skip to Main Content

Olympe (4 ans), Melchior (7 ans), Lancelot (8 ans)

et leurs parents en Grèce, dans les Cyclades

A la découverte des Cyclades en famille : petits villages blancs aux volets bleus, des oliviers et des paysages sauvages, des plages superbes, des sites splendides… Sifnos, Santorin, Paros, Antiparos et Mykonos, les îles grecques en famille c’est un vrai bonheur !

blog-voyage-famille-cyclades-en-famille-grece

Notre odyssée dans les Cyclades en famille : un mois en été, au départ d’Athènes (article complet sur Athènes), vers les îles : Sifnos, Santorin, Paros, Antiparos, Delos et Mykonos …


 

Ce qu’on a adoré dans les Cyclades en famille

blog-voyage-famille-cyclades-en-famille-santorinMonter sur un âne à Santorin :  l’île est très escarpée, et la plupart des villages sont construits en hauteur. Pour y accéder, à défaut des pieds ou du funiculaire dans la ville de Fira, on peut utiliser le moyen le plus traditionnel : les ânes !  Une balade géniale, qu’Olympe a adorée, qui permet de  rejoindre facilement les villages tout en profitant du paysage…

Se baigner sur une petite plage à Paros : la place y est chère, car les plages sont vraiment  petites, mais le sable y est très blond, l’eau très pure… Un délice ! On y accède en petit ferry depuis Parikia ou Naoussa et une fois sur place, on descend tout doucement dans l’eau, il n’y a pas de vague : l’idéal pour les tout petits (plages de Marcelo et de Kolimbithres notamment).

blog-voyage-famille-cyclades-en-famille-grecePêcher depuis le quai dans les petits ports : une activité simple et saine dont les enfants ne se lassent pas ! On peut acheter partout dans les îles grecques des seaux et des petites cannes à pêche en bambou. Un peu de pain à l’huile d’olive fera un bon appât ou mieux encore, un des nombreux petits coquillages qui bordent les quais.

Faire du kite-surf (planche tractée par un cerf volant) à Pounta à Paros avec les plus grands : sensations garanties lorsqu’on est  soulevé par le vent !

 

Flâner dans Mykonos  à la recherche d’un moulin isolé, ou d’un pélican sur le port de la ville, et se perdre dans le dédale des rues piétonnes. Un charme fou !

Se perdre dans les ruelles fleuries d’un petit village blanc et bleu, s’arrêter sur la place centrale et laisser les enfants se fondre dans le décor avec les enfants grecs. Le moment idéal pour un café « frappé » ou un ouzo tranquille…

Louer un quad pour de grandes balades sur les îles… grand succès auprès des enfants !

 

Nos endroits préférés dans les Cyclades en famille

Quelques mots sur Athènes , passage obligé pour les îles grecques : un peu trop de musées pour les enfants, mais frustrant pour les parents de faire l’impasse dessus ! En revanche, leur climatisation est appréciée en milieu de journée… S’il fallait n’en choisir qu’un, ce serait le musée archéologique, en particulier la section des ors de Mycènes et celle des folklores grecs (costumes, habitations). Une petite astuce qui a bien fonctionné pour motiver notre fille : avec le prospectus du musée en main, retrouver les oeuvres photographiées sur le dépliant au milieu de toutes  celles présentées dans le musée !

blog-voyage-famille-cyclades-paros-naoussa

Dans les îles, de façon générale, les ports des Cyclades. Pas de grandes marinas où des centaines de bateaux s’alignent, mais plutôt des petits ports colorés et typiques : on s’y sent tout de suite bien !

A SifnosVathi, un ravissant petit port et plage, loin des circuits touristiques.

À Santorin :

blog-voyage-famille-cyclades-en-famille-santorin-oiaLa caldeira : une journée à ne pas manquer ! L’excursion est vendue dans toutes les agences de l’île : des minibus viennent vous chercher sur votre lieu de séjour et vous conduisent au port. Et c’est parti pour le volcan, sur un bateau traditionnel ! Une 1ère escale permet de monter sur les cratères éteints et d’aller voir des fumerolles de soufre toujours actives. Ensuite, on fait une escale pour se baigner dans des sources chaudes (attention pour les plus jeunes : il faut savoir descendre du bateau par une échelle et nager plus de 100m pour rejoindre la source chaude). Enfin, on se dirige vers l’île de Thirassia (l’autre morceau du cratère) où l’on peut encore profiter des vues spectaculaires sur le volcan et les villages blancs de Santorin.

Le village de Oia : ce n’est pas un hasard s’il figure sur bon nombre de cartes postales représentant les Cyclades !  Malgré la transformation de toutes les maisons en hôtels ou chambre d’hôtes, il a gardé beaucoup de charme. On s’y promène avec plaisir, croisant au détour d’une rue un pope ou des vieilles dames en train de converser. Et au moment du coucher de soleil, on croise tous les touristes de l’île venus pour une soirée romantique. On peut prolonger le plaisir en faisant la randonnée Oia – Fira, une balade de 10 km (prévoir de l’eau car il y a quelques côtes !).

À Paros :

blog-voyage-cyclades-en-famille-paros-greceLa randonnée sur le sentier byzantin, à partir du village de Lefkes. C’est une bonne synthèse de Paros : en partant du centre de l’île, en altitude, on a une vue panoramique jusqu’aux îles voisines (Naxos en particulier). On se balade au milieu des oliviers, on croise des paysans, loin des foules qui envahissent les plages… À noter qu’au mois d’août, Paros est plus envahi par les grecs continentaux fuyant la chaleur que par les étrangers !

La plage de Molos, où l’on se fait des masques visage et corps avec l’argile de la falaise. Un must pour les mamans… qui amuse aussi beaucoup les enfants !

Le village de Naoussa : c’est Mykonos, en plus petit et plus authentique. Moins de touristes, beaucoup de pêcheurs : un vrai coup de coeur (après Oia !).

A Antiparos : La grotte abyssale d’Antiparos, qui dénombre des centaines de stalactites, certains plus hauts que deux éléphants superposés (commentaire d’un des enfants !). Un bus vous y emmène directement depuis le port d’Antiparos. Compter 15 minutes de trajet.

Le site de Delos (30 minutes de ferry depuis Mykonos) :

blog-voyage-famille-cyclades-delos
S’il n’y a qu’un seul site archéologique à visiter lors d’un séjour dans les Cyclades en famille, c’est celui-là ! L’île, qui aurait vu la naissance d’Apollon, n’est plus qu’un musée : aucune habitation ne vient perturber le calme du site et malgré le nombre important de bateaux de touristes, le site est tellement grand que l’on n’a pas l’impression de foule. Il est assez bien conservé, et ne demande pas un effort d’imagination spectaculaire aux enfants pour imaginer les temples, le théâtre, des habitations avec des mosaïques et bien sûr la célèbre allée des Lions.

 

Nos bonnes adresses pour dormir en famille

  • À Athènes (sélection, pour voir notre liste complète c’est ici ) :

cyclades-en-famille-novotel-athenes

 Avec piscine (inestimable l’été !) le Novotel : rapport qualité/ prix imbattable ! Chambres familiales agréables, pour 2 adultes et 2 enfants (un lit double + un canapé lit), à moins de 100€ si l’on réserve bien en avance. Dans le hall, la Wii en accès libre a beaucoup de succès. Et le grand plus, c’est donc la belle piscine sur le toit, avec une superbe vue sur l’Acropole ! On peut aussi y grignoter ou boire un verre le soir (si vous avez une voiture de location, parking intérieur gratuit). Quartier d’Omonia.

Avec chambres familiales (sans piscine): InnAthens Hotel : coup de cœur pour cet hôtel récent qui propose des suites familiales (un lit double + 1 canapé lit) dans un très joli cadre, décoré avec beaucoup de goût. Les chambres donnent sur un joli patio, un vrai havre de paix en plein centre ville ! Très bien situé à Syntagma, à côté des Jadins Nationaux.

Adonis Hotelcyclades-en-famille-coco-mat-hotelUn petit hôtel simple dans le quartier de Plaka, donc très central, au pied de l’Acropole, chambres familiales pour 4 à prix doux.

Plus luxueux, avec chambres communicantes  Coco-Mat Hotel, dans le quartier chic de Kolonaki. Design moderne, bon petit-déjeuners, détails raffinés (super produits de toilette bio !), et excellente literie

 

  • Dans les îles : si l’on reste plusieurs jours, l’idéal est la location d’une maison.  En voici quelques-unes splendides où les enfants sont bienvenus, sélectionnées dans le catalogue de notre partenaire Villanovo. 

A Paros, la Villa Narcisse, avec ses 3 chambres pour 6/7 personnes. Très belle piscine avec vue sur la mer ! 

Coup de coeur aussi pour la Villa Conta, traditionnelle et pleine de charme avec sec chambres blanchies à la chaux typiques des Cyclades,  (5 chambres, pour 10 personnes, parfait pour deux familles). Les pieds dans l’eau, à quelques mètres d’une petite plage. On s’y voit déjà !

cyclades-en-famille-location-maisoncyclades-en-famille-location-maison

Ou à Antiparos, la Villa Aristote, une charmante villa de 3 chambres sur la plage, carrément sur la plage… 

À Santorin, la Villa Ulysse, une maison pour 4 personnes, avec un toit-terrasse surplombant le village, donc bien sûr une vue magnifique… A la fois traditionnelle et moderne, un peu difficile à décrire, jetez un oeil aux photos pour mieux vous faire une idée…

cyclades-en-famille-antiparos-maison-a-louer-

 

 

 

 

 

 

 

Si vous préférez l’hôtel, nous recommandons : Donna’s House, à Santorin, dans le village de Pyrgos, au centre de l’île : une belle maison avec du charme dans un village pittoresque, à l’écart des foules estivales. Terrasse et patio très agréables pour le petit déjeuner. Pour les familles, grande suite de 50m2 avec chambre des parents à l’étage.

À Paros (Parikia) : Marinos Hotel: un petit hôtel simple, à 5 minutes du centre. Maison blanche traditionnelles aux volets bleus, terrasse agréable, et chambre familiale pour 4 personnes. 

 

Nos bonnes adresses pour manger avec des enfants

blog-voyage-famille-cyclades-en-familleDans les îles, nous avons beaucoup aimé les tavernes, à l’ambiance familiale et conviviale : les enfants y sont toujours bienvenus ! La cuisine est simple, bonne et économique. Les petits trouvent toujours leur bonheur : boulettes de viande, tomates, poisson grillé, frites, pâtes, délicieux yaourt (grec bien sûr !), etc. Les parents, n’hésitez pas  à commander ce que votre voisin grec a dans son assiette : c’est le meilleur moyen de faire de délicieuses découvertes culinaires ! Avis aux gourmands : mention spéciale pour le nougat des îles ( « halvadopita« )…

La taverne sur la plage de Vathi à Sifnos

blog-voyage-famille-cyclades-en-famille-taverneLes tavernes à Paros: Lefkiano au village de Lefkes et Dixti à Santa Maria.

A Santorin, village de Oia : Thomas grill. Une carte très variée, avec la plupart des spécialités grecques et un personnel très aimable avec les enfants. Malgré le choix très large de restaurants à Santorin, celui-ci est devenu notre cantine préférée.

À Paros, village de Naoussa : le restaurant de poissons sur le port, dans un cadre enchanteur: pendant le repas, on peut voir les pêcheurs qui rentrent avec leur prise de la matinée.

 

Ce qu’on a moins aimé

blog-voyage-famille-cyclades-en-famille-ferryFinir le séjour par Athènes, où il y a beaucoup de musées à visiter, ce qui est nettement moins ludique pour les enfants que le séjour dans les îles !  Peut-être vaut-il mieux commencer par ce qui les intéressera le moins…  On peut ensuite prendre un vol intérieur Athènes – Santorin sur la compagnie Aegean, puis remonter tranquillement en ferry.

Le fait que Mykonos soit devenu excessivement touristique, avec ses boutiques de luxe sur la petite place…

Le vent (meltem) qui peut souffler fort en été…

Et les enfants surtout… les ‘Chorta’, sorte d’épinards sauvages bouillis très prisés des grecs !

 

Bon à savoir pour découvrir les Cyclades en famille

Une autre belle façon de découvrir les îles des Cyclades en famille, c’est de faire une croisière en voilier, d’île en île, pour  découvrir des criques et des plages presque désertes, nager dans les eaux bleues de la mer Egée… et se réveiller dans des petits ports plus charmants les uns que les autres ! L’agence Archipel Club , basée à Paros, propose des formules spéciales famille (avec ou sans skiper). L’agence est tenue par un sympathique couple franco-grec, disponible et efficace, et qui a une grande expérience des croisières en famille (ayant eux-même beaucoup pratiqué avec leurs trois jeunes enfants !) Ils vous aideront à préparer un voyage sur mesure, suivant vos envies, votre budget et le temps dont vous disposez.

blog-voyage-cyclades-en-familleSur les îles, nous avons quasiment tout fait en bus local : les distances sont relativement courtes et les villages sont bien desservis. On peut aussi louer une voiture, plutôt à Athènes car sur les îles les tarifs sont peu compétitifs et plus chers.  Il est très simple de mettre la voiture sur le ferry, avec l’avantage de pouvoir laisser toutes ses affaires dans le coffre.

Pour aller d’une île à l’autre, il y a le choix entre les ferrys classiques et les ferrys à grande vitesse (à recommander si l’on craint le mal de mer, mais pas très agréable, car il n’y a pas de pont extérieur : un peu dommage de ne pas profiter de la traversée… ) Attention, pour un voyage en été, il vaut mieux réserver en ligne longtemps à l’avance.

Le vent peut souffler fort (et quasiment sans relâche !) dans les Cyclades en été. Emporter un petit coupe vent pour le soir ou un sweat à capuche, un foulard pour se protéger les oreilles…

La saison idéale pour découvrir les Cyclades en famille se situe entre fin avril et fin septembre. Les îles sont très belles à Pâques, plus fleuries et avec bien moins de monde. Mais l’eau est encore un peu fraîche pour se baigner, ce qui est un peu frustrant… L’idéal est de disposer de deux semaines.

 

À mettre dans sa valise pour les Cyclades en famille

Des livres pour les enfants, qui se régalent avec la mythologie grecque :

Nos préférés :

blog-voyage-famille-livre-grece-enfants

  • masque et tubas, vendus au « prix touriste » sur les îles
  • une trousse de médicaments basiques + de quoi soigner un mal d’oreilles ou petite otite (entre la mer et le vent, assez fréquent…)

Et bon voyage dans les Cyclades en famille !

Les Cyclades en famille, guide pratique (Santorin, Sifnos, Paros, Antiparos, Mikonos)

A conserver sur Pinterest !

Cet article comporte 20 commentaires
  1. Des commentaires très interréssants qui donne envie d ‘aller en Grèce.
    Il y a juste ce qu’ il faut ce qu’il faut visiter les bonnes adresses pour dormir et…manger…j’ai beaucoup apprécié les petits commentaires pédagogiques pour les enfants qui permettent à tous de passer un bon moment en famille.
    Bravo.. on en veut encore….

  2. Merci pour ces conseils. Une petite question : vous parles des hôtels avec chambres familiales à Athènes. Mais elles sont toujours pour personnes. Comment faites-vous avec trois enfants ?

    1. Bonjour Amandine, les hôtels que je recommande à Athènes peuvent accueillir 2 parents + 2 enfants dans une chambre familiale ou proposent 2 chambres communicantes. Avec 3 enfants, lorsque le 3e était petit il dormait avec nous (donc je prenais une chambre familiale pour 4), quand cela n’a plus été possible je suis obligée de prendre 2 chambres.

  3. Intéressant, merci pour ces informations. Nous nous y rendons 15 jours en mai et pensons allez à Santorin, Paros, Naxos. Avez-vous des (bons) plans hébergement ? Ceux cités sont quand meme pas donnés… Merci

    1. Bonjour Antoine, en effet la Grèce est devenu une destination très prisée depuis quelques années et les hébergements ont beaucoup augmenté en conséquence… A Paros, Santorin et Athènes, je cite ceux qui ont été « testés » et que je suis sûre de pouvoir recommander. Mais il y a beaucoup d’autres possibilités, et en particulier en surveillant les offres et promotions sur Booking.com. Il y a souvent des « prix cassés » et on peut faire des trouvailles intéressantes !

  4. Bonjour,
    La destination me tente mais pour une quinzaine de jours. Mon fils de 7 ans est passionné de pêche. Auriez-vous un lieu à me conseiller pour allier pêche pour mon fils et plage pour ma fille? Merci.

    1. Bonjour Karine, sur toutes les îles des Cyclades vous trouverez à la fois des plages et des petits ports/digues pour pêcher… Et il y en a beaucoup 😉

  5. Bonjour,
    Merci pour vos conseils. Nous allons probablement passer une semain sur l’ile Santorin a Paques. J’ai envie de tester l’hotel Donna’s house recommende par vous. Mais etant donne qu’il n’est pas tres central, est-ce que c’est pratique pour nos enfants de 6 et 8 ans ? Merci

    1. Bonjour Flora, Donna’s Houses se trouve dans un très joli village, un peu à l’écart des zones les plus touristiques, et c’est plutôt un avantage 😉 Cela suppose de se délacer avec les bus locaux ou une voiture, mais de toutes façons les sites à voir ne sont pas à côté les uns des autres… Pour ma part j’adore ces déplacements, les routes et les vues sont souvent magnifiques dans les Cyclades, et sur des petites distances rapidement parcourues.

  6. bonjour,
    Pourriez vous nous donner un prix approximatif pour prendre le bateau depuis Mykonos vers sIfnos et Milos.
    Une semaine est il trop court ? sinon est il faisable d’aller en crete pour y passer une ou deux semaines ou est ce trop loin ?
    merci eSTHER

    1. Bonjour, le prix dépend du type de bateau (speed ou slow), l’âge des enfants, transports d’une voiture ou non… Le mieux est donc de faire une recherche « billets ferry Grèce » sur internet pour faire une estimation exacte. A vérifier également que la liaison directe Mykonos/Sifnos ou Milos existe. Ces îles sont assez éloignées l’une de l’autre et je pense qu’il faut rentrer à Athènes puis prendre un bateau pour Milos. Auquel cas c’est un peu court en une semaine. Oui bein sur vous pouvez aller en Crète pour une semaine ou deux, en bateau ou en avion suivant le temps dont vous disposez.

  7. Bonjour,
    merci pour vos supers conseils qui donnent vraiment envie d’y aller 😉 je suis en train de voir pour un sejour cet été en famille avec deux ado de 12 et 14 ans qui rêvent d’y aller!!
    j’ai deux questions ,pour deux semaines mi Juillet , quelles sont les deux îles que vous nous recommanderiez de faire en partant d’Athenes?

    et aussi quelle compagnie avez vous utilisée pour les trajets entre Athenes et les iles?

    merci

    1. Bonjour Stéphanie, merci à vous ! Pour les compagnies de bateau cela dépend : des liaisons assurées, des horaires, de vos envies (j’aime mieux le bateau lent que le rapide où l’on ne peut pas sortir, il a aussi l’avantage d’être bien moins cher ;)… Donc en fait on s’adapte à l’offre plus qu’on ne choisit, mais toutes sont OK. Pour connaître les horaires vous pouvez consulter ce site , et éventuellement y réserver vos billets. Pas évident de recommander une île, je ne les connais pas toutes bien sûr, et il y a l’mebarras du choix ! J’ai beaucoup aimé Sifnos, Folegandros, Kimolos à combiner avec Milos… Mais Santorin est très spectaculaire et belle aussi, plus développée. Bon préparatifs et bon voyage en Grèce !

  8. Bonjour Virginie,
    Je viens de découvrir votre joli blog.
    Nous préparons justement un voyage en juin dans les Cyclades (Santorin – Folégandros – Mykonos – Delos) avec notre fille de 22 mois.
    Je me pose la question des bateaux, est-ce que les Seajets (les ferrys rapides) sont faisables avec un enfant en bas age ? Selon vous, on sent moins le mal de mer sur les ferrys rapides que les traditionnels ? Sur quel site avez-vous acheté les billets pour les traversées ?
    Merci d’avance pour vos bons conseils.
    Lucie

    1. Bonjour Lucie, les rapides sont tout à fait faisable, sièges confortables et à l’intérieur, un peu comme un avion. C’est assez personnel, mais je préfère le lent parce que justement on est dehors, et que si ça bouge un peu on le supporte mieux à l’air libre. Et puis c’est si beau ! Sur le rapide ça « tape » plus fort mais ça dure moins longtemps 😉 Les petits enfants sont beaucoup moins sensibles que nous en général.
      On peut très facilement acheter ses billets directement au Pirée (plein d’agences tout le long du port), ou dans les ports des îles, surtout hors saison et sans voiture (si vous avez une voiture il vaut mieux acheter son billet avant). Sinon, le site de Danae est fiable. Très bon voyage dans ces merveilleuses îles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top