skip to Main Content

Voyager en famille moins cher : 30 conseils et astuces

Comment voyager en famille moins cher ?

C’est logique, voyager en famille, ça coûte plus cher que de voyager seul. Mais il existe quand même un certain nombre de trucs et astuces pour réduire les coûts et ne pas se ruiner ! Voici donc 30 conseils et astuces pour voyager en famille moins cher, testés et approuvés par les familles voyageuses. 

 

 = > Le choix de la destination : voyager en famille moins cher

  1. Si vous êtes fixé sur une destination, passez ce conseil. Sinon, pourquoi ne pas envisager une destination moins touristique, mais aussi belle ? Pas de doute, on dépense plus d’argent à Venise, Londres et New York, qu’à Naples, Prague, en Arménie ou au Laos !
  2. On choisit une destination sans visa : c’est le cas de 165 pays dans le monde. Evidemment toute l’Europe, mais aussi le Maroc, la Turquie, le Vietnam, la Thaïlande, le Brésil, l’Australie… A 60€ en moyenne, si vous êtes 5 personnes, vous allez économiser 300€.
  3. Privilégier une destination avec peu ou pas de « vaccins du voyageur » nécessaires (dans tous les cas, il faut être à jour de ses vaccins classiques). A titre indicatif : vaccin contre la fièvre jaune environ 60€, rage 50€ l’injection (2 nécessaires = 100€), 50€ pour la méningite, 25€ pour l’hépatite A… Bref, on arrive vite à plus d’une centaine d’euros, par personne ! Auxquels ils faut parfois ajouter un traitement anti-paludéen. C’est donc un critère à considérer pour réduire le budget voyage d’une famille.

cap-vert-en-famille-sao-vicente-mindelo

 

= > L’organisation générale du voyage : voyager en famille moins cher

  1. C’est toujours plus économique d’organiser son voyage en famille soi-même, sans passer par une agence (qui forcément, prend une marge). Et éventuellement, on écourte un peu la durée du séjour pour regonfler le budget sur place…. Un jour ou deux en moins, ça compte.
  2. On réduit le nombre d’étapes, avec moins de déplacements, donc moins de frais. Vive le slow travel !
  3. On s’y prend à l’avance (environ 6 mois si possible) : les voyages organisés à la dernière minute, c’est rarement économique ! A moins d’incroyables promotions sur lesquelles il ne faut pas trop miser, les billets d’avion ne cessent d’augmenter au fil des jours…

maroc-en-famille-

 

=> Le transport pour se rendre à destination :

  1. On fouille sur internet pour trouver des bons plans de billet d’avion. J’ai l’habitude d’utiliser le comparateur de prix Skyscanner pour trouver les meilleures offres. Pas mal aussi, les alertes sur Google Flight qui permettent de suivre l’évolution des prix sur une destination.
  2. Evidemment, en voyageant avec les enfants, on est « coincés » par les vacances scolaires. Et, comme par hasard, c’est là que les prix sont les plus chers. Si on peut, on évite les départs (et les retours) le week-end. Au pire, on triche en décalant un peu, départ un jour avant ou retour un jour après (oui je sais, c’est très mal). voyager en famille moins cher
  3. Une autre possibilité : laisser Skyscanner choisir la destination ! On entre ses dates, sa ville de départ, et puis on coche “partout” pour la destination : ce qui sort est classé par ordre de prix, en commençant par le moins cher. Il y aura sûrement quelque chose de tentant, et vive l’aventure ! 
  4. On évite les bagages en soute s’ils sont payants (une autre bonne raison de voyager léger).
  5. Et on emporte ce qu’il faut pour ne rien acheter à boire ou grignoter à l’aéroport, toujours hors de prix.

mexique-en-famille-yucatan-avec-enfants-blog-voyage-famille

 

=> L’hébergement avec les enfants : 

  1. Commencez vos recherches en comparant les prix de l’hôtel et de la location d’appartement. Pour certaines destinations, ce n’est pas forcément plus avantageux (voir cet article sur les avantages comparés de l’hôtel et de AirBnb).
  2. Si vous optez pour l’hôtel, faites une recherche avec filtres sur Booking.com: sur la barre horizontale au-dessus de la liste des établissements, cliquez dans « Tarifs le – cher en premier ». Dans les filtres à gauche, cliquez dans les « filtres populaires » sur « Fabuleux +9 » : vous obtiendrez ainsi directement la liste des hôtels les moins chers et les mieux notés par les clients.
  3. Et si on réduisait les frais de logements en optant pour un road trip en camping-car en famille ? La liberté, un petit goût d’aventure, une expérience unique qui plait beaucoup aux enfants ! La formule est particulièrement intéressante aux demi-saisons (automne et printemps), avec des prix de location pas cher. Un bel exemple de road trip en camping car au Maroc à découvrir ici. On peut aussi voyager en faisant du camping, comme cette famille en voyage à Oman.
  4. La solution la plus économique, puisque gratuite : l’échange de maison. Une autre façon de voyager, avec plein d’avantages ! Découvrez dans cet article comment cette famille a pu partir 5 mois en Australie grâce à l’échange de maison…

camping-car-famille-road-trip-maroc

 

=> Les déplacements sur place :

  1. On pense d’abord à l’avion pour les grandes distances, mais en fait le train de nuit permet d’économiser une nuit d’hôtel. Une alternative plus écologique et une expérience bien plus amusante !
  2. Train ou voiture de location ? Là encore, il faut prendre le temps de comparer. Le train sera plus économique avec un ou 2 jeunes enfants qui paient un tarif réduit. Mais quand ils sont plus grands, ou qu’on est 5, le calcul est à faire. Par exemple au Japon, ça nous est revenu moins cher de louer une voiture de Tokyo à Kyoto que de nous déplacer en train puis en transports en commun. Encore plus économique, mais plus roots, le bus.
  3. Pour les transports en commun, on achète un pass 1/2/3 jours quand il existe (c’est le cas à Londres, Amsterdam, Venise, et dans certaines autres capitales).

iran-en-famille

=> Les visites sur place :

  1. Attractions et visites, guidées ou non, font vite exploser le budget d’une famille en voyage. La solution ? On se balade, beaucoup, beaucoup : parcs, quartiers, temples ou églises, tour en bus…
  2. On renonce à “tout” faire : si on fait une ou deux visites, on en parle à l’avance pour sélectionner celle qui plaira à tous.
  3.  Les Pass visites peuvent être une bonne solution, si la liste est longue (comme à New York par exemple). Au-delà de trois visites, c’est en général rentable, d’autant qu’ils incluent parfois les transports en commun.
  4.  Plutôt que le bus touristique pour découvrir la ville, on prend une ligne régulière de bus local pour traverser la ville (à Londres par exemple) : mêmes découvertes, même vue, même plaisir, pour bien moins cher !
  5. On mise sur le plein air, la plage et les randonnées : des activités gratuites (ou presque), toujours sympas en famille.

blog-voyage-famille-armenie- monastere

 

=> Les repas :

  1. Rien de mieux que la street food (que ce soit en Asie ou en Italie !) et les pique-niques pour déjeuner. Zapper un déjeuner au restaurant permet de faire de vraies économies, tout en faisant plaisir aux enfants qui trouvent souvent le temps long à table… On s’installe sur un banc, dans un parc, sur les marches, et c’est parti ! 
  2. Si besoin, on fait ses courses au marché pour joindre l’utile à l’agréable : qualité/prix imbattables ! Et puis c’est toujours une super occasion de se plonger dans la vie locale, les odeurs, les couleurs… 
  3.  Au restaurant (parce que parfois, on a juste envie de se poser, et de goûter des spécialités locales), gardez l’oeil sur les plats de viande et de poisson, toujours et partout les denrées les plus chères. Idem pour les sodas, parfois aussi chers qu’un plat. Avec 3 enfants, ça fait vite une différence…
  4.  Plutôt que d’acheter sans arrêt des bouteilles d’eau, on s’équipe et on utilise des gourdes. J’ai fait le calcul à Venise et ça vaut vraiment le coup  : un petit geste utile pour la planète comme pour votre budget !

 

=> Les souvenirs :

  1. C’est bien normal d’avoir envie de rapporter un souvenir de voyage. On peut orienter les enfants vers de petites choses : un aimant pour le frigo ( le début d’une collection !), un tissu qui fera paréo, un petit bracelet…  Les souvenirs peuvent aussi prendre la forme d’un carnet de voyage, qui devient une activité pendant le séjour : un cahier dans lequel on colle des billets, des tickets d’entrées, des fleurs et des feuilles qui vont sécher, du sable ou de la terre…
  2. Dans les destinations où il y a beaucoup de tentations, comme les Etats-Unis, j’ai défini à l’avance une petite somme donnée à chaque enfant pour son budget souvenir. A eux de trouver ensuite le meilleur usage – et comme ce sont « leurs sous », ils sont bien plus réfléchis !

senegal-en-famille-goree-fabrication-colliers

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour voyager en famille sans vous ruiner ?

=> sur le même thème, consultez l’article : Budget voyage en famille : combien ça coûte ?

 

A conserver sur Pinterest !

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top