses à regarder et à savourer : voici une sélection de buildings, de temples, de vues à découvrir en famille… et des endroits où aller jouer et courir après!

Sans oublier, à 2 heures de train, une merveille à ne pas rater : Kyoto !

 

le temple Senso-Ji

le sanctuaire Meiji-Jingu

Ghibli Museum

Sunshine International Aquarium

le carrefour de Shibuya

la vue sur Tokyo by night

Ginza by night

KYOTO

 

Le temple Senso-Ji 

C’est quoi ?   

Un vieux temple, peut-être le plus populaire et le plus visité de Tokyo ! À ne pas rater… Vous y verrez une belle pagode, une énorme lanterne et une foule de fidèles venus s’asperger de fumée d’encens, jeter des pièces et faire résonner le gong, accrocher des petites prières en papier, lire des oracles…

Profitez-en pour vous promener un peu dans le charmant quartier alentour, Asakusa, qui donne une idée de ce que pouvait être l’ancien Tokyo : maisons basses, petites boutiques, gargotes en plein air… Une atmosphère tranquille, presque provinciale par rapport à d’autres quartiers trépidants !

 C’est où ? 

Au  cœur  du quartier d’Asakusa, au Nord-Est de Tokyo. Métro lignes Ginza et Toei Asakusa, sortie Asakusa, 1 et A5

retour haut de page  

Le sanctuaire Meiji-Jingu

 C’est quoi ?   

Le plus beau sanctuaire shinto de Tokyo ! Au cœur du parc Yoyogi, un havre de paix où le temps semble s’être arrêté.  Venez le visiter pendant le  week-end, vous aurez sûrement la chance de voir un mariage japonais traditionnel ! Le spectacle est magique : la procession qui traverse lentement la cour centrale, le prêtre en tête, les mariés sous une grande ombrelle rouge, elle en kimono blanc, lui en noir… Vous pourrez profiter de la séance de pose photo pour mitrailler vous aussi !

Si vous êtes là en novembre, Sichi-Go-San bat son plein : c’est  la fête des petites filles de 3 et 7 ans, qui viennent passer l’après-midi à Meiji-Jingu en famille, parée de leur plus beau kimono, toutes pomponnées, et mignonnes à croquer !

Le dimanche, le petit pont à l’entrée du parc est le rendez-vous des ados cosplay au look gothique, manga ou soubrette : un gros délire, à voir également ! Le contraste entre ces deux visages du Japon est pour le moins saisissant…

Pas très loin, pour se défouler un peu, un parc avec toboggans, mur de varappe, et autres jeux de plein air pour enfants : Jingu Gaien Child Park (entrée 1,5€ adulte, 0,5€ enfant) www.meijijingugaien.jp/english/park.html

Attention, 15 min de marche depuis le métro Shinanomachi, ligne Chuo/Sobu, ou Gaienmae, ligne Ginza… Prenez un taxi avant de craquer !

C’est où ?

Le sanctuaire Meiji-Jingu : station Harajuku, ligne JR Yamanote, ou Meiji-Jingumae, ligne Chiyoda (sortie 5). Traversez le petit pont (où vous verrez les ados costumés le dimanche) et engagez-vous dans le parc.

 retour haut de page  

 

Ghibli Museum

C’est quoi ?

Un petit musée consacré aux productions d’Hayao Miyazaki, le réalisateur de Mon voisin Totoro, Kiki petite sorcière, Princesse Mononoke, le Voyage de Chihiro… Bien entendu, c’est plus intéressant si vos enfants connaissent et aiment ces films !

Plus qu’un parc d’attractions, c’est le domaine du rêve et de l’imagination : Totoro vous regarde par la fenêtre, tandis qu’un robot géant, gardien du château de Raputa, monte la garde sur la terrasse…

On se balade comme on veut dans un espace sur 3 niveaux. Pour les plus grands, intéressantes reproductions des tables de travail des studios et présentation des techniques d’animation. Pour les plus jeunes, une salle amusante avec le Chat-bus géant en peluche, sur lequel on peut s’amuser à grimper. Il y a également une salle de projection avec des films inédits de 20 minutes.

Attention, vous devez acheter vos billets en France sur le site: www.jtb-uni.com/index.html  ( sur la page d’accueil, vous verrez Ghibli Museum  dans un encadré vert…)  Les billets sont vendus pour un jour de visite précis, et sont émis pour les 3 mois à venir. Il est conseillé de s’y prendre tôt ! 

À Tokyo, billets en vente dans les supermarchés Lawson, au distributeur automatique (pas si simple car tout est écrit en japonais !), mais pas impossible car la démarche à suivre est plutôt bien expliquée sur le site : www.lawson.co.jp/loppi/ghibli/english.html#how_to

Le site du musée, avec accès et horaires : www.ghibli-museum.jp/en/welcome/

C’est où ?   

À Mitaka, dans la banlieue ouest de Tokyo. Le plus facile pour s’y rendre est de prendre le train jusqu’à Mitaka-eki. Ensuite une navette spéciale peut vous conduire jusqu’au musée.

Vous pouvez également vous arrêtez à la gare de Kichijoji, la station précédente (JR Chuo Line, sortie Park), pour profiter du parc Inokashira Koen, un endroit très agréable où l’on peut pique-niquer, visiter un zoo, faire du manège : de quoi passer un bon  moment avec les enfants !

retour haut de page    

Sunshine International Aquarium

C’est quoi ? 

Un très bel aquarium, au 10e étage d’un immeuble : anguilles, requins, piranhas et des dizaines d’autres espèces… On peut acheter un ticket combiné pour aller voir le planétarium (Sunshine Starlight Dome, au même étage). Projections spectaculaires, mais commentées en japonais !

C’est où ? 

À Ikebukuro, au nord de Tokyo. Pour y aller, métro Ikebukuro (sortie est), ligne JR Yamanote. Ensuite c’est au 10e étage du World Import Mart Building. Entrée adulte : 15€, / enfants : 7,5€

Si vous préférez aller au sud de la ville, il y aussi l’aquarium de Shinagawa, avec son tunnel de 22 mètres de long on l’on se trouve au milieu des poissons!  Entrée adulte 10€ / 5 € enfants

(métro ligne Keikyu, station Omori Kaigan ; en taxi demander  « Shinagawa Suizokukan »)

 retour haut de page  

La vue sur Tokyo by night

C’est quoi ?  

360° de vue panoramique époustouflante sur la ville : Wa-ouh !

Au 52e et dernier étage de la Mori Tower, on passe un moment magique en longeant les immenses baies vitrées qui en font tout le tour. On peut même s’asseoir juste au bord pour contempler cette immensité scintillante. Encore plus beau la nuit bien sûr, comme dirait Richard, d’ailleurs la lumière est tamisée pour mettre en valeur les buildings…

Au rez-de-chaussée, sur la dalle d’entrée, arrêtez-vous comme les tokyoïtes sous l’immense sculpture de Louise Bourgeois nommée « L’araignée Maman » (en voilà un bon sujet de discussion avec les enfants!).

On peut également contempler une vue splendide à 360° depuis l’observatoire spécial de la Tokyo Tower (celle qui a un air de famille avec notre Tour Eiffel).

C’est où ?   

Mori Tower,  à Roppongi Hills (métro Roppongi, lignes Hibiya et Oedo) Tickets pour l’observatoire du 52e étage :  10€ (adultes).

Tokyo Tower, station Akabanebashi, ligne Oedo (sortie Akabanebashi gate) ou station Onarimon (ligne Mita, sortie 1).

 retour haut de page  

Le carrefour de Shibuya

C’est quoi ? 

The carrefour mythique et emblématique de Tokyo !  On dit que c’est l’épicentre de la culture jeune, en tout cas c’est le plus grand passage clouté du monde, traversé toutes les 4 minutes par une véritable marée humaine… Trois écrans géants diffusent en permanence clips et pubs : c’est coloré, animé, bruyant et un peu fou ! A voir le week-end pour profiter pleinement de l’ambiance.

Pour contempler le spectacle assis, vous pouvez aller prendre un coca et grignoter quelque chose au premier étage du Starbuck café…

Pas loin se trouve le Tokyo Metropolitan Children’s Hall, tout un immeuble avec des activités gratuites et amusantes pour les enfants : ateliers bricolage, musique, vélo sur la terrasse…

C’est où ?  

Le carrefour de Shibuya, c’est juste devant la station de métro… Shibuya, sortie Hachiko ! Pour une fois qu’il y a un endroit facile à trouver à Tokyo !

Le Tokyo Metropolitan Children’s House : horaires et plan d’accès sur le site en anglais :   www.fukushihoken.metro.tokyo.jp/jidou/English/index.html

 retour haut de page  

Ginza by night 

C’est quoi ?   

Bon, Ginza ne serait plus le spot hype qu’il a été (eh oui, tout se perd), mais ça reste un endroit où il fait bon se balader ! Souvent comparée aux Champs Elysées, les boutiques de luxe s’y succèdent. Pas forcément passionnant, sauf pour admirer avec les enfants une ou deux très belles réussites architecturales. Mon favori: le magnifique immeuble Hermès de Renzo Piano, tout en pavés de verre, particulièrement beau quand il est éclairé la nuit (comme il fait nuit à 17h en octobre, on peut admirer Ginza by night sans se coucher à des heures folles !!)

Et parce qu’on est au pays de Pikachu et de Hello Kitty, direction Hakuhinkan Toy Park : un grand magasin de jouets sur 6 étages, avec bien sûr tout tout tout Pokémon, Naruto, Hello Kitty et j’en oublie….

Amusant aussi de découvrir et d’essayer gratuitement en famille les dernières nouveautés présentées au showroom Sony, au 6e niveau du Sony Building.

Si vous êtes amateurs de beaux buildings, ne ratez pas Omotesando (l’avenue qui a détrôné Ginza !) pour admirer l’immeuble Prada, et à mon humble avis, encore plus beau, l’immeuble Tod’s.

Là aussi les enfants sages seront récompensés par une virée dans un super magasin de jouets : Kiddyland. Plein de bricoles trop kawaii à ramener pour gâter les cousins, les cousines, et faire les goûters d’anniversaires les plus frimes !

 C’est où ? 

-Ginza : descendre à la station de métro Ginza, et se promener sur et autour de Ginza-Dori (appelée aussi Chuo Dori).

-Pour le Sony Building, sortie  B9 à la station Ginza.

-Hakuhinkan Toy Park:  tout au bout de l’avenue : 8-8-11 Ginza, station métro Shimbashi (sortie Ginza pour JR Yamanote ligne, sortie 1 et 3 sur la ligne Ginza et Toei Asakusa)

-Omotesando/ Aoyama : pour voir les immeubles Prada et Tod’s, descendre à la station Omotesando, sorties A4 et A5, puis remonter l’avenue.

-Kiddyland se trouve dans l’autre partie de l’avenue Omotesando (plus près de la station Meiji-Jingumae) , 6-1-19 Jingumae, ouvert de10h à 20h

retour haut de page   

KYOTO

 C’est quoi ?

À deux heures seulement de Tokyo, l’autre visage du Japon : si l’une exerce une séduction clinquante, enivrante et surprenante, l’autre possède un charme subtil, plein de grâce et de raffinement.

À Kyoto, les jardins zens,   les geishas, les femmes en kimono dans les petites ruelles pavées sont inoubliables, alors même pour 2 jours, n’hésitez pas !

Pour en savoir plus sur les balades, les visites et les activités en famille, rendez-vous sur la page : découvrir Kyoto en famille!

C’est où ?   

A 513 km de Tokyo, soit 2h30 dans le Shinkansen Nozomi, le confortable TGV japonais.

Le voyage lui-même est plutôt amusant pour les enfants : ils vont adorer les magnifiques locomotives au look futuriste! Avec un peu de chance, on aperçoit le mont Fuji pendant le trajet. Bien pratique en famille, les sièges qui se retournent pour se faire face, et une hôtesse qui passe avec son chariot si on faim ou soif…

retour haut de page   

Et bon voyage en famille !



->19 requêtes. 0, 147 secondes.