skip to Main Content

Japon en famille : 7 raisons de partir avec vos enfants !

Le Japon en famille, autant le dire tout de suite, on a adoré : c’est l’un des voyages les plus marquants et les plus enrichissants que nous ayons fait ensemble…  On en revient avec des souvenirs et des images pour cent ans !  C’est à la fois une destination totalement dépaysante, fascinante, où tradition et modernité se côtoient de façon extrême, et un voyage vraiment « simple » à faire avec des enfants.

tokyo-en-famille-akihabara

Voici donc (au moins) 7 raisons de partir découvrir le Japon avec vos enfants : Japon en famille

  1. Parce que se déplacer au Japon en famille, c’est vraiment facile :

Que ce soit en train, en voiture, en métro ou en taxi, même en ne parlant pas un mot de japonais, vous pouvez compter sur la fiabilité de l’organisation japonaise pour vous déplacer dans le pays !

En train : tellement ponctuels et bien organisés que vous pouvez savoir plusieurs mois à l’avance sur quel quai arrivera votre train ! Bien entendu très propres, confortables et hyper rapides pour les grandes lignes, c’est un moyen très pratique pour découvrir le Japon en famille. Et pour les enfants (et les grands) amateurs de locomotives, leur design vaut le coup d’oeil. Si vous prévoyez plusieurs déplacements, le Japan  Rail Pass est la solution la plus économique.

En voiture : une solution idéale pour sortir des grands axes desservis par le train. Celle que nous avons choisie, sans regret ! Une expérience originale, des grands moments (manger un hot-dog sur une aire d’autoroute face au Mont Fuji, inoubliable ! Et rentrer à Tokyo de nuit, sublime !), très pratique pour faire plein de choses à Kyoto, et au final plus économique à cinq. La conduite est à gauche, mais les japonais conduisent tranquillement donc on s’adapte assez vite. Il faut obligatoirement faire traduire son permis en japonais avant de partir pour louer une voiture (nous avons utilisé les services de Vivre le Japon, que je recommande : envoi rapide et conforme du permis traduit, location de voiture sans problème).

conduire-au-japon-blog-voyage-famille

En métro : à Tokyo en particulier, le réseau de métro est particulièrement dense et pratique. Pas de panique, même si le plan est impressionnant au premier coup d’oeil, les stations sont indiquées en alphabet latin et annoncées par une voix dans le métro (et une petite mélodie qu’on finit par mémoriser). Au final, bien plus simple qu’il n’y paraît (sauf aux heures de pointe, à oublier) ! Préparez vos itinéraires avec le site Hyperdia : calculateur d’itinéraire ultra pratique, valable également pour le train !

En taxi : les taxis ne sont pas donnés (et ils prennent 4 passagers maximum), mais ça dépanne parfois et c’est une expérience : la portière s’ouvre automatiquement, le conducteur a une casquette et parfois des gants blancs ! Peu parlent anglais : le mieux est de se munir de l’adresse écrite en japonais

2. Parce que le Japon est une destination moins chère qu’on ne le croit :

Le taux de conversion du yen est un facteur important sur le budget du voyage : il se situe en ce moment autour de 130 Yens pour 1 euro, et c’est plus avantageux qu’il y a quelques années. C’est à savoir, mais évidemment difficile de faire des plans en conséquence car c’est fluctuant !

Bien sûr, le coût de la vie au Japon est bien plus élevé qu’en Asie du Sud Est…  mains moins qu’à New York, Londres ou même Paris ! Par exemple, un déjeuner sur le pouce, dans une supérette, revient à moins de 5€ (sandwich à 2€, petite salade à 1,5€, une boisson également). On peut dîner d’un excellent ramen pour 10€ par personne ou littéralement se gaver de sushis pour moins de 20€. Le prix du ticket de métro varie entre 1,30 et 3€ par adulte, suivant la distance parcourue. Et sur place, au quotidien, beaucoup de choses sont gratuites ou presque : on passe beaucoup de temps à se balader pour découvrir les quartiers, visiter des temples (entrée modique), et regarder plus qu’acheter…

Japon en famille

On peut trouver des billets d’avion à prix compétitifs (par exemple avec escale, en trichant un peu sur la date de début ou de fin des vacances scolaires) et une grande variété de logements pour les familles.

3. Parce qu’avec des ados au Japon, vous allez faire plein d’expériences très amusantes !

Vous partiez visiter des temples, et vous finissez dans un karaoké : voilà ce qui arrive quand on voyage avec des ados au Japon ! Mais l’un n’exclut pas l’autre. Et finalement, il faut l’avouer, on s’est drôlement amusé : avec ma fille, à se prendre en photo en gloussant dans les « purikura », avec le plus jeune dans un « cat café », avec les trois en passant quelques heures au karaoké ou dans un « game center »…  Des choses qu’on n’aurait jamais faites à deux, et pourtant si typiques de la culture locale !

Une chose est certaine : les ados et les grands enfants sont comme des poissons dans l’eau à Tokyo, une mégapole ultra visuelle, où chacun est pendu à son smartphone, à l’avant garde des gadgets techno… Le spectacle est dans la rue, et pas dans les musées, et ça c’est un bon point pour eux. Sans parler des fan de mangas, d’animés ou de jeux vidéos, carrément au paradis dans le quartier d’Akahibara ! Japon en famille

Et les plus jeunes ne sont pas en reste au pays de Pokémon, du studio Ghibli et d’Hello Kitty !

Pour en savoir plus, consultez l’article complet sur notre séjour à Tokyo en famille et Kyoto en famille.

4. Parce que le Japon est un des pays les plus sûrs (et les plus propres) du monde

Quand on a grandi à Paris, connu New York avec des homeless et élu Naples comme ville préférée, on n’est pas quelqu’un de spécialement inquiet en voyage. Mais là, il faut l’avouer, c’est une autre dimension : le Japon est un pays tellement sûr qu’on éprouve réellement la sensation bienfaisante de baisser la garde. Nous nous sommes baladés partout, de jour comme de nuit, perdus dans des quartiers un peu moches, dans le métro, avec l’appareil photo en bandoulière ou un téléphone à la main pour se repérer, sans jamais se dire que nous faisions une bêtise. Evidemment les japonais ont déjà tout ça, en mieux !

Je ne connais pas assez la société japonaise pour savoir si c’est de l’honnêteté innée ou un sens aïgu du respect des règles, mais il y a vraiment une chance infime de se faire voler quelque chose ou arnaquer. D’ailleurs, inutile de recompter votre monnaie : on vous rendra tout, au yen près. Appréciable quand on est en plein décalage horaire, fatigué du voyage, ou sollicité d’un autre côté par ses enfants !

Côté sanitaire, on est proche aussi du « zéro risque ». D’ailleurs, quand vous croisez (souvent) des japonais avec un masque pour le nez, ce n’est pas pour se protéger mais pour vous épargner leurs microbes ! Enfin, la propreté est remarquable dans les rues, voire incroyable quand on est amené à fréquenter les toilettes publiques. Ah, les toilettes au Japon… un sujet qui mériterait un article entier !

5. Pour montrer à vos petits monstres un pays où règnent la politesse et le savoir-vivre !

Je crois que le Japon est le seul pays du monde, à ma connaissance, où un agent dit « au-revoir » à la sortie du métro de l’aéroport à chacune des milliers de personnes qui vont quitter le pays. De retour du Japon, mes enfants ont été frappés par l’agressivité et l’incivilité de nos manières. Une leçon qui vaut bien un voyage, n’est-ce pas ?

Trêve de plaisanterie, le Japon est le pays des mille règles : partout, il y a des prescriptions, des codes, des usages de savoir-vivre que tous (ou presque) respectent. Rien que dans le métro, on voit des dizaines d’indications à suivre : ne pas courir en téléphonant, se placer dans l’escalator de tel côté, ne pas s’asseoir par terre, etc. Ailleurs, ne pas manger, ne pas utiliser de perche à selfie, ne pas fumer dans la rue, ne pas rentrer avec les chaussures, ne pas utiliser les mêmes chaussures dans les toilettes, ne pas traverser n’importe où, et j’en passe.

Evidemment, en bonne latine, ça ne m’amuserait pas tous les jours. Je ne suis pas sûre que je me ferais à ce mode de vie ultra codifié et discipliné. Mais, en bonne voyageuse, j’en ai apprécié les bienfaits : la politesse, la ponctualité, l’efficacité de l’organisation… et ce sentiment général que tout est plus simple quand on respecte les règles. Cela veut dire aussi qu’en tant que touriste étranger, on prendra le temps qu’il faut pour vous aider ou vous renseigner. Que le serveur ne sera pas agacé parce que vous mettez du temps à choisir dans une langue que vous ne connaissez pas (bienvenue à Paris !). D’ailleurs, le Japon a porté la culture du service (sans pourboire) à son plus haut niveau. Pas un magasin ou un restaurant où l’on ne vous souhaite bienvenue, où l’on ne vous remercie et salue en partant. Du coup, même vos enfants sortent à reculons en s’inclinant à de multiples reprises, et ça donne des scènes assez amusantes !

6. Parce que tout est tellement pratique et si bien organisé…

Si l’esthétique fait partie des choses incomparables au Japon, le côté pratique n’est jamais en reste. On a l’impression que quelqu’un a pensé à tout pour vous faciliter la vie, et ce dès l’aéroport où l’on trouve des « lunettes loupes » à disposition pour remplir le formulaire d’entrée ! Ce sont aussi ces petites supérettes ouvertes 24/24, et qui fournissent tout le minimum, adapté aux saisons : des gants, des sous-pull ou des chaussettes chaudes en hiver (qui m’ont sauvé à Kyoto où il faisait bien froid), du produit à lentille, et tout ce que vous n’avez pas sous la main de première nécessité… (même des chemises blanches pour arriver impeccable au bureau pour les « salary men » qui passent la nuit dehors !). Là aussi, des toilettes en accès libre, hyper pratique avec des enfants !

( Je reviens sur les toilettes au Japon. Entre nous,  c’est juste incroyable et ça mérite quelque mots ! Quel parent ne s’est pas trouvé désemparé par un enfant qui ne plus se retenir en pleine ville ? Où une petite fille qu’il faut maintenir en lévitation au-dessus d’un siège ignoble ? Et bien là, vous trouverez des toilettes publiques dans le métro, parfaitement tenues, ou dans ces supérettes toujours ouvertes. Permettez-moi d’exprimer ma gratitude ! Sans parler de l’hyper technicité : rinçage, séchage, musique et faux bruit de chasse d’eau en bonus ! )

7. Et surtout aussi parce que le Japon en famille, c’est passionnant !

Quand même, clore un article sur le Japon en famille sur les toilettes, aussi incroyables soient-elles, ce n’est pas possible ! Parce qu’évidemment, ce sont tant d’autres expériences inoubliables à vivre : une nuit dans un ryokan, un bain dans les onsen, un mariage traditionnel à Meiji-jingu, les lumières de Shibuya, la neige sur les temples, les jardins zen de gravier et de mousse, les cerisiers en fleur, le mont Fuji enneigé, les salles de pachinko à Tokyo, la geisha qui trottine dans une ruelle de Kyoto…

tokyo-en-famille-meiji-jingu-enfants-kimono

Je pourrais continuer encore longtemps, car il y aurait encore tant de choses à dire sur la culture, la beauté de la nature, la société… En tout cas, j’espère vous avoir donné envie de découvrir le Japon en famille ! Un voyage qui, vous l’aurez compris, a enthousiasmé petits et grands !

Pour en savoir plus sur le voyage au Japon en famille :

Blog-voyage-famille-tokyo-avec-enfants

Voyage en famille : Tokyo avec les enfants

Kyoto-en-famille-jardin-sec-zen-temple-zuiho-in

Voyage en famille : Kyoto avec les enfants

Blog-voyage-famille-kyoto-fushimi-inari

Fushimi Inari, coup de coeur à KYOTO en famille

Tsukiji-marche-au-poisson-tokyo-voyage-en-famille

Tsukiji Market, TOKYO en famille

Cet article comporte 4 commentaires
  1. Bonjour, merci pour toutes ces raisons !
    Perso, j’étais déjà convaincu et cela fait des années que je souhaite y aller. Ma femme avait quelques doutes mais elle est désormais convaincue (c’est même elle qui m’a montré cette page). Mes garçons, (9 et 13 ans), entre les jeux vidéos et les mangas… ils ont déjà leurs sacs prêts à partir.
    C’est donc décidé, après un roadtrip en Californie cette année… Ce sera le Japon l’année prochaine.
    Reste plus qu’à préparer tout ça (en s’aidant avec votre blog) 😀
    Olivier

    1. Bonjour Olivier, ça me fait drôlement plaisir de savoir que j’ai convaincu votre femme 😉 Voyager au Japon avec deux enfants de 10 et 14 ans c’est un super projet, ça ne m’étonne pas que les garçons aient déjà fait leur sac ! Il y a deux articles complets sur Tokyo et Kyoto qui peuvent en effet vous aider à organiser votre séjour, avec des adresses incontournables pour les amateurs de manga… A bientôt 🙂

  2. Bonjour,
    Maman également de 3 ado et grande voyageuse, je cherche une destination originale pour 2019. Il y a quelques années, je n’aurais même pas pris la peine de m’arrêter sur votre blog ni sur cet article…Le Japon est le rêve de ma fille bientôt 15 ans… Pas encore totalement convaincue par cette destination mais un grand merci car vous me donnez des pistes….Bravo !

    1. Merci Agathe, je comprends votre fille 😉 Nous sommes allés au Japon deux fois (une avec les enfants et l’autre sans, et j’ai adoré l’expérience avec des ados !), une troisième est prévue, c’est addictif !! Et je suis ravie que le blog soit source d’inspiration pour les familles voyageuses 🙂
      PS. Il y aussi pas mal de destinations « hors des sentiers battus » : Cuba, l’Arménie, l’Ethiopie, la Basse-Californie, Oman à la belle étoile, l’Iran… Bonnes lectures et bonnes recherches 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top