skip to Main Content

Lancelot (12 ans), Ysé (17 ans) et leurs parents

à Tokyo

Entre tradition et science-fiction, mille choses à découvrir à Tokyo en famille ! Une ville immense (six fois Paris), pleine de contrastes, dans laquelle on a adoré se perdre, émerveillés à chaque coin de rue. Pour le plus grand plaisir des enfants et des ados, peu de monuments, de musées ou de temples à visiter : le spectacle est avant tout dans la rue !  Voici nos coups de coeur, des choses amusantes ou insolites à faire ensemble, nos bonnes adresses et des conseils utiles pour profiter de Tokyo en famille en quelques jours. 

blog-voyage-famille-tokyo-avec-enfants

Tokyo en famille : 6 jours, vacances de Noël. Retrouvez ici larticle complet sur KYOTO

Ce qu’on a adoré à Tokyo en famille

Traverser la ville en métro aérien, sans conducteur : une ballade -assise, pour une fois !- absolument extraordinaire, dans un métro aérien entièrement automatisé. Pour en profiter pleinement, s’asseoir tout à fait en tête de la rame, à l’aller comme au retour. Vous êtes assis à la place du conducteur, le métro avance comme par magie, serpente entre les buildings et traverse le pont pour vous déposer à Odaiba, le quartier construit sur la mer (voir rubrique suivante). La vue sur le Rainbow Bridge et la baie de Tokyo est vraiment absolument magnifique de nuit. Mieux qu’un parc d’attraction, pour le prix de quelques euros ! tokyo en famille

On peut prendre la ligne YURIKAMOME à la station Shimbashi (au sud de Ginza), jusqu’à la station AOMI. C’est là que se trouvent la majorité des attractions du quartier d’Odaiba. Tokyo en famille

tokyo-en-famille-rainbow-bridge-metro

Explorer Shibuya, et traverser son célèbre carrefour : coup de coeur unanime des enfants pour ce quartier ! Dès la sortie du métro, c’est le choc des écrans géants diffusant en permanence clips et pubs : c’est coloré, animé, bruyant et un peu fou !  On dit que c’est l’épicentre de la culture jeune, en tout cas c’est le plus grand passage clouté du monde, traversé toutes les 4 minutes par une véritable marée humaine… A voir le week-end pour profiter pleinement de l’ambiance. Pour contempler le spectacle assis, vous pouvez aller prendre un café au premier étage du Starbucks café. Tokyo en famille

tokyo-en-famille-shibuya-carrefour

Avec des ados, on peut facilement passer la journée dans le quartier : entre la librairie de manga Mandarake, le magasin Mugiwara One Piece, et des tonnes de magasins dont l’immense Don Quijote ! On y trouve de tout, sur 7 étages, il est ouvert 24/24, mais si vous voulez faire court, allez directement au rayon déguisements cosplay / farces&attrapes / birthday party

Station de métro Shibuya, sortie Hachiko (jetez un oeil à la statue du chien fidèle, histoire à raconter aux enfants). Mega Don Quijote : 28-628-6 Dogenzaka. Mandarake : 31-2 Udagawa-cho (en sous-sol) Mugiwara One Piece : Shibuya Marui Building, 1-22-6 Jinnan, au 7e étage. Tokyo en famille

Se balader à la nuit tombée et contempler la ville illuminée : que ce soit à Ginza, à Shibuya, à Shinjuku, à Akahibara… des centaines de néons colorés et d’immeubles éclairés qui prennent vie la nuit. Un tout autre visage de la ville, et un spectacle dont on ne se lasse pas ! Et comme Tokyo est sans doute la ville la plus sûre du monde, vous pouvez aller où vous voulez avec insouciance, l’appareil photo autour du cou et le nez au vent… Pour les amateurs de vues imprenables, ne pas hésiter à monter haut dans les étages pour découvrir le panorama sur Tokyo by night : époustouflant !

tokyo-en-famille-ginza

A Roppongi,  les immenses baies vitrées du 52e et dernier étage de la Mori Tower offrent une vue à 360°. La lumière est tamisée pour mettre en valeur les buildings et c’est un bonheur de passer un moment à contempler cette immensité scintillante… Vue splendide également depuis l’observatoire spécial de la Tokyo Tower* (celle qui a un air de famille avec notre Tour Eiffel), ou du Tokyo Skytree si vous aimez les sensations fortes (observatoires à 350 et 450m, vs 230 à la Mori Tower).

*(attention, travaux en cours jusqu’en 2019. vérifiez si l’observatoire est ouvert)

tokyo-en-famille-tokyo-avec-enfants-voyage-japon

Se détendre dans un onsen, le bain traditionnel japonais : une expérience unique ! L’onsen est un bain chaud dont l’eau provient de sources thermales souterraines. Après s’être douchés, on passe de bain en bain, toujours très chauds (40°) : avec des bulles, couleur de thé noir, et surtout, à l’extérieur, dans un petit baquet individuel en bambou… vraiment très agréable et très relaxant ! C’est très usuel d’y venir avec ses enfants : en fin de journée on voit des mamans tokyoïtes entre copines, avec leurs enfants qui s’amusent comme des fous (les bains ne sont pas mixtes, sauf pour les petits). Et je suis sûre qu’après ça ils s’endorment vite le soir ! à tokyo en famille

Une organisation à la japonaise, c’est-à-dire parfaite : serviettes, kimonos, savon, shampoing et après shampoing, brosse et séchoir sont fournis… Tout ça pour moins de 25 € !

Oedo Onsen Monogatari : quartier d’Odaiba. Le trajet en métro Yurikamome vaut à lui seul le déplacement ! Descendre à Telecom Center pour le Onsen Monogatari. Ouvert tous les jours, demi-tarif pour les enfants : à Tokyo en famille

tokyo-en-famille-oedo-onsen-monogatari

Faire une séance photo au « Purikura », le photomaton japonais : en fait, c’est beaucoup plus drôle qu’un Photomaton, et c’est d’ailleurs un divertissement très prisé des jeunes japonaises. Le résultat : une planche de photos « customisées » entre copines (ou avec ses enfants !), avec joues roses et cils rallongées, étoiles, oreilles de chats et museaux intégrés à volonté. Trop kawaii ! Ambiance jeune et très girly (ça glousse dans toutes les cabines). Etape 1 : on prend la pose dans une cabine. Etape 2 : on customise. Et c’est là que ça se complique, parce que tout est écrit en japonais. Du coup, on a fait absolument n’importe quoi et on a beaucoup ri ! Tokyo en famille

tokyo-en-famille-purikura

Manger les meilleurs sushis du monde au marché de Tsukijije pèse mes mots, les meilleurs du monde ! Tsukiji est le quartier de Tokyo où se trouve le plus grand marché aux poissons en gros du monde. Nous n’avons pas visité les halles, car il faut venir très tôt et…. bref. Mais tout autour s’est développé un quartier très vivant, où les produits de la mer sont partout. Echoppes et étals offrent poissons, crabes, oursins, huîtres… éventuellement à déguster sur place et sur le pouce. Un régal pour les yeux et pour l’estomac ! Le marché de Tsukiji, c’est un Tokyo plus populaire, un peu moins propre et très sympathique. Une belle balade à faire avant le déjeuner, pour finir par un festin de sushi. Poisson d’une fraîcheur inégalée, fondant dans la bouche… à un prix plus que raisonnable !

Tsukiji Market : station Tsukiji ou TsukijiShijo (attention, le marché doit déménager en octobre 2018 pour le quartier de Toyosu). 

tsukiji-marche-poisson-tokyo-en-famille

Caresser des chats au « Cat Café  » : une expérience… particulière ! (avis des adultes et des enfants un peu divergents). Une quinzaine de beaux chats de race se tiennent dans deux pièces, l’une assez neutre et l’autre ambiance velours rouge. Déchaussés, mains bien lavées (étonnamment, on se lave bien les mains avant !) on s’installe pour les caresser. On peut les attirer en leur donnant à manger des sortes de petites sucettes, mais pas les prendre dans ses bras. Le tarif est en fonction du temps passé. J’ai donc souvent regardé ma montre. Sincèrement, l’endroit a un petit côté maison close (enfin j’imagine, n’en ayant pas beaucoup fréquenté) : des animaux somnolents, se laissant tripoter avec lassitude, complètement accros au sucre…  Pour le moins, une expérience insolite !

Cat Café MOCHA : à Harajuku, Shibuya, Akihabara… A savoir : les enfants de moins de 6 ans ne sont pas admis.

Voir de magnifiques immeubles sur Omotesando et finir dans un magasin (géant) de jouets : un programme pour faire plaisir à tout le monde ! L’architecture n’est pas forcément ce qui passionne le plus les enfants, mais ce serait dommage de ne pas se balader sur Omotesando, l’avenue qui a détrôné Ginza. Les marques de luxe et les architectes y rivalisent à qui aura le plus beau bâtiment : Prada, Tod’s (superbe), Cartier, Dior…

Omotesando/ Aoyama : descendre à la station Omotesando, sorties A4 et A5, puis remonter l’avenue. 

tokyo-en-famille-omotesando

Finalement, les enfants sages seront récompensés par une virée dans un super magasin de jouets : Kiddyland. Un immeuble entier, 5 étages, avec tous les thèmes possibles et imaginables. Plein de bricoles trop kawaii à ramener pour gâter les cousins, les cousines, et faire les goûters d’anniversaires les plus frimes ! On peut même ajouter l’option, à quelques centaines de mètres plus loin, dans Takeshita-dori, crêpes à la chantilly ou barbapapa multicolore. Des micro usines toutes roses, à voir !

Kiddyland : au bout d’Omotesando (plus près de la station Meiji-Jingumae) , 6-1-19 Jingumae, ouvert de 10h à 20h

Acheter plein de petites choses kawaii dans un magasin « Tout à 100 yens » : gommes en forme de sushis, portes-clés, bonbons, papeterie… à 100 yens, soit environ 1 euro.  L’endroit idéal pour faire le plein de petits souvenirs et cadeaux à rapporter du Japon ! Magasins de l’enseigne CAN DO, avec une étoile rouge, à Shibuya et Shinjuku, et également à Kyoto.

Nos endroits préférés à Tokyo avec les enfants

Le sanctuaire Meiji-Jingu : le plus beau sanctuaire shinto de Tokyo ! Au cœur du parc Yoyogi, un havre de paix où le temps semble s’être arrêté. Venez le visiter pendant le  week-end, vous aurez sûrement la chance de voir un mariage japonais traditionnel ! Le spectacle est magique : la procession traverse lentement la cour centrale, le prêtre en tête, les mariés sous une grande ombrelle rouge, elle en kimono blanc, lui en noir… 

Si vous êtes là en novembre, Sichi-Go-San bat son plein : c’est  la fête des petites filles de 3 et 7 ans, qui viennent passer l’après-midi à Meiji-Jingu en famille, parée de leur plus beau kimono, toutes pomponnées, et mignonnes à croquer ! Et le 31 décembre, nous y avons vu une très belle procession religieuse…

Sanctuaire Meiji-Jingu : station Harajuku ou Meiji-Jingumae (sortie 5)

tokyo-en-famille-meiji-jingu-temple-mariage
tokyo-en-famille-meiji-jingu-enfants-kimono

Akahibara : le coup de coeur de notre fils otaku ! Amateurs de mangas, figurines, jeu vidéos, anime, seront au paradis dans ce quartier surnommé « la ville électrique », tant il y a de  néons et d’enseignes qui clignotent… Nous avons arpenté la grande avenue, acheté des petits Godzillas rigolos, mangé un hamburger, regardé et regardé encore les magasins de figurines, dépensé quelques centaines de yens dans les « machines à pince » (UFO-catchers ) et gagné une figurine par miracle, puis dépensé une centaine d’autres dans un « game center » à l’étage des jeux d’arcades… Une après-midi très tokyoïte !

Pour arriver à la station de métro Akahibara, la ligne circulaire Yamanote est particulièrement agréable, en plein air avec des belles vues urbaines… 

tokyo-en-famille-akihabara

Odaiba : c’est un quartier de Tokyo construit sur une grande île artificielle. On a adoré le trajet en métro aérien Yurikamome, et une fois sur place il y a plein de choses à faire avec les enfants, de préférence en semaine pour éviter la foule. C’est aussi à Odaiba que se trouvent les bains Oedo Onsen Monogatari. Les activités pour enfants à Odaiba :

Centre commercial Decks (station Odaiba Kaihinkoen) : immense parc de jeux vidéos électroniques, Tokyo Joypolis, crée par SEGA — très grand magasin Toys R Us, où l’on peut faire des trouvailles intéressantes : perruques et déguisements de geishas et de samouraï, dînette de sushis e des tonnes de jouets Hello Kitty (trousse de docteur, calculette, dînette, maison… trop kawaï !) — Legoland  grand choix pour déjeuner : Daiba Little Hong Kong avec ses restaurants chinois, MacDo, restaurants de tonkatsu (côtelettes panées)…

Palette Town (station Aomi) : gigantesque showroom Toyota Mega Web, avec les simulateurs de circuit Gran Tourismo (+ de 12 ans), et démonstrations voitures du futur de demain et pour ceux qui aiment, une grande roue de 115 mètres (la plus grande du monde, paraît-il !).

Musée des Sciences et de l’innovation Miraikan (station Telecom Center)pour les parents, ou les grands enfants (+ 10 ans), intéressés par la technologie. Démonstrations de technologies innovantes (en anglais bien sûr), très beaux robots, et magnifique globe terrestre.

Fuji Tower (station Daiba) : un immeuble de science-fiction avec un observatoire, vue unique sur Tokyo et pas loin une impressionnante reproduction du robot Gundam

blog-voyage-tokyo-en-famille

Le temple Senso-Ji : un temple ancien, peut-être le plus populaire et le plus visité de Tokyo ! À ne pas rater… Vous y verrez une belle pagode, une énorme lanterne et une foule de fidèles venus s’asperger de fumée d’encens, jeter des pièces et faire résonner le gong, accrocher des petites prières en papier, lire des oracles…

Profitez-en pour vous promener un peu dans le charmant quartier alentour, Asakusa, qui donne une idée de ce que pouvait être l’ancien Tokyo : maisons basses, petites boutiques, gargotes en plein air… Une atmosphère tranquille, presque provinciale par rapport à d’autres quartiers trépidants !

 Métro lignes Ginza et Toei Asakusa, sortie Asakusa, 1 et A5

tokyo-en-famille-temple-senso-ji

Le parc d’Ueno : le plus grand parc de Tokyo (62 hectares !) et l’un des plus anciens du Japon ! Très apprécié au printemps pour ses cerisiers en fleurs, il abrite aussi plusieurs musées, des temples, de beaux sanctuaires et un zoo.

Quelques suggestions avec les enfants, sans oublier un agréable pique-nique :

  • le vieux Temple de Jomyoin, avec ses 84 000 statuettes en pierre de Jizô, « le bodhisattva des enfants et des voyageurs » (on se sent concernés !) , alignées dans un jardin zen.
  • le Musée national de Tokyo : le plus grand musée du Japon, avec plus de 100 000 pièces d’art antique et médiéval. C’est donc immense, et beaucoup trop pour les enfants, mais on peut aller voir les très belles peintures de paysage, les armures de samouraïs…
  • Zoo de Ueno : le plus ancien du Japon, avec 10 000 animaux. Ses stars : les pandas géants !
  • Sanctuaire de Toshogu. Bâti au 17e siècle, il s’ouvre sur une belle allée dallée bordée de  lanternes en pierre et en bronze offertes par les seigneurs féodaux de tout le pays.
voyage-en-famille-japon-tokyo

Où dormir à Tokyo en famille

Les chambres familiales pour 4 ou 5 personnes sont rares à Tokyo. Si vous trouvez votre bonheur dans cette sélection, n’hésitez pas à réserver très vite ! Petite astuce pour ne pas s’épuiser dans les transports (je me répète, mais Tokyo est immense) : dormir 2/3 nuits dans un quartier et rayonner aux alentours, puis changer de quartier.

  • Hôtels à Tokyo avec chambres familiales :

*Catégorie Luxe : à Tokyo en famille

Tokyo ne manque pas de superbes hôtels design, ultra-luxueux… et hors de prix quand on voyage en famille !  Si vous avez toutefois un solide budget logement, le Prince Park Tower Hotel ou le Keio Plaza Hotel proposent des suites magnifiques pour 4 personnes, d’environ 100m2, avec une vue sublime sur la ville ! La qualité des services et des prestations est en rapport avec le prix.

Un bon plan si vous êtes 3 : le luxueux Four Seasons accueille gratuitement dans la chambre un enfant jusqu’à 18 ans. Et comme la chambre dispose de 2 lits doubles…

*Budget intermédiaire : à Tokyo en famille

Excellent rapport qualité/prix au Grand Nikko Tokyo Daiba : chambre familiale ou deux grandes chambres communicantes , vraiment idéal, avec possibilité de couchages jusqu’à 5/6 personnes. Hôtel récent et moderne, situé à Odaiba (le quartier où il y a tant de choses à faire avec les enfants, voir plus haut !), avec une piscine. à Tokyo en famille

Shiba-Park Hotel : chambres quadruples spacieuses pour Tokyo (35m2), confortable sans être luxueux. Près de la Tokyo Tower, pratique car tout près du métro (ligne Yamanote qui dessert les endroits les plus intéressants à visiter à Tokyo en famille).

Du côté du Tokyo Disneyland et Disney Sea, le choix se porte sur l’hôtel tenu par des robotsHenn na Hotel Maihama Tokyo Bay. Un concept futuriste : aucun humain, mais une centaine de robots pour effectuer toutes les tâches, de l’entretien à l’accueil ! Dès la réception, deux charmants robots-dinosaures vous accueillent. L’hôtel propose des chambres familiales pour 4 ou 5 : une expérience inédite, amusante et pratique si vous passez la journée dans l’un des parcs à thème Disney.

*Plus économique : à Tokyo en famille

Pas de chambres familiales mais des chambres contigües, si vos enfants sont assez grands, à l’hôtel Asia Center of Japan. Bon rapport qualité prix pour ce « business hotel » d’un niveau deux étoiles, sans grand charme, mais qui a l’avantage d’être très bien situé à Aoyama : proche de Roppongi, d’Omotesando, de Shibuya… Chambres petites mais nickel et  service à l‘accueil efficace et disponible pour vous aider si besoin. Pratique pour les familles : machines à laver le linge à disposition.

Le Tokyo Plaza Hotel, parce que c’est l’un des rares hôtels « petits budgets » pour les familles en centre ville. Très bien situé à Shijuku, près du métro, il propose des (petites) chambres pour 4 personnes (2 lits doubles). Basique, mais propre et économique.

  • Ryokan (hôtel de style japonais) à Kyoto :

Mon coup de coeur pour dormir au Japon en famille ! Le ryokan est une auberge japonaise traditionnelle : futons sur tatamis, portes coulissantes en papier de riz, kimonos pour toute la famille, une expérience unique !

*Dans le quartier de Taito / Asakusa (un quartier tranquille, très agréable, proche de Uneno Park et Senso-ji)

Ryokan Kamogawa Asakusa : jusqu’à 5 futons dans la chambre, salle de bains privée.

Ryokan Asakusa Shigestu : 5 futons, salle de bain privée et magnifique sento (salle de bain traditionnelle japonaise).

Sukero-no-Yado Sadachiyo : 4 futons, assez raffiné, accueil très agréable

*Dans le quartier de Bunkyo-Ku ( quartier paisible au nord-ouest, peu touristique, pratique pour visiter Ueno et Asakusa)

Hotel Edoya : chambre de 40 m2 avec 4 futons et salle de bain privée. Moins cher que les adresses précédentes.

Homeikan Daimachi  Bekkan, au confort basique, ne manque pas de charme. Chambres pour 4 ou 5 personnes. Joli petit jardin intérieur. Pas de salle de bain dans la chambre mais des sanitaires irréprochables sur le palier, douche à usage privatif et bain traditionnel. Petits déjeuners japonais seulement, mais on peut acheter pas très loin viennoiseries et jus de fruits.

*Dans le quartier d’Ikebukoro, voir aussi le Sakura Hotel : 4 futons, très propre, petits déjeuners très bon marché. A mi-chemin entre l’auberge de jeunesse et l’hôtel.

On peut aussi louer une vraie maison : une solution très agréable en famille ! Parce que c’est plein de charme, plus spacieux et confortable, qu’on peut y dîner, avec un rapport qualité prix imbattable. Dans la belle sélection de Vivre le Japon, coup de coeur pour celle-ci à Ikebukuro, qui peut accueillir 6 personnes, ou celle-ci, carrément sublime avec ses 1000 m2 de jardin en plein Shinjuku !

tokyo-en-famille-maison-a-louer

Un conseil : avant de quitter votre hébergement, prenez avec vous l’adresse notée en japonais, ou mieux encore, le plan d’accès que vous trouverez toujours à l’accueil de l’hôtel. Indispensable si vous avez besoin de rentrer en taxi ! Tokyo en famille

manger à Tokyo en famille

Plein de possibilités pour se restaurer, pour tous les budgets. Vous aurez l‘embarras du choix… si vous trouvez le restaurant ! Le système des adresses est vraiment compliqué : si vous visez un endroit précis, le mieux est de s’y rendre en taxi (muni de l’adresse en japonais). Attention, on mange tôt au Japon : déjeuner entre 12 et 13h, et dîner à partir de 19h.

  • Pour déjeuner à Tokyo en famille:

La solution simple et économique : comme les japonais, acheter son déjeuner au supermarché du coin ! Vous aurez le choix entre des bento (mini plateaux-repas), des sushis, des salades fraîches, des sandwichs au pain de mie… On y trouve aussi des yaourts, des chips, des sodas et même des cafés chauds…

A Shibuya, nous avons très bien mangé pour moins de 10€ par personne. Bonnes et copieuses nouilles sautées à manger au comptoir face aux cuisines, on s’est régalé ! Je ne suis pas capable de donner le nom ni l’adresse exacte, mais avec un peu de chance vous retrouverez l’endroit : venant du métro en avançant sur la grande rue Inokashira Dori, juste derrière le petit poste de police, le restau fait l’angle.

  • Pour manger des sushis délicieux : ZANMAI

Il s’agit d’une chaîne avec plusieurs établissements dans Tokyo, dont certains ouverts 24/24 ! Nous avons testé « l’historique », au marché aux poissons de Tsukiji (ce n’est donc pas un hasard si c’est ultra-frais !) et nous nous sommes vraiment régalés. La version « kaiten sushis », servis sur un tapis roulant, est plus amusante avec les enfants. Un festin pour un prix très raisonnable.

ZANMAI : 4-10-2 Tsukiji . Ouvert 7/7, de 9:00 à 22:30 (chaîne avec plusieurs autres adresses dans Tokyo)

  • Pour manger un ramen vraiment exceptionnel : AFURI

Une excellente adresse, donc avec du monde, mais peu d’attente. Avant d’entrer dans la salle, une machine permet de choisir son ramen et de payer directement. J’étais un peu perdue mais les personnes autour de moi m’ont gentiment aidé : « ramen  classique » pour les enfants et « au yuzu » pour les parents. Dès qu’une place se libère en salle, on donne son ticket et le ramen est préparé sous nos yeux dans la cuisine ouverte. Le ramen est léger, parfumé, savoureux, un pur délice  pour moins de 10€. On mange assez rapidement, au comptoir (nous avons eu la chance d’avoir 4 places côte à côte, mais éventuellement il faut prévoir de faire 2 + 2). Pour moi le meilleur dîner que nous ayons eu à Tokyo !

AFURI Métro Ebisu (sortie ouest) 1F 117 Bldg, 1-1-7 Ebisu, Shibuya-Ku. A environ 10 minutes de marche, avant de traverser la rivière Shibuya.

  • Pour dîner : GONPACHI

L’endroit est très connu parce qu’une scène de Kill Bill y a été tournée. Le décor est en effet très chouette, inspiré des tavernes d’autrefois. Une très grande salle, avec une galerie en hauteur, très agréable pour être tranquille tout en profitant de l’atmosphère. Ambiance animée et bons petits plats, style « tapas », parfait avec des enfants. Les prix sont tout à fait raisonnables. Tokyo en famille

GONPACHI : 1-13-11 Nishi Azabu, Minato-ku (vers Roppongi)

tokyo-en-famille-restaurant-gonpachi
  •  ISSHIN Rice House (Gohanya Isshin Daikanyama)

Coup de coeur pour ce restaurant (pas spécialement « kids-friendly » ou adapté avec de jeunes enfants) mais vraiment très bon et très joli. Traditionnel dans le décor, la cuisine et les manières (on enlève ses chaussures pour marcher sur les tatamis), l’atmosphère est raffinée sans être guindée. Tempura, boulettes de crabe, riz et même frites, tout est délicieux ! Sur fond de musique jazz et en savourant un verre de vin de prunes, une expérience des plus agréables…

ISSHIN : B1F Twin Building Daikanyama, 30-3 Sarugako-cho, Shibuya-ku. Le restaurant se trouve en bas des marches (donc peu visible de la rue).

Ce qu’on a moins aimé à Tokyo en famille

Un vrai regret : rater le Ghibli Museumfermé pendant notre séjour. C’est un petit musée consacré aux productions d’Hayao Miyazaki, le réalisateur de Mon voisin TotoroPrincesse Mononoke, le Voyage de Chihiro… Bien entendu, c’est plus intéressant si vos enfants connaissent et aiment ces films ! Attention, vous devez impérativement acheter vos billets à l’avance : en France sur ce site, ou au Japon dans les petits supermarchés Lawson. Il est conseillé de s’y prendre très à l’avance ! 

Penser prendre le métro à 8 heures du matin pour aller à l’aéroport… et ne pas réussir à rentrer dans le wagon sur-bondé de monde (qui plus est, avec tous nos bagages). Gros coup de stress ! Moralité : c’est un super mode de transport en famille, à oublier absolument aux heures de pointes avec des petits enfants ou une poussette.

tokyo-en-famille-metro

Le système de notation d’adresses, vraiment complexe, d’autant qu’on ne repère ni noms de rues (qui seraient d’ailleurs écrits en japonais !), ni numéros sur les immeubles. Même les taxis avec leurs super GPS ont parfois du mal à trouver ! Donc quand on cherche un endroit précis, il faut vraiment être patient et persévérant (ou abandonner avant de s’énerver).

Tokyo est une ville extrêmement propre… où l’on ne trouve quasiment pas de poubelles dans la rue ! Il faut rapporter les papiers à jeter à la maison, et en attendant ils s’accumulent au fond des poches ou du sac de maman qui se transforme en poubelle au fil du séjour.

Bon à savoir pour découvrir Tokyo en famille

Impossible de « tout  voir » en quelques jours, avec des enfants, sans finir complètement épuisés ! Tokyo est n’est pas stressante, mais elle peut devenir fatigante : distances énormes, beaucoup de trajets en métro, de marche, sollicitations visuelles et sonores… Une bonne solution : changer d’hébergement pour explorer des quartiers éloignés les uns des autres. On peut intercaler un séjour à Kyoto entre les deux, comme nous avons fait avec 3 jours à Tokyo/Ueno, quelques jours à Kyoto, puis 3 jours à Tokyo/Ebisu.

La  meilleure saison pour aller à Tokyo :  l’automne et le printemps, deux périodes où la nature est particulièrement belle. En automne, il fait doux (autour de 15°) et les arbres flamboient : feuillages jaunes, rouges, orangés… Au printemps, les cerisiers sont en fleurs : le hanami, absolument magnifique, donne lieu à de longues après-midi dans les parcs. Attention, très haute saison touristique :  c’est LA semaine de vacance des Japonais ! A ces deux saisons, ainsi qu’autour du jour de l’an, les réservations sont indispensables assez longtemps à l’avance.

voyage-japon-tokyo-avec-enfants

Nous avons voyagé vers le Japon sur KLM (la compagnie hollandaise partenaire d’Air France, donc avec une escale à Amsterdam). Vol très agréable, des films sous-titrés en français, et une glace pour le goûter ! A l’arrivée, utiliser les excellents transports en commun, beaucoup beaucoup moins cher que le taxi.

Pour se déplacer dans Tokyo, le métro est hyper pratique : propre, sûr, ponctuel, etc. (à éviter seulement aux heures de pointe avec de jeunes enfants). On paye à la distance parcourue. Le plan du métro est assez impressionnant, mais voici le site (et l’appli) qui sauve la vie : Hyperdia. C’est un calculateur d’itinéraire, avec horaires exacts, changements, prix, etc. Un outil très précieux pour organiser ses déplacements !TpUokyo en famille

Pour nous rendre de Tokyo à Kyoto, nous avons choisi de louer une voiture, car cela revenait moins cher à 5 que le train. Il faut obligatoirement avoir fait traduire son permis de conduire en japonais pour louer une voiture. Et tout s’est très bien passé (en bonus, magnifiques vues sur le Mont Fuji pendant le trajet !).

conduire-au-japon-blog-voyage-famille

Changer des euros en yens : bien plus pratique que la banque ou la poste, la machine de change automatique. On glisse son billet de 20 ou 50€ et hop la machine recrache des yens (et en plus on a l’impression d’avoir gagné à la machine à sous !). On en trouve à Shibuya dans l’immeuble du Café Starbuck, au rez-de-chaussée.

Partout dans Tokyo, des « convenience store« , Family Mart ou 7/11, mini-supermarchés ouverts 24h sur 24, avec toutes les petites choses dont on peut voir besoin en dépannage : du grignotage au dentifrice… On peut aussi y faire pipi et y tirer de l’argent à toute heure au distributeur automatique. Ultra pratique ! à Kyoto en famill

A mettre dans la valise pour Tokyo

  • un guide concis et pratique pour explorer Tokyo en famille : Cartoville Tokyo. Ses avantages : récent, avec l’essentiel, et pas lourd dans un sac ! (j’ai trouvé le Routard Tokyo+Kyoto un peu décevant, avec des adresses introuvables ou fermées… )
  • Japonais, guide de conversation pour les enfants : parce que c’est amusant de connaître quelques mots dans la langue locale quand on voyage (et les enfants seront très fiers de les utiliser !), un petit lexique très bien fait, avec des images et la prononciation simplifiée. Utile aussi pour les parents !

Des livres pour les enfants :

A toi le Japon ! : le livre idéal avant un voyage au Japon avec les enfants. Des images et des explications simples sur la culture japonaise et la vie au Japon : repas, journée à l’école, fêtes typiques… (à partir de 6/7 ans)

Le chat bonheur : un bel album illustré sur la légende édifiante du « maneki neko« , ce chat porte-bonheur qui bouge la patte, que vous croiserez souvent au Japon ! (à partir de 5/6 ans).

10 contes du Japon : un petit recueil de contes plein de poésie et joliment illustrés, à glisser dans la valise pour voyager dans l’imaginaire japonais (à partir de 8/10 ans)

  • si vous dormez dans un ryokan, ou une maison avec des chambres traditionnelles, un masque pour dormir (et éventuellement des Boules Quiès). Les cloisons en papier de riz sont fines !
  • des jolies chaussettes, ou en tout cas pas trouées, car au Japon on enlève ses chaussures dès que l’on rentre quelque part ! (temples, maisons, certains restaurants…)
  • de quoi se couvrir chaudement en hiver à Tokyo en famille
  • deux ou trois adaptateurs électriques pour pouvoir recharger vos appareils au Japon

Et bon voyage à Tokyo en famille !

Les autres destinations Japon en famille : 

Kyoto-en-famille-jardin-sec-zen-temple-zuiho-in

Voyage en famille : Kyoto avec les enfants

tokyo-avec-enfants-avec-ados-voyage-en-famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top