skip to Main Content

Escapade à Procida en famille (Naples, Italie)

A moins d’une heure de bateau de Naples, une petite merveille à ne pas rater : l’île de Procida !  Avec seulement 4 kilomètres2 et un charme fou, elle se découvre facilement en un jour ou deux, avec au programme soleil, pasta, baignades et balades… Vous l’avez compris, énorme coup de coeur pour Procida, une escapade italienne de rêve en famille. Voilà ce que j’y ai adoré, des bonnes adresses, des conseils pratiques, et plein de photos !Procida en famille Procida avec enfants

A savoir : les voyageurs arrivant de certaines régions de France (Île-de-France, Hauts de France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Auvergne Rhône-Alpes, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Corse) sont soumis à un test COVID obligatoire à leur arrivée en Italie. Pour les autres, seul un formulaire d’entrée est à remplir. (mise à jour 21/09)

A l’écart du tourisme de masse, Procida est la plus petite des 3 îles du Golfe de Naples (avec Capri et Ischia). Habitée par des familles de pêcheurs, elle est restée très authentique et peu touristique. Ici, pas de magasins de luxe comme à Capri, ni de grands hôtels. Rien de sophistiqué, c’est simple et familial. On y entend parler le dialecte napolitain, on a un peu l’impression que le temps s’est arrêté, et c’est bon ! (pour autant, ne vous attendez pas à une île sauvage, avec des activités « nature/rando » : c’est plutôt un gros village posé sur la mer… avec environ 11000 habitants, donc forcément construit). Beaucoup de gens visitent l’île en une journée, mais c’est à mon avis dommage : Procida mérite au moins une nuit sur place, et plus si on a le temps de se poser pour savourer !

 Et pour préparer votre séjour dans la région, retrouvez plein d'autres informations dans l'article sur Naples en famille

Mes coups de coeur à Procida en famille :

Le petit port de Marina di Corricella : difficile de faire plus joli ! C’est la « star » de Procida, l’un des plus beaux endroits de l’île, et peut-être l’un des plus jolis villages du monde. Construit comme un amphitéâtre qui surplombe la mer, les façades aux couleurs pastels des maisons de pêcheurs s’y imbriquent dans un joyeux bazar. On y accède à pied (pas de voitures, ce qui contribue à l’incroyable tranquillité de l’endroit), et on se balade sur la petite digue où sont entreposés les filets et le matériel de pêche.

Des barques, plein de chats, quelques terrasses et un charme fou : un peu comme si on découvrait Saint-Tropez quand c’était encore un village de pêcheurs ! Corricella est aussi l’endroit idéal pour dîner devant la mer en se régalant de pâtes au citron sublimes, à un prix plus que raisonnable ! (retrouvez l’adresse plus loin, « où manger »)

 

Terra Murata, le centre historique : une petite ville médiévale sillonnée de petites ruelles ombragées, avec une citadelle fortifiée et des maisons creusées dans la roche. C’est le point le plus élevé de l’île, d’où l’on a un panorama grandiose sur tout le golfe de Naples. Les maisons, creusées dans la roche de la citadelle fortifiée, surplombent un panorama grandiose. (On peut y monter en bus depuis Marina Grande) procida en famille

 

Marina Grande, d’où les bateaux venant de Naples et Ischia accostent. C’est donc là qu’on tombe immédiatement sous le charme, même si ce n’est pas aussi spectaculaire que le petit port de pêcheurs de Corricella ! Des maisons colorées serrées les unes contre les autres, les balcons où sèchent le linge, les petits escaliers et les ruelles à explorer, une grosse et belle église peinte de jaune et blanc… Un peu animé, gentiment balnéaire, on vient y manger une glace, boire un café devant la mer, savourer l’atmosphère italienne… C’est ici aussi qu’on trouve des petits commerces, les locations de scooter/voitures, et le départ des bus qui desservent l’île.

 

La plage della Chiaia :  mon coup de coeur parmi les 5 plages de Procida ! Une ravissante crique de sable, avec une partie aménagée lits/parasols et une autre libre, donc gratuite. Le cadre est magnifique, avec sur la gauche le petit port coloré de Marina di Corricella, et de l’autre côté de belles villas. L’eau transparente est peu profonde sur plusieurs mètres, donc parfaite pour les enfants, c’est d’ailleurs là qu’on a croisé plein de mamies avec leurs petits-enfants.

Sur la plage, un petit kiosque avec des boissons, des chips, voire même une super bruschetta au tomates à 5€. L’accès par les escaliers se mérite un peu, mais c’est vraiment faisable, et la vue de la plage en surplomb est déjà ravissante ! Accès par la Via dei Bagni : s’engager dans l’étroite ruelle, jusqu’aux escaliers. Une rampe permet de descendre les poussettes jusqu’à environ mi-parcours (ensuite les gens les laissent là jusqu’à leur retour).  

J’en profite pour dire un mot sur les autres plages (pour la grande joie des enfants, laissons de côté églises et musées !). Par ordre de préférence décroissant, après la Chiaia : la plage de “Pozzo Vecchio”, (arrêt du bus C1 « Spiaggia del Postino »), adossée à une falaise. Baignade agréable, sable noir, là aussi un petit kiosque pour boire et grignoter, et une partie de la plage gratuite. La plage est célèbre pour avoir servi de décor au film « Il postino », avec Philippe Noiret. procida avec enfants

Plus longue, mais plus venteuse, Ciraccio. Tranquille, un joli cadre assez sauvage avec deux énormes rochers dans la mer, un peu de verdure, et un petit kiosque, presque entièrement gratuite. C’est le prolongement de la plage de Chiaiolella, qui je dois dire ne m’a pas du tout charmée. Beaucoup (trop) de lits/parasols, de monde, de cafés et de restaurants à mon goût… Je n’ai pas non plus eu envie de poser ma serviette sur la plage à droite de Marina Grande (la Lingua), vite entraperçue, mais plutôt sale et peu charmante.

Jolie balade vers le Phare de Procida, par la via del Faro : on croise des maisons ravissantes avec des bougainvilliers luxuriants avant d’arriver à un petit sentier qui descend vers le phare. Nous avons suivi le sentier un moment (facile avec enfants), jusqu’à la vue sur la mer et le Phare, sans descendre jusqu’au rochers. On peut se baigner en contrebas, mais ce n’est pas adapté avec des enfants : courants, vents, mouvements de l’eau lié au passage des bateaux ne rendent pas la baignade très sécurisée…

 

 Infos pratiques pour découvrir Procida en famille

=> Comment aller à Procida ? procida en famille

En bateau ! Procida est une excursion idéale depuis Naples (ici l’article complet sur Naples en famille). Il y a plusieurs liaisons par jour en ferry (plus lent, mais une heure seulement), ou hydroglisseur rapide en 30 min, vers Ischia et Procida (c’est la même ligne). Les départs se font depuis le molo Beverello dans le port de Naples. Les principales compagnies sont : SNAV, Alilauro, Medmar  et Caremar. Seule Caremar transporte les voitures. Le départ se fait alors d’un autre endroit du port : cala Porta di Massa.

A savoir, dans le bateau rapide, on est en général obligé de rester à l’intérieur du bateau, donc on ne voit pas grand chose et c’est un peu dommage ! Le ferry permet d’être à l’extérieur (mieux si on a le mal de mer) et surtout de profiter du paysage…

 

=> Où dormir à  Procida en famille ?

L’Albergo La Vigna : on est complètement tombés sous le charme de cet endroit ! Grande chambre familiale spacieuse, décor méditerranéen, et surtout un jardin extraordinaire, plein d’arbres et de de vignes en treille, avec un panorama à couper le souffle sur la mer, la baie de Naples et le Vésuve… On a beaucoup aimé prendre notre petit déjeuner dans le jardin (plateau à disposition, on s’installe où on veut), un endroit idéal pour se poser et tellement grand que les enfants peuvent y jouer et courir sans problème ! Piscine également, et parking privatif si vous êtes en voiture. Très bon rapport qualité/prix, et belles promos suivant les dates.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vue depuis le bout du jardin : au loin le Vésuve, en contrebas cette crique…

 

La Corricella : une grande maison rose aux volets verts qui surplombe le petit port de pêche, donc on ne peut mieux située ! Belle chambre de 40 m2 pour les familles, avec une grande terrasse donnant sur le port et la mer, magnifique pour profiter du matin et du coucher de soleil !

 

=> Où manger à Procida ?

Bar La Graziella (marina di Corricella) : coup de coeur pour ce restau très simple et familial, sur le petit port de pêche. L’endroit est tout sauf sophistiqué, avec ses chaises en plastique et ses toiles cirées, et ça fait partie du charme. C’est d’ailleurs une « institution » de Procida, fondée par l’arrière grand-père de l’actuel propriétaire. On s’est vraiment régalé avec une généreuse assiette de « spaghetti al limone« , et un limoncello maison offert par le patron ! Dans un décor de rêve, un repas à moins de 15€ par personne (avec un peu de vin ou un soda).

Le citron (limone) est bien sûr la spécialité de la région, puisque le meilleur de toute l’Italie est récolté sur la côte amalfitaine. Du coup, on a aussi goûté une étonnante spécialité locale : la salade de citrons (insalata di limone) ! Simplement découpés, salés, arrosés d’huile d’olive et parsemés de feuilles de menthe, c’est rafraîchissant et délicieux. Pas sûr que les enfants adorent (un peu acide quand même), mais à goûter pour les grands !

 

=> Comment se déplacer à Procida ?

On marche pas mal à Procida, avec des escaliers dans les villages (pas évident avec poussette, porte bébé rando plus adapté). Même si les distances ne sont pas énormes pour aller d’un point à l’autre, ce n’est pas évident de tout faire à pied avec des enfants : les rues sont souvent étroites, avec quand même de la circulation, donc pas forcément hyper agréable. Le bus est le moyen le plus simple et le plus économique pour se déplacer dans l’île. Il y a 4 lignes de bus différentes, au départ de Marina Grande, qui connectent les points principaux.

On peut aussi éventuellement louer un Vespa au port, plus couleur local ! Si vous arrivez en voiture, sachez que vous n’aurez pas le droit de circuler sur l’île entre le 30 avril et le 1er octobre. Mais si vous ne souhaitez pas la laisser pleine de bagages sur le port de Naples, vous pouvez la mettre sur le bateau avec vous (compagnie Caremar) et choisir un hôtel avec parking… Il y a également quelques taxis, pas très cher en Italie.

 

=> Quand et en combien de temps visiter Procida ?

Nous avons découvert Procida le premier week-end de juillet, et il y avait vraiment peu de monde (conséquence du COVID peut-être aussi). Bien sûr, l’été est la meilleure période pour profiter de la mer, mais comme dans tout le sud de l’Italie, l’automne et le printemps sont aussi des périodes très agréables et ensoleillées, avec des températures plus douces. Entre Toussaint, Pâques, et l’été, ça laisse le choix !

On peut aller visiter Procida en famille le temps d’une journée, en faisant un aller-retour depuis Naples, ou en chemin pour Ischia (le ferry pour Ischia fait un arrêt à Procida). Mais c’est quand même un peu express, surtout avec des enfants. Et quel dommage de ne pas prendre son temps ici, et de rater le plaisir du dîner ou du café matinal au port ! Deux jours sont déjà mieux, et on peut même envisager un séjour plus long pour se reposer et en profiter complètement…

 

Bon séjour à Procida en famille !  procida avec enfants

A conserver sur Pinterest !

 

=> Plus d’articles sur l’Italie en famille :

Rome-en-famille-rome-avec-enfants

Voyage en famille : Rome avec les enfants

Venise-en-famille-venise-avec-enfants

Voyage en famille : Venise avec les enfants

Voyage-Sicile-en-famille-guide-pratique

Voyage en famille : la Sicile avec les enfants

Sicile-en-famille-palerme-palais-normand

Voyage en famille : Palerme avec les enfants (Sicile)

Iles-eoliennes-en-famille-stromboli-avec-enfants

Voyage en famille : les Iles Eoliennes avec les enfants (Sicile)

Matera-en-famille-italie

Voyage en famille : Matera avec les enfants

Blog-voyage-naples-en-famille-voyage-avec-enfants

Voyage en famille : Naples avec les enfants

Cet article comporte 2 commentaires
    1. Merci Fanny !!! Oui c’est compliqué en ce moment, même si l’Italie reste l’une des seules destinations où l’on peut voyager facilement, et croisons les doigts, un jour à nouveau en toute quiétude !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top