skip to Main Content

Camping-car en famille : les 10 choses à savoir !

En cette période où les déplacements sont si compliqués, le camping-car est une solution bien tentante pour voyager. Avant de vous lancer, voici un petit tour d’horizon des questions que l’on se pose souvent. Pour y répondre, je passe la parole à Clément, papa blogueur qui a décidé de se lancer dans l’aventure du grand voyage en camping-car en famille : plein de conseils, d’infos et d’astuces super utiles !


Tous deux juste trentenaires, Clément et Amélie ont décidé de devenir une « famille nomade » et d’aller explorer le monde en camping-car avec leurs deux enfants de 3 et 10 ans. Amélie en profite pour se lancer dans la photo et Clément dans la création d’un blog, AtlasEgo.comIls ont prévu de faire le tour d’Europe sans limite de temps et de découvrir l’Espagne et le Portugal cet hiver. Certains leur souhaitent du courage, d’autres rêvent d’être à leur place : toujours est-il qu’ils ont choisi de changer de vie pour s’ouvrir sur le monde et découvrir différentes façons de vivre !

 

©Clement Gaudron


 

Le camping-car est à la mode en 2020 et pas seulement pour les retraités. Les familles en raffolent, et pour cause : c’est un des moyens les plus efficaces pour faire le tour du monde avec nos enfants. À condition de bien préparer votre projet.

Voici une liste de 10 points à connaître avant de jeter votre dévolu sur une maison roulante. 

Pourquoi un camping-car en famille ?

Il a beau avoir l’image d’un promeneur de retraité, le camping-car est l’outil idéal pour faire le tour du monde en famille.

Je ne vous parle pas des économies sur l’hébergement, l’alimentation et le transport. Un camping-car est un petit cocon, un énorme sac à dos qui roule, avec le strict minimum qui nous permet d’être comme à la maison n’importe où dans le monde. Il offre des repères et une sécurité aux enfants comme aux grands.

Le tourdumondiste a une montre, le camping-cariste a le temps !

Préparer un tour du monde c’est souvent une vraie galère ! Pour organiser l’itinéraire il faut en général acheter les billets d’avions à l’avance, réserver des chambres d’hôtel et si jamais il vous prenait l’idée de rester une semaine de plus dans une région qui vous plaît, c’est toute une organisation à revoir, sans parler des répercussions financières en cas de billet non-remboursable.

Je ne veux pas vous convaincre de choisir un camping-car pour votre futur voyage (euh si, un petit peu) mais le camping-car, c’est la liberté d’être où vous voulez, quand vous voulez.

Personnellement, nous avons choisi de changer de vie pour avoir le temps. Le temps de vivre, le temps de voir grandir nos deux monstres et le temps de profiter d’explorer cette merveilleuse planète. 

road trip chili en famillePréparer son itinéraire

Un tour du monde, super ! Vous avez prévu quel itinéraire ? C’est la question que tout le monde nous pose quand on parle de notre super voyage. Je me suis bien rendu compte que ma réponse n’était pas celle attendue.

Et pour cause, nous n’avons pas d’itinéraire. L’idée pour nous est d’abord de voyager en Europe, mais nous n’avons aucune direction particulière. Je sais que pour beaucoup de gens ne pas savoir de quoi sera fait demain est très angoissant, mais je trouve dommage de s’enfermer dans un plan à suivre ou encore une structure à respecter quand on voyage avec un camping-car.

Je dirai même, ne pas avoir d’itinéraire précis, c’est une pression en moins à supporter. Ajoutez une voile sur le toit du camion, le vent fera le reste !

Comment choisir le bon véhicule ?

Si vous vous intéressez aux voyages en camping-car, vous connaissez sûrement les trois types de cellules : capucine, profilé et intégrale. Quel type choisir ? Tout dépend. Je dirai que pour une famille la capucine est idéale par sa configuration, plus spacieuse et les lits sont fixes. Par contre la consommation de gazole est plus importante que les deux autres.

Le top pour choisir son futur véhicule est de se rendre dans un salon spécial camping-car pour trouver la meilleure configuration, la plus adaptée à votre situation. Par contre, je vous déconseille de l’acheter sur place. J’ai failli débourser plus de 40 000 euros pour un camion d’occasion qui n’en valait pas la peine. Le vendeur m’a proposé un crédit sur 12 ans en remboursant plus de 500€ par mois. Difficile de changer de vie avec un crédit sur le dos !

À moins d’avoir les poches pleines, l’achat d’un camping-car neuf n’est pas possible. Et pour choisir un bon véhicule d’occasion, il faut surveiller plusieurs point important comme : le moteur, les kilomètres, l’étanchéité et l’isolation de la cellule, la qualité des meubles ou encore l’état des équipements comme le frigo, le chauffage, la salle de bain…

D’ailleurs, j’ai réuni une liste des points à surveiller et comment les surveiller pour trouver le camping-car de votre vie. 

Comment assurer le véhicule pour un voyage à l’étranger ?

Très peu de solutions existent aujourd’hui pour permettre d’être nomade et beaucoup d’assureurs ne prennent pas le risque de couvrir un tel projet dans sa globalité. Bien souvent, l’assurance vous couvre dans les pays marqués sur votre carte verte, mais l’assistance est valable seulement 3 mois hors de France. Autrement dit, si vous tombez en panne au bout du quatrième mois en Espagne, l’assurance ne prendra pas en charge le remorquage du véhicule dans un garage. Pour le moment, seul MMA assure et assiste sans limite de temps à l’étranger, par contre le prix passe du simple au double par rapport à la concurrence.

Si vous souhaitez voyager hors Union Européenne, il vous faudra prendre une assurance internationale, ou alors une à chaque pays visité. C’est un peu galère, ce qui explique que nous commençons notre road tripe en Europe.

La gestion de l’eau avec un camping-car

Pour remplir la cuve d’eau propre rien de plus simple : reliez un tuyau au robinet de votre maison et le tour est joué ! Euh, excuse-moi ? Je te rappelle que tu n’as plus de maison ! Ah oui zut !

Heureusement que des stations de camping-car existent ! Pour seulement 2€, vous pouvez faire le plein d’eau et vider votre réservoir d’eau sale, mais si par malchance vous ne trouvez pas d’aire de camping-car, vous êtes très mal. Non,  je plaisante ! Petit astuce d’un vieux routard que j’ai eu l’occasion de croiser : les cimetières sont reliés sur le réseau d’eau de la municipalité, comme votre maison. Vous pouvez brancher votre tuyau et remplir votre cuve. Parce que vous êtes sympa, vous pouvez même arroser quelques fleurs ou nettoyer une tombe ou deux en remerciement du service rendu.

Une cuve de camping-car c’est, en général, 160 litres d’eau. À quatre, cela va très vite, 2 jours suffisent pour être à sec. Je vous conseille d’installer des réducteurs de débit sur tous vos robinets pour diminuer de 50% votre consommation. L’eau stockée dans une cuve en plastique, n’est pas terrible à boire. Personnellement, j’ai acheté un réservoir de 20 litres au surplus-militaire, c’est parfait, sans goût et cela évite d’acheter des tonnes de bouteilles en plastique qui polluent notre planète. 

La gestion de l’électricité dans un camping-car

Quel bonheur de produire sa propre électricité ! Pas de doute celle-ci est propre, très propre. Par contre, il ne faut pas être trop gourmand. La Nespresso, le grille-pain et l’appareil à raclette, on oublie. L’ordinateur, les téléphones, appareil photo, pas de soucis. L’important est de bien calculer vos besoins énergétiques. Le prix de votre panneau et de votre batterie en dépend.

Pour cela, je ne peux que vous conseiller, le site Myshop-solaire pour vous accompagner de manière très précise pour l’installation d’un système solaire autonome.

Le camping-car est-il écologique ?

Continuons avec le respect de l’environnement. Contrairement à une idée reçu, le camping-car est le moyen le plus écologique, après les baskets et le vélo, pour voyager. Le gros point noir est effectivement le carburant, mais à raison de 100 ou 200 km par jour, vous ne consommez pas plus qu’une famille traditionnelle avec 2 voitures.

Pour le reste, c’est comme à la maison, installez des toilettes sèches ou encore utilisez du savon de Marseille pour tout nettoyer du sol au plafond en passant par le pilote. L’électricité est verte, vous n’avez pas besoin d’acheter des bouteilles d’eau jetables et vu que vous avez le temps, faire le marché pour acheter des produits bio et locaux est idéal pour respecter un max l’environnement. Que demande le peuple ?

camping-car-famille-road-trip-maroc

La scolarité des enfants pendant un voyage longue durée en camping-car

Vous avez aimé jouer les professeurs pendant le confinement ? Non ? C’était pénible hein ! Et bien là encore le campin… Non, je plaisante, même en camping-car, c’est pas drôle !

Nous n’avons pas choisi la solution du CNED à 800€ pour une année, parce que… Parce que rien du tout, c’est comme ça ! En revanche, on est tombé sur Pass éducation pour seulement 90€ l’année. Il s’agit d’une association de professeurs qui propose de suivre un cursus adapté à l’instruction en famille tout en respectant le programme Académique. J’aime bien l’idée et surtout le prix. Non, c’est top pour le coup d’avoir un vrai support reconnu. De plus l’inspecteur d’académie préfère également quand les enfants suivent un programme.

Travailler en camping-car

Ah, enfin la question que tout le monde se pose ! Je ne comprends pas pourquoi ! Le camping-car n’est pas un outil miracle. Si vous n’avez pas d’économies, vous allez devoir travailler, mais où est le problème ? Vous pouvez bosser sur le web, en intérim, en CDD, en CDI, faire les saisons, vendre de la dr… NON!!

C’est l’avantage de voyager en Europe, vous êtes sûr de pouvoir bosser n’importe où. Pour être tout à fait honnête, je vous comprends, moi non plus je n’ai pas envie de bosser.

Petit conseil final, vous connaissez le wwoofing et workeway ? C’est un échange de services, vous travaillez 4 heures sur un projet qui vous porte à cœur, comme la permaculture ou la confection de petits chevaux en bois et en échange, votre hôte vous loge et vous nourrit. Parfait pour faire des rencontres et cela peut vous permettre d’éviter de bosser trop souvent. 

 

P.S J’espère que cet article vous a plu ! Si c’est le cas, n’hésitez pas à réagir dans les commentaires. Et si vous souhaitez un autre article de ma part, il faut demander la permission à Virginie, je compte sur vous ! 

Plus d’articles de voyages en camping-car en famille :

 

Road-trip-en-famille-camping-car-bebe

Road trip en famille : devenir nomades, et heureux !

Vous rêvez de tout lâcher et de prendre la route avec vos enfants ? De partir sans but précis, au…

Road Trip Chili En Famille

Voyage en famille : au Chili avec les enfants

Diane (6 ans), Andréas (8 ans) et leurs parents au Chili et à l’Ile de Pâques Un grand road-trip à…

Road-trip-maroc-en-famille-moyen-atlas

Voyage en famille : Maroc avec les enfants

Glenn (2 ans 1/2), Ella (4 ans) et leurs parents au Maroc Un grand road trip pour découvrir le Maroc…

A conserver sur Pinterest !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top